Danny SULLIVAN
...
Daniel John Sullivan III
Nation : Etats-Unis
Né le 9 mars 1950 - Louisville - 66 ans
Premier Grand Prix :
Brésil 1983
Dernier Grand Prix :
Afrique du Sud 1983
Meilleur classement :
5e
Meilleure qualification :
9e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 17e en  1983
1983
17
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
10
11
12
13
14
15
1
16
17
18
1
19
2
20
2
21
3
22
3
23
1
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
1
5
6
1
7
1
8
9
10
1
11
2
12
13
1
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Danny Sullivan connaîtra surtout la réussite aux Etats-Unis, notamment en CART.

 

Né à Louisville, Danny n'était pas destiné au départ à une carrière dans la compétition automobile. Après avoir fait ses études dans le Kentucky et à New York, il va se tourner vers plusieurs petits boulots. Pour son 21ème anniversaire, il reçoit un cadeau de la part d'un très bon ami de la famille, le docteur Frank Falkner, qui lui offre une course à l'école de conduite de Jim Russell à Shetterton en Angleterre. Il faut dire Falkner fut un équipier pour Ken Tyrrell et John Cooper.

C'est ainsi qu'en 1972, Danny se retrouve pilote en Formule Ford 1600 avant de passer l'année suivante en Formule 3, dans le championnat européen, puis termine vice-champion britannique de F2. Mais par la suite, le manque d'argent ne lui permettra pas d'obtenir une voiture plus performante, et il décide de partir disputer en 1978 le championnat néo-zélandais de Formule Atlantique.

 

Puis en 1980, il revient aux USA et commence à disputer le championnat de Can-Am. Pour sa première saison, il fait déjà bonne impression en terminant second à Watkins Glen et à Road Atlanta. La saison suivante, il se montre tout aussi performant, et réussit à la fin de l'année à remporter son premier succès à Las Vegas. En 1982, il effectue des débuts très encourageants en CART, terminant 3ème dès sa première participation, avant d'être remplacé par Hector Rebaque pour le reste de l'année. Il revient en Can-Am, termine fréquemment sur le podium, et une autre victoire au Caesar's Palace lui assure une place de 3ème au championnat.

 

En 1983, Benetton étant désireux d'avoir un pilote américain au sien de l'équipe Tyrrell, Danny revient en Europe pour disputer une saison dans le championnat du monde de F1. lors de la Race of Champions, il réalise une course magnifique, se battant pour la victoire face au champion du monde en titre Keke Rosberg, pour finalement échouer d'une demi-seconde. Mais pour le reste de la saison, la voiture n'est pas compétitive, il ne réalisera au mieux qu'une 5ème place à Monaco.

 

Danny décide de retourner aux Etats-Unis pour concourir en CART, d'abord avec le Team Shierson. Il va remporter trois victoires, à Cleveland, Pocono et à Montréal, pour terminer la saison avec la pole position à Les Vegas. L'année suivante, il va rejoindre la grande écuries Penske Racing, avec laquelle il va remporter la grande épreuve des 500 Miles d'Indianapolis, ce qui lui assure ainsi une certaine notoriété aux USA. Il remporte une autre victoire en fin de saison à Miami.

 

En 1986, il remporte deux nouvelles victoires à Cleveland et Meadowlands pour terminer la saison à la 3ème place du championnat. En revanche, la saison 1987 est décevante, il n'arrive pas à décrocher de nouvelle victoire. Mais en 1988, la situation change, et Danny va brillamment dominer la saison avec 4 victoires à Portland, dans le Michigan, à Nazarteh et à Laguna Seca, en y ajoutant 8 pole positions, il devient champion de CART.

 

En 1989, il est victime d'un accident à Indianapolis qui lui vaudra un bras cassé et quelques courses d'absence. Même s'il ne peut conserver sa couronne, il réussit à remporter deux épreuves à Pocono et Road America, en y ajoutant un succès dans l'épreuve de l'IROC disputée à Nazareth. En 1990, pour sa dernière saison avec Penske, il termine 6ème au championnat avec deux nouvelles victoires, à Cleveland et Laguna Seca. Il part chez Patrick Racing pour l'année 1991 mais la réussite ne sera pas au rendez-vous, et à la fin de la saison, il décide de partir chez Galles Kraco et renoue avec la victoire à Long Beach, puis en 1993 à Détroit.

 

En 1994, n'ayant aucun volant en CART, il part en Europe disputer deux courses de DTM et termine 3ème lors des 24 heures du Mans. La saison suivante, il revient en CART avec l'écurie PacWest, et la réussite ne sera pas au rendez-vous, il devra d'ailleurs interrompre sa saison suite à un accident à Miami où il se brise le pelvis. Danny est depuis devenu commentateur TV mais a fait quelques apparitions en course Au Mans en 1996 et à Daytona en 1998. En 2002, il réapparaît en F1, avec le sponsor Red Bull, pour tenter de faire venir un américain en F1. On murmurait les noms de Scott Speed et de AJ Allmendiger.

 

En 2004, Danny Sullivan a couru en LMES sur Ferrari avec Biagi et Bosch.

Julien