Emil ANDRES
...
Nation : Etats-Unis
Né le 22 février 1911 - Tinley Park (Illinois)
Décédé le 20 juillet 1999 - South Holland (Illinois) - 88 ans
Premier Grand Prix :
-
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
-
Jamais classé en Championnat du Monde
Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Trop tôt pour qu'Emil Andres puisse tenter sa chance.

Né à Chicago, Emil disputa sa première course en 1927 sur le circuit de Crown Point, avec une Ford modèle T. Ce ne sera que 4 ans plus tard qu'il va reprendre le volant pour de bon à Evanston. Il passe aux courses de stock cars en 1932, puis de sprint cars en 1933. Son rêve est de disputer l'épreuve la plus prestigieuse, les 500 Miles d'Indianapolis. En 1935, il fait partie de la liste des engagés, avec une Hulbert-Ford. Mais il n'arrivera pas à se qualifier pour la course. C'est en 1936 qu'il va prendre sa revanche, il est lanterne rouge en qualifications, puis termine la course en 18ème position, après avoir laissé le volant de sa voiture à Jimmy Snyder.

En 1937, Emil échoue encore une fois aux qualifications, mais disputera tout de même la course, il relaie Mauri Rose au bout d'une douzaine de tours. Emil couvre 80 tours, puis doit laisser la voiture à Al Miller II. L'année suivante, il se qualifie 28ème sur la grille, mais ne pourra parcourir le quart de la course, il est victime d'un accident au 45ème tour. En 1939, il améliore sa performance sur la grille de départ, mais sa voiture l'oblige à abdiquer au bout d'une vingtaine de tours seulement. C'est finalement en 1940 qu'Emil va finir cette épreuve, il passe la ligne d'arrivée en 12ème position, à huit tours de Shaw. En 1941, Emil n'aura pas la même chance, au bout de 5 tours, il s'accroche avec Joel Thorne, c'est l'abandon. A al fin de l'année, les Etats-Unis entrent en guerre contre l'Allemagne, Emil s'engage dans l'armée.

En 1946, les courses automobiles ont de nouveau lieu. Et c'est cette année qu'Emil va réaliser sa meilleure course à Indianapolis. Disposant d'une Maserati, il réussit à se qualifier en 11ème position, pour finalement terminer la course en 4ème position, dans le même tour que le vainqueur George Robson. L'année suivante, il relaie George Connor, mais doit abandonner à 50 tours de la fin pour un problème mécanique. En 1948, bien que disposant d'une Kurtis Kraft, Emil n'effectue qu'une dizaine de tours puisque sa voiture flanche vite. Cette même année, il remporte son unique succès dans le championnat national AAA, sur le circuit de Milwaukee. En 1949, il relaie Walt Brown pour terminer en 9ème position, à 3 tours de Holland. L'année suivante, Emil tente de se qualifier, mais ne réussira pas. Sur le circuit de Milwaukee, il termine sa carrière de pilote. Il fera partie de la division Stock Cars du championnat AAA, puis prend la direction du championnat USAC de Stock Cars de 1959 à 1968.

Après une chute chez lui, Emil Andres rend son dernier souffle dans une maison de convalescents dans l'Illinois le 20 juillet 1999, à l'âge de 88 ans.
Julien