Jack FAIRMAN
...
John Eric George Fairman
Nation : Royaume-Uni
Né le 15 mars 1913 - Smallfield
Décédé le 7 février 2002 - Rugby - 88 ans
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1953
Dernier Grand Prix :
Italie 1961
Meilleur classement :
4e
Meilleure qualification :
11e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 10e en  1956
1953
nc
1956
10
1957
nc
1958
nc
1959
nc
1960
nc
1961
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
12
13
14
3
15
1
16
17
18
1
19
2
20
2
21
1
22
23
24
25
1
26
1
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
1
4
1
5
6
7
1
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Jack Fairman, ingénieur de métier, commença la compétition automobile en 1934 sur une Alvis 12/50, avant de courir ensuite en courses de côtes. Après la guerre, il participa au Mans et à Spa pour la première fois. Fairman aimait les courses d’endurances, et tout au long des années 50, on le retrouva dans des équipes comme Bristol, Jaguar, Aston Martin, ou encore l’Ecurie Ecosse. Ses plus gros succès arrivèrent en 1959, lorsqu’il remporta les 1000kms du Nurburgring, ainsi que le Tourist Trophy de Goodwood.

Jack Fairman couru également ponctuellement en Formule 1 (treize Grands Prix) durant toute cette décennie. En 1953 chez HMW, puis chez Connaught, jusqu’en 57. Ecurie dans laquelle il décrocha lors des Grands Prix de Grande Bretagne et d’Italie, respectivement la quatrième et cinquième place. L’année suivante il participe au Grand Prix de Grande Bretagne chez BRM, puis à la même course un an plus tard, mais de nouveau chez Connaught, cette même saison, il court sur une Cooper, puis en 1961 participe à la l’épreuve britannique avec une Ferguson, avant de faire une ultime apparition au Grand Prix d’Italie, sur une Cooper.

Il participa également, mais hors championnat, au Grand Prix d’Imola 1963 de Formule 1, finissant à une lointaine septième position.
Alicia