Esteban OCON
...
Nation : France
Né le 17 septembre 1996 - Evreux (Normandie) - 21 ans
Premier Grand Prix :
Belgique 2016
Dernier Grand Prix :
Singapour 2017
Meilleur classement :
5e
Meilleure qualification :
3e
Casque
Meilleur classement en Championnat du Monde : 8e en  2017
2016
23
2017
8
1
2
1
3
4
5
6
2
7
8
3
9
2
10
1
11
12
1
13
2
14
1
15
16
2
17
18
19
4
20
1
21
3
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
1
5
3
6
1
7
2
8
2
9
4
10
11
2
12
1
13
14
15
2
16
17
3
18
19
20
2
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Esteban Ocon, dont les parents sont d'origine espagnole, débute en karting en 2004. Il remporte pendant cette période-trois championnats de France. En 2012, il effectue ses débuts en monoplace en Eurocup Formula Renault 2.0 et en Formule 2.0 Alps. Avec ART Grand Prix, il rempile une deuxième année en Eurocup Formula Renault 2.0 et termine troisième du championnat. Il rejoint en 2014 la meilleure écurie du championnat d'Europe de Formule 3, Prema Powerteam, et remporte le titre après une longue lutte face à Max Verstappen. On le retrouve également lors de la séance d'essais libre du vendredi du Grand Prix d'Abu Dhabi au volant de la Lotus E22.

 

Tandis que Verstappen est directement promu en F1 en 2015, Esteban retrouve ART Grand Prix en GP3 Series. Il s'impose dès ses débuts à Barcelone, puis ne gagne aucune autre course du championnat. Malgré tout, grâce à une incroyable série de dix deuxièmes places en onze courses, il est couronné en fin de saison au détriment de Luca Ghiotto. Grâce au soutien de Mercedes, il occupe en parallèle le poste de pilote d'essai chez Force India.

 

En 2016, il devient le troisième pilote Renault et participe à quatre séances d'essais libres le vendredi matin. Mercedes le place en DTM, mais son adaptation est compliquée et il ne brille pas. Sa chance arrive lorsque Rio Haryanto, pilote Manor, doit jeter l'éponge à cause de ses sponsors. Mercedes lance alors Ocon dans le grand bain et à peine vingt ans, il effectue ses débuts en Formule 1 en Belgique. Parti dix-septième, il termine seizième en course. Face à Pascal Wehrlein, lui aussi couvé par la marque à l'étoile, Esteban n'est pas ridicule et rivalise avec lui la plupart du temps. Son meilleur résultat est obtenu sous la pluie brésilienne, où il est longtemps en position de marquer des points. Il craque finalement dans les dernières boucles et se classe douzième.

 

Il rejoint Force India en 2017, qui sort de sa meilleure saison depuis sa création.

Paolo