Innes IRELAND
...
Robert MacGregor Ireland
Nation : Royaume-Uni
Né le 12 juin 1930 - Mytholmroyd
Décédé le 22 octobre 1993 - Reading - 63 ans - Cancer
Premier Grand Prix :
Pays-Bas 1959
Dernier Grand Prix :
Mexique 1966
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
2e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 4e en  1960
1959
14
1960
4
1961
6
1962
16
1963
9
1964
14
1965
nc
1966
nc
1
1
2
2
3
2
4
4
5
1
6
7
7
3
8
4
9
4
10
4
11
12
3
13
1
14
3
15
6
16
2
17
3
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
2
1
3
4
4
4
5
2
6
1
7
1
8
3
9
4
10
11
1
12
1
13
14
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Innes Ireland était un personnage de la Formule 1 d'avant et aussi un bon pilote.

 

Né à Mytholmroyd, Robert commença la course automobile en 1957, dans des épreuves de Formule 2 sur des Cooper-Climax. En 1958, il achète une Lotus 11 et court les 24 heures du Mans. Colin Chapman s'intéresse aux performances d'Innes et décide de l'inclure dans son équipe en 1959. Ce pilote impressionne lors de sa première course, sur le circuit de Zandvoort, en terminant à la 4ème place. Il se classe à nouveau dans les points, lors du GP des Etats-Unis, avec une 5ème place. La saison suivante, Innes participe également à plusieurs de courses de F2 et réussit à s'imposer à trois reprises en Grande-Bretagne. Il s'impose également lors du Glover Trophy, une épreuve hors-championnat de F1. Parmi les épreuves officielles, Innes termine second à deux reprises, aux Pays-Bas, puis à Riverside.

 

En 1961, Innes termine 4ème lors du GP de France, puis remporte les épreuves hors-championnat sur le circuit de Solitude et sur le Zeltweg. Enfin, lors de la dernière épreuve du championnat, avec l'absence des Ferrari qui portent le deuil de Von Trips et l'abandon de Stirling Moss à la mi-course, Innes en profite pour s'imposer pour la première fois en championnat.

Mais en 1962, Colin Chapman décide de le remplacer par Jim Clark. Innes continue de courir sur des Lotus, celle de l'UDT-Laystall Racing Team. Hors championnat, il s'impose lors du Crystal Palace Trophy, avec d'autres podiums au Danemark et au Mexique. Mais en championnat officiel, il ne peut faire mieux que 5ème place lors du Grand Prix d'Afrique du Sud.

 

En 1963, il tente sa chance avec l'écurie BRP, qui le fait d'abord courir sur des Lotus, avec une victoire au Glover Trophy, puis utilise le châssis propre de BRP, avec lequel il termine 4ème à deux reprises, aux Pays-Bas et en Italie, malgré la casse de son moteur à 2 tours de la fin. En 1964, Innes mène sa BRP à la victoire lors du Daily Mirror Trophy. En championnat, il termine 5ème à deux reprises.

 

En 1965, il court pour le compte de Reg Parnell sur Lotus, mais sans aucun résultat. La saison suivante, Innes participe au championnat du monde de voitures de sport sur Ford, et court avec les BRM de Bernard White en F1, avant de raccrocher. Il disputera une ultime course en 1969, les 12 heures de Sebring. Il deviendra un personnage important du sport automobile britannique, prenant la tête du BRDC.

 

Peu de temps après, Innes Ireland succombe à un cancer à l'hôpital de Reading le 22 octobre 1993, à l'âge de 63 ans.

Julien