Erik LUNDGREN
...
Nation : Suède
Né le 19 février 1919 - Ockelbo
Décédé le 16 septembre 1967 - Gavle - 48 ans
Premier Grand Prix :
-
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
-
Jamais classé en Championnat du Monde
Ce pilote suédois aura principalement couru dans la région scandinave. A la fin des années 40, il s'achète une Ford Special, voiture adaptée pour la course automobile par des mécaniciens finnois. Au volant de cette voiture, il connaîtra tout d'abord une réussite modeste, glanant par ci par là quelques podiums.

C'est en 1951 qu'Erik eu un déclic. A force de traîner dans le milieu de la course, ses connaissances dans le domaine lui autorisèrent de modifier sa Ford Spécial, vieille de 3 ans déjà. Il la baptisa Ford EL Special, EL pour Erik Lundgren. Il commence alors à glaner de belles victoires dans le grand nord. Sans championnat car trop déstructuré, Erik songe à la F1 et envoie un bulletin d'inscription pour le G.P. d'Allemagne 1951. Malgré que cette course soit la plus proche de chez lui, Erik se rend compte que les frais engendrés par cette course seraient par trop importants. Il renonce alors à faire le déplacement.
En 1952, pour la première fois, des courses de F1, hors championnat, sont inscrites au programme de la Scandinavie : 1 en Finlande et une en Suède. Erik s'y inscrit en espérant démontrer ses capacités de pilote et le bien fondé de son projet initial. Cette tournée ne fut pas une franche réussite car peu de pilotes aguerris font le déplacement. Mais pour Erik, c'est une franche réussite. A l'Elaintarhajot, il prend la seconde place derrière l'expérimenté Roger Laurent. Puis, chez lui, à Skarpnack, il obtient la pole position mais finit à nouveau second, entouré par d'autres pilotes locaux.
En 1953, il retente l'expérience de la F1 hors championnat, à l'Elaintarhan, mais sa voiture dépassé par les Gordini et autres Cooper inscrites, ne tint par le rythme et abandonna à la mi-course.

Après cela, Erik continuera a participé aux courses scandinaves dans différentes promotion. Il tentera même de créer une autre F1, baptisée Ockelbo Special, toujours sur la base d'une Ford, mais ce projet sera un échec cuisant. Du coup, Erik cessa l'activité automobile pour se muer en homme d'affaire.
Axlex