Bobby UNSER
...
Robert William Unser
Nation : Etats-Unis
Né le 20 février 1934 - Colorado Springs - 84 ans
Premier Grand Prix :
Etats-Unis 1968
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
19e
Jamais classé en Championnat du Monde
1968
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

La famille Unser fait partie des plus grandes familles de pilotes américains. Bobby est l'un des meilleurs membres de sa famille, avec son frère Al.

 

Né à Colorado Springs, Robert commence la course automobile en 1957, il dispute les 12 heures de Sebring sur une Jaguar Type-D. Il participe à ses premiers 500 Miles d'Indianapolis en 1963, quatre ans après que son frère Jerry se soit tué en essais. Qualifié en seizième position, sa course se termine très vite, il est victime d'un accident après seulement deux tours. En 1964, Bobby doit abandonner suite à un carambolage tragique au deuxième tour de l'épreuve, deux pilotes perdent la vie, Eddie Sachs et Dave MacDonald. La saison suivante, c'est cette fois la Ferguson de Bobby qui lui fait défaut, une fuite d'huile l'oblige à quitter la course prématurément.

 

C'est à partir de 1966 que Bobby va connaître du succès, cette année-là, il termine la course à Indianapolis pour la première fois, puis remporte sa première course du championnat USAC, une course de côte à Pike's Peak avec sa propre voiture. La saison suivante, il termine neuvième à Indianapolis, mais réussit à remporter les deux épreuves de Mosport Park avec une Eagle. La saison 1968 sera enfin la bonne. Il remporte trois courses, puis à Indianapolis, qualifié en troisième position sur la grille de départ, il prend la tête à partir du huitième tour, pour finalement terminer la course en vainqueur. Il remporte une autre course, celle de Pike's Peak, puis après un magnifique duel avec son frère Al, Bobby Unser devient champion de USAC. Cette même année, il s'engage en F1 avec une BRM mais ne pourra disputer que la course américaine.

 

1969 est une moins bonne année, en championnat, il est souvent dépassé par son frère Al et par Mario Andretti. Il termine sur le podium à Indy, et remporte l'épreuve de Langhorne. L'année 1970 est identique, une seule victoire, toujours à Langhorne. L'année suivante, il remporte deux épreuves à Milwaukee et à Trenton, il doit abandonner à Indianapolis suite à un accident alors qu'il se trouvait dans le groupe de tête. En 1972, Bobby décroche la pole-position à Indy, puis mène trente tours, avant de se faire dépasser, puis d'abandonner. Il remporte cependant quatre victoires cette année-là. En 1973, il remporte la victoire à Milwaukee.

 

En 1974, aux 500 Miles, Bobby Unser termine à une vingtaine de secondes de Johnny Rutherford, et remporte quatre épreuves du championnat, pour enfin remporter un deuxième titre USAC, six ans après le premier. L'année suivante, Bobby ne parvient pas à conserver sa couronne, mais réussit à s'imposer de nouveau à Indianapolis, dans une épreuve qui sera raccourcie de vingt-six tours. Il remporte également l'International Race of Champions, avec deux victoires à Brooklyn et à Daytona. La saison suivante, Bobby triomphe lors de la première épreuve à Phoenix, puis à Ontario. Bobby va connaître un passage à vide en 1977 et 1978, il ne remporte aucune victoire.

 

En 1979, Bobby participe au nouveau championnat CART qui remplace le USAC. Cette première saison sera magnifique, puisque Bobby remporte six victoires sur les quatoze épreuves que compte la saison. Il termine vice-champion de CART, derrière Rick Mears. La même situation se présente en 1980, Bobby remporte quatre victoires, mais encore une fois échoue dans la conquête d'un nouveau titre, cette fois derrière Johnny Rutherford. 1981 sera sa dernière saison pour Bobby Unser, qui remporte pour la troisième fois Indy 500, après avoir décroché la pole position. Il dispute une dernière course en 1990 à Dijon en voitures de sport.

Julien