Fondateur : Oscar Englebert
 
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1950
Dernier Grand Prix :
Maroc 1958
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
1er

C'est 1868 qu'Oscar Englebert ouvre une entreprise de produits caoutchoutés à Liège en Belgique. Trente ans plus tard, l'usine commence à fabriquer des pneus de vélos et de voitures, devenant ainsi le premier fabricant de pneus du Benelux et l'un des premiers en Europe.


Au début des années 30 qu'Englebert va s'engager dans la compétition automobile notamment en course de voiture de sport. Entre 1932 et 1934, la marque Belge va remporter 3 années de suite les 24 H du Mans en équipant les Alfa Romeo 8C 2300. Elle remportera encore 2 fois cette course en 1949 et 1958 en équipant Ferrari.


Englebert est présent pour la première saison du nouveau Championnat du Monde de F1 en 1950. Elle équipe les écuries françaises Simca-Gordini et Talbot-Lago.

En 1951, Ferrari se chausse de pneus Englebert pour le Grand Prix de France et lors de la course suivante à Silverstone, le manufacturier belge remporte sa première victoire en championnat associé à la Ferrari 375 de Jose Froilan Gonzalez.

Par la suite, toutes les victoires d'englebert seront acquisses par des Ferrari. La dernière étant à mettre au crédit de Peter Collins lors du Grand Prix de Grande Bretagne 1958.

En 1957 et 58, Englebert fournis exclusivement Ferrari et se voit récompensé par le titre de Champion du Monde de Mike Hawthorn en 58.


A la suite de l'accident, consécutif à l'éclatement d'un pneu, d'Alfonso de Portago au Mille Miglia 1957 (neuf spectateurs furent tués), Ferrari et Englebert sont accusés d'homicide involontaire par la justice Italienne. Ils seront innocentés en 1961.


Englebert décide de se retirer de la compétition automobile à la fin de l'année 1958. Cette même année, Englebert nouent une collaboration avec l'Américain Uniroyal. La marque devient alors Uniroyal-Englebert avant de s'appeler simplement Uniroyal en 1967.

.