Fondateur : Wilson Fittipaldi
Nation : Brésil
Premier Grand Prix :
Argentine 1975
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis Est 1979
Meilleur classement :
2e
Meilleure qualification :
5e
Classement en Championnat du Monde
1975
nc
1976
11
1977
9
1978
7
1979
12
Meilleur classement en Championnat du Monde (Constructeurs) : 7e en 1978
Meilleur classement en Championnat du Monde (Pilotes) : 10e en 1978 (Emerson FITTIPALDI)
32 points
0.45 pts / GP
6.40 pts / saison
003 283 tours parcourus
015 932 kms parcourus
1
2
3
4
1
5
2
6
3
7
8
2
9
2
10
2
11
12
3
13
14
6
15
6
16
6
17
5
18
7
19
5
20
7
21
5
22
7
23
3
24
1
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
3
5
4
3
5
5
6
2
7
4
8
4
9
2
10
7
11
1
12
5
13
1
14
1
15
16
2
17
1
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Filiation : Copersucar (1975-1979) -> Fittipaldi (1980-1982)

Une écurie 100% brésilienne, tel était le projet des frères Fittipaldi. Mais la réussite ne sera pas vraiment au rendez-vous.

A la fin de la saison 1974, Emerson Fittipaldi remporte un deuxième titre mondial. Le Brésil commence à se passionner pour le sport automobile, et la réussite d'Emerson incite son frère à réaliser sa propre écurie, Copersucar. Il hérite ainsi du soutien de tous les brésiliens et en 1975, apparaît la Copersucar FD01, avec à son volant Wilson Fittipaldi. La voiture est innovante, de par sa forme et ses prises d'air, mais après des essais peu concluant, apparaît une version plus conventionnelle, la FD02, puis encore une nouvelle monoplace, la FD03, mais en fin de compte, la saison est quelque peu décevante, car la voiture se trouve toujours en fond de grille, ne terminant jamais dans le top 10.

En 1976, Wilson décide de raccrocher ses gants pour se retrouver dans le costume de directeur d'écurie, avec au volant son frère Emerson. Une deuxième voiture est confiée à Ingo Hoffman, mais hormis le GP du Brésil, il ne pourra jamais se qualifier. Le début de saison est porteur d'espoirs, Emerson se classe 5ème aux essais qualificatifs lors de son GP national ! La course ne se déroulera pas aussi bien. A Long Beach, Emerson réussit à décrocher le premier point de l'écurie, en terminant 6ème. Une performance qu'il répètera à Monaco et à Brands Hatch.

L'écurie continue sa progression en 1977, puisque Emerson termine 4ème en début de saison en Argentine, puis lors de l'épreuve suivante au Brésil. Comme la saison précédente, Emerson se classera dans les points sur le circuit de Long Beach, avec une 5ème place. Enfin, le pilote brésilien se retrouvera au pied du podium encore une fois sur le circuit de Zandvoort. La saison suivante sera encore meilleure, avec une F5A à effet de sol. Lors de l'épreuve brésilienne, derrière Carlos Reutemann, Emerson Fittipaldi décroche la seconde place ! Une performance qui se confirmera lors d'une épreuve hors-championnat à Brands Hatch, où Emerson se classera également second. Puis le double champion du monde accumulera les arrivées dans les points pour un total de 17 points. En revanche, la saison 1979 sera plus décevante, Emerson marque un point en Argentine, mais par la suite, la voiture manque de performance et de fiabilité.

En 1980, les voitures seront re-baptisées Fittipaldi, et courront en Formule 1, 3 saisons durant, avant finalement de jeter l'éponge à la fin de 1982.
Julien