Gunnar NILSSON
...
Nation : Suède
Né le 20 novembre 1948 - Helsingborg
Décédé le 20 octobre 1978 - Londres (Grande Bretagne) - 29 ans - Cancer
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1976
Dernier Grand Prix :
Japon 1977
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
3e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 8e en  1977
1976
10
1977
8
1
2
2
3
2
4
2
5
1
6
2
7
8
1
9
3
10
11
4
12
2
13
2
14
1
15
5
16
17
18
1
19
2
20
21
1
22
23
24
1
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
3
3
1
4
3
5
1
6
7
1
8
9
10
11
2
12
1
13
14
15
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Gunnar Nilsson était promis à un bel avenir en Formule 1, mais tout aussi pire qu'un accident, c'est la maladie qui le fit s'arrêter en route.

Né à Helsingborg, Gunnar débuta en compétition automobile en 1973, il court en Championnat allemand de Super Vee. Il dispute aussi sa première course de Formule 2 sur une petite GRD, réussit néanmoins à terminer à une chanceuse 4ème place sur le circuit du Norisring. Il dispute le Championnat allemand de Formule 3 en 1974 puis la saison suivante passe au Championnat britannique et réalise une magnifique saison en remportant 8 victoires, il remporte le titre. Il court aussi le Championnat de Formule Atlantique britannique et  remporte 4 courses successives.

 

En 1976, Gunnar est prévu chez March en F.2 mais saisit l'opportunité de courir en Formule 1, son compatriote R.Peterson quitte Lotus après une course pour rejoindre March. Un accord entre March et Lotus permet à Nilsson d'être « échangé ». Il devint l'équipier de Mario Andretti. A près un début difficile sur la Lotus 77, cela finit par payer lors de sa troisième participation, au G.P. d'Espagne, il termine à la troisième place de la course. C'est un bon pilote mais qui souffre d'une voiture en manque de fiabilité et l'empêche d'achever la plupart des Grands Prix. Il monte de nouveau sur le podium en Autriche. Il termine sa saison par une 6ème place au Japon et une dixième place au Championnat du Monde.

 

Gunnar court une autre saison pour Lotus en 1977, et réussit à remporter son unique succès en F1, lors d'un Grand Prix de Belgique, disputé sous la pluie, qui parvient à dépasser Lauda lors du 50ème tour avec une précision chirurgicale. En France, Gunnar termine au pied du podium, avant d'y monter lors de l'épreuve suivante en Grande-Bretagne. La seconde moitié de saison sera moins bonne pour le pilote suédois, à qui on a diagnostiqué un cancer, chose que personne ne sait alors. D'autant que sa maladie en est à un stade avancé. Il projette de piloter pour la nouvelle écurie de F1 Arrows pour la saison 1978. Mais il ne pourra jamais conduire.

 

Gunnar Nilsson perd son combat face à la maladie le 20 octobre 1978 à Londres. Peu de temps avant sa mort, il avait fondé la campagne de recherche sur le cancer qui porte son nom.

Julien et François