Emmanuel De GRAFFENRIED
...
Nation : Suisse
Né le 18 mai 1914 - Paris (France)
Décédé le 22 janvier 2007 - Lonay - 92 ans
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1950
Dernier Grand Prix :
Italie 1956
Meilleur classement :
4e
Meilleure qualification :
5e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 8e en  1953
1950
nc
1951
17
1952
nc
1953
8
1954
nc
1956
nc
1
2
3
4
1
5
1
6
1
7
3
8
4
9
10
2
11
3
12
13
14
15
2
16
1
17
1
18
19
20
1
21
22
23
24
25
1
26
27
28
29
30
1
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
1
4
3
5
4
6
2
7
1
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Emmanuel de Graffenried fut un bon pilote de F1, mais en championnat, il trouvait toujours plus fort que lui.

Né à Paris, Emmanuel commence sa carrière automobile dans les années 30, avec sa propre Maserati. En 1937, "Toulo" termine 4ème du Grand Prix de Picardie. Il participera également à une dizaine de courses importantes, certaines comptant pour le championnat d'Europe des conducteurs, avant que n'éclate la seconde guerre mondiale. Une fois le conflit terminé, il reprend le volant en course toujours sur Maserati à titre privé, terminant 5ème à Marseille. En 1947, il monte sur son premier podium à Lausanne, et l'année suivante se classer 2ème lors du GP des Nations. C'est en 1949 que le moment de gloire arrive pour le baron pilote, lorsqu'il remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne sur le circuit de Silverstone. L'année suivante, le championnat du monde commence, Toulo est au rendez-vous.

Avant que le championnat débute, en tout début de saison, Emmanuel terminait second du Richmond Trophy. Le GP de Grande-Bretagne constitue la première épreuve de l'histoire, mais face aux Alfa Romeo, Emmanuel n'est pas aussi performant qu'en 1949. Il terminera aux portes des points, donc 6ème, à deux reprises, en Suisse et en Italie. Tandis que dans des épreuves hors-championnat, Emmanuel monte trois fois sur le podium. En 1951, il effectue 3 sorties avec une Alfa Romeo, lui permettant en Suisse de rentrer dans les points, avec une 5ème place.

En 1952, Toulo court pour l'écurie Enrico Plate, ne disputant que trois courses de la saison. Dans le même temps, il court dans des épreuves de Formule 2 avec à la clé 3 podiums supplémentaires. 1953 sera sa meilleure année, en championnat, après une 5ème place à Zandvoort, il profite de l'abandon en fin de course de Fangio pour se classer 4ème en Belgique, sa meilleure performance en championnat. D'autant plus que cette année-là, il remporte 3 courses de F2. L'année suivante, il court encore deux courses de F1, avant de mettre un terme à sa carrière. Pourtant, l'année suivante, il reprend le volant pour doubler l'acteur Kirk Douglas dans le film "Le cercle infernal". Et en 1956, il dispute une ultime course en Italie. Il reste impliqué dans le sport automobile durant les années 70 et 80.

Emmanuel de Graffenried reprit le volant en 1998, pour fêter les 50 ans d'existence de Silverstone. En 2002, il prit sa retraite à la tête du club des Anciens pilotes.

De Graffenried est décédé le 22 janvier 2007.

 

Julien et Tony