Danny ONGAIS
...
Daniel Ongais
Nation : Etats-Unis
Né le 21 mai 1942 - Honolulu - 74 ans
Premier Grand Prix :
Etats-Unis Est 1977
Dernier Grand Prix :
Brésil 1978
Meilleur classement :
7e
Meilleure qualification :
21e
Jamais classé en Championnat du Monde
1977
nc
1978
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
1
21
1
22
1
23
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
1
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Né le 21 mai 1942 à Honolulu, dans les îles Hawaï, «Danny on the gas » débute sa carrière à 20 ans en pilotant les dragsters. Repéré par l'équipe Parnelli, il y sévira de nombreuses années avant de s'orienter vers les voitures de sport, toujours avec Parnelli, puis en formule 5000 au milieu des années 1970. Il y effectue de belles performances qui lui permettent d'accéder au firmament du sport automobile américain : l'USAC. Au côté des meilleurs pilotes Américains, il remporte une victoire au Michigan.

En parallèle à son activité en monoplaces, il dispute le championnat IMSA, avec là aussi de beaux résultats.
Le rêve continue pour le jeune Hawaïen qui est engagé pour deux grands prix au sein du Interscope Racing. Au volant d'une Penske PC4, il disputera deux courses honnêtes sur les circuits de Watkins Glen et de Mosport Park (lors de ce grand prix il terminera d'ailleurs à la porte des points avec la 7ème place.) L'année suivante, il tente de continuer l'aventure de la formule 1, au volant d'une Shadow puis d'une Ensign, mais les résultats ne sont plus au rendez-vous. Il se rabat donc sur le championnat USAC, où il triomphe à 5 reprises en 1979. Là aussi ses résultats suivent une pente descendante puisqu'il ne parvient plus à rééditer ses bonnes performances les années suivantes. Seule la catégorie IMSA lui permet de se racheter : il remporte entres autres les 24 heures de Daytona.

Mais le drame survient un beau jour de mai 1981 : lors des 500 miles d'Indianapolis, Danny Ongais est victime d'un grave accident, qui le laisse grièvement blessé. Pour autant, «Danny on the gas » ne laisse pas tomber la compétition. Il dispute encore quelques épreuves du championnat CART (ex-USAC), et en IMSA où il continue à être un sérieux concurrent à la victoire.

Et c'est seulement en 1997 que Danny Ongais a définitivement le casque, après une dernière course en IndyCar. A noter que l'année précédente, il avait terminé à la 7ème place des 500 miles d'Indianapolis, à près de 54 ans !
Baptiste