Hideki NODA
...
Nation : Japon
Né le 7 mars 1969 - Osaka - 47 ans
Premier Grand Prix :
Europe 1994
Dernier Grand Prix :
Australie 1994
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
23e
Jamais classé en Championnat du Monde
1994
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
2
23
1
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Né le 7 mars 1969 à Osaka, Hideki Noda fut un Japonais comme il y en eut tant dans les années 1990, victorieux dans son pays puis s’effondrant petit à petit en Europe...mais doté d’une valise de yen salvatrice pour les petites équipes.

Comme tous les pilotes modernes, Hideki a commencé par le Karting, il fut champion en 1982 en « Kansai Kart Land J-class category » ;il est passé en catégorie A1 l’année suivant, championnat qu’il a gagné en 1985, il fut ensuite champion de catégorie A2 l’année suivante.
En 1987, il fit ses débuts en monoplace en Formule Junior 1600 au Japon, il gagna 4 fois et fut consacré meilleur rookie.
En 1988, il passa à la Formule 3 Japon avec le JAX Racing Team il finit 10ème du championnat, la même année, Noda a couru à Macao et a décidé de partir pour l’Europe en 1989.
Cette année là il a couru conjointement en « British Vauxhall Lotus championship », ou il a terminé 5ème avec une victoire à Donnington est 2 troisième places et en GM Opel Lotus Euroseries ou il a terminé 9ème.

Ces belles performances lui ont valu une place en F3 britannique pour 1990 avec le « Alan Docking Racing », il a fini 12ème avec 8 points.
La saison suivante, avec la même équipe il améliore son score en finissant 7ème avec une victoire à Silverstone, ce fut la première fois qu’un pilote Japonais a gagné une course de F3 hors du Japon.
En 1992, passé en F3000, Noda connut une saison décevante avec au maximum une 8ème place à Magny Cours et même une non qualification en Allemagne.
Sa saison 1993 fut de la même facture, une 9ème place au maximum à Pau...

La saison 1994 fut sa meilleure en F3000 avec de bonnes qualification et 6 points marqués
(9 ème).
C’est ces performances ainsi que ses yen qui lui ont valu une place de 2ème pilote dans l’équipe Larousse agonisante fermée fin 1994.
Ses 3 courses en F1 se sont soldées par 3 abandons :
En Europe, qualifié 24ème il abandonne sur rupture de boite de vitesses après un incident avec Mansell qui a cassé son museau en essayant de lui prendre un tour.
Au Japon il ne fin pas mieux : qualifié 23ème il abandonne au 1er tour.
Enfin en Australie il fit légèrement mieux : qualifié devant son nouvel équipier Deletraz (23ème), en course il renonce au 18ème tour après s’être fait doubler par Brabham et
Schiattarella.
En 1995, il signe avec Simtek, amènera de l’argent frais mais ne fera pas la demi saison promise à cause du dépôt de bilan de l’écurie après Monaco.
Noda quitte la F1 après que Badoer ait été préféré à lui chez Forti en 1996.

Cette année là il traverse l’Atlantique et court en Indy Lights, s’adaptant rapidement, il termine 3ème à Toronto ; en 1997, dans la même série il finit 9ème avec 51 points et une victoire à Portland lorsque la course fut stoppée après 29 tours.
Malgré cela il retourne au Japon pour 1998, ou il court en GT et en Formula Nippon, jusqu’en 2002 ou il court 9 courses en Indy Racing League.

Enfin en 2005-2006 il représente le Japon en A1 GP.
Pieyre