Eddie SACHS
...
Edward Sachs
Nation : Etats-Unis
Né le 28 mai 1927 - Bethlehem
Décédé le 30 mai 1964 - Indianapolis - 37 ans - Accident durant les 500 Miles
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1957
Dernier Grand Prix :
Indianapolis 1960
Meilleur classement :
17e
Meilleure qualification :
1er
Jamais classé en Championnat du Monde
1957
nc
1958
nc
1959
nc
1960
nc
1
1
2
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
1
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
1
17
18
19
20
1
21
1
22
1
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Eddie Sachs était un pilote très populaire qui a manqué de chance pour obtenir la victoire à Indianapolis.

Né à Bethlehem, Eddie a tenté de se qualifier pour les 500 Miles d'Indianapolis pour la première fois en 1953, dans une des meilleures voitures de l'époque, une Kurtis Kraft 2000. mais il ne parviendra jamais à se qualifier pour la course. Le même scénario va se répéter l'année suivante, toujours au volant de la même voiture. En 1955, il ne trouve pas d'employeur pour courir sur le célèbre anneau. Et en 1956, il échoue pour la troisième fois, au volant d'une Schroeder. Grosse déception puisque dans la saison, Eddie va remporter son premier succès dans le championnat USAC sur le tracé d'Atlanta. Mais finalement, en 1957, il va disposer d'une voiture bien compétitive, une Kuzma. Auteur du troisième meilleur temps, il termine second du pole-day derrière Pat O'Connor. Eddie sera obligé à la mi-course d'abandonner, son moteur Offenhauser ne tenant pas le coup.

L'année suivante, Eddie réalise à nouveau un bon temps, mais lors du pole-day il n'a pas autant de réussite, il se classe 18ème. Cependant, il réussit à remonter pour finalement mener la course pendant un tour, avant que Bettenhausen ne reprenne sa place, tandis qu'au bout de 68 tours, la Kuzma n'est plus en état de poursuivre la course. Eddie réussira tout de même à s'imposer sur l'ovale de Langhorne et celui de l'Indiana State Fairground. En 1959, il est le seul avec Johnny Thompson a réalisé un tour en moins d'une minute et deux secondes en essais. Eddie se dirige vers ce qui aurait pu être une belle performance, mais à moins de 20 tours de la fin, il commet une erreur et c'est un tête-à-queue éliminatoire. Eddie remporte deux autres épreuves du championnat USAC, à Syracuse et à Trenton.

Et en 1960, il parvient enfin à se hisser en pole position de l'Indy500. Eddie devra batailler pour être en tête de la course face à Ward, Ruttmann et Rathmann. Après 75 tours, il est dépassé par Rathmann et ne revient plus en tête de l'épreuve. Et après 132 tours, sa monoplace l'oblige à abandonner. Eddie remporte l'épreuve de Trenton en USAC. En 1961, il tient à prendre sa revanche et à jouer aux avant-postes à Indianapolis. Et il donne le ton en remportant l'épreuve de Trenton, puis en décrochant une seconde pole position consécutive sur cet ovale. Après une cinquantaine de tours, Eddie va mener la course, et le reste de l'épreuve consistera en une bataille face à AJ Foyt. Dépassé à 3 tours de la fin, Eddie doit s'incliner face à Foyt pour 8 secondes, sur trois heures et demie de course, très grosse déception. En 1962, lors du pole-day, il est bien loin de la pole position, 27ème sur la grille, mais il va finalement remonter pour atterrir de nouveau sur le podium, 3ème à 40 secondes de Rodger Ward. Et en 1963, il est victime d'un accident à moins de 20 tours de l'arrivée.

Le 30 mai 1964, la voiture de Dave McDonald heurte le mur intérieur et explose, causant de nombreux accidents et tuant son pilote. Eddie Sachs le heurte, sa voiture explose également et il décède aussi dans cet accident, il venait d'avoir 37 ans.
Julien