Fondateur : Sydney Greene (1908-1984)
Nation : Royaume-Uni
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1961
Dernier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1963
Meilleur classement :
15e
Meilleure qualification :
19e
Classement en Championnat du Monde
1961
nc
1962
nc
1963
nc
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
2
19
20
21
22
1
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Lorsque Sydney Greene ambitionne la construction d'une Formule 1 pour son fils Keith, il la souhaite juste compétitive donc sans ambition d'innovation.

La construction du chassis est confiée à Len Terry. Ce dernier fera donc une voiture assez classique, qu'il dotera d'un Climax FPF.

La voiture reçoit le nom de Gilby, puisqu'étant issue du Gilby Engineering Co basé à Sydney, d'une époque où il faisait courrir Roy Salvadori ou d'autres sur des Maserati 250F dans les fifties.

La première inscription date du GP de Grande Bretagne 1961 où Keith Greene terminera en 15ème position.

L'année suivante, c'est un BRM V8 qui est installé dans sa nouvelle monoplace, mais il abandonnera au Nurburgring 1962.

Sydney Greene trouvant les frais assez conséquents et lourd d'un point de vue personnel, il décide de vendre la Gilby à Ian Rabby qui s'inscrit alors aux GP de Grande Bretagne, d'Allemagne et d'Italie 1963, sans succès : il ne se qualifie qu'à la 1ère en 19ème position, mais abandonnera pour un problème de boîtes de vitesses.

Les deux non qualifications en Allemagne et en Italie cellent la fin de la courte aventure Gilby.
Guillaume