Christian FITTIPALDI
...
Nation : Brésil
Né le 18 janvier 1971 - Sao Paulo - 45 ans
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1992
Dernier Grand Prix :
Australie 1994
Meilleur classement :
4e
Meilleure qualification :
6e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 14e en  1993
1992
18
1993
14
1994
15
1
2
3
4
5
1
6
7
8
1
9
10
2
11
1
12
1
13
1
14
15
4
16
6
17
2
18
4
19
6
20
1
21
2
22
2
23
3
24
2
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
3
4
1
5
1
6
1
7
8
8
4
9
10
2
11
2
12
2
13
1
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Christian Fittipaldi n'eut pas en Formule 1 la réussite qu'il espérait, il se tournera plus vers le CART.

 

Né à Sao Paulo, Christian est le fils de Wilson Fittipaldi, et le neveu d'Emerson, champion du monde de F1 en 1972 et 1974. Christian court d'abord en karting en 1982, et il y restera jusqu'en 1987. L'année suivante, il termine second du championnat brésilien de Formule Ford 2000, avec 5 victoires au compteur. Il passe à la Formule 3, terminant champion du Brésil avec 2 victoires, et 3ème du championnat sud-américain, qu'il remporte en 1990 avec 6 courses gagnées. Cette même année, il part en Europe disputer le championnat britannique et remporte l'épreuve de Donington. Il part dans la catégorie supérieure, la F3000. Avec l'écurie Pacific, équipée de monoplaces Reynard, Christian va réaliser une magnifique saison, ponctuée de deux succès à Jerez et Nogaro, et un titre mondial. Ce qui lui vaut, l'année suivante, d'intégrer la F1.

 

En 1992, il rejoint l'écurie Minardi, qui n'est pas vraiment un top-team, et Christian se retrouve hors des points pour le début de la saison. A Magny-Cours, il est victime d'un accident pendant les essais, il sera absent durant trois courses. Finalement, lors du GP de Japon, il réussit à marquer un point. En 1993, le pilote brésilien réalise un magnifique début, avec une 4ème place, suivie pas une 5ème place sur le difficile circuit de Monaco. A la fin de la saison, manquant d'argent, il recourt à l'aide d'un homme fortuné, Gounon. En 1994, ses sponsors tentent de le faire courir dans une meilleure écurie, mais au final ce sera Footwork. Avant de commencer la saison de F1, il remporte la victoire avec son père dans les Mil Milhas Brazileiras. Bien que la voiture manque de compétitivité sur l'ensemble de l'année, Christian termine 4ème à Aida et à Hockenheim. Mais déçu par autant d'insuccès en F1, il décide de partir disputer le championnat de CART.

 

Christian court la saison 1995 avec Walker Motorsport. Il termine 4ème lors de sa première course à Miami, puis termine à une magnifique seconde place lors des 500 Miles d'Indianapolis. En 1996, il est transféré à l'écurie Newman-Haas, il terminera 2ème à Detroit sous la pluie, puis 3ème à Portland et Vancouver, pour finalement terminer à la 5ème place du championnat. Il court également les courses de DTM à Interlagos, terminant 10ème lors de la première épreuve.

 

En 1997, il est victime d'un accident très tôt dans la saison, à Surfer's Paradise, où il se cassa la jambe. La saison suivante, il termine deux fois sur le podium, mais la victoire n'arrive toujours pas. Tout vient à point à qui sait attendre, et en 1999, il remporte l'épreuve de l'Elkhart Lake. Il en remporte une autre à la fin de la saison 2000 à Laguna Seca. Après une saison 2001 moins bonne, il réalise un magnifique championnat en 2002, sans victoire, mais avec de nombreux podiums qui lui valent de terminer 5ème du championnat, pour sa dernière saison en CART. En 2003, il dispute le championnat de NASCAR, mais sans succès, il ne termine jamais dans le même tour que le vainqueur.

 

En 2005, Christian Fittipaldi court le championnat brésilien de Stock cars.

Julien