Art CROSS
...
Arthur Cross
Nation : Etats-Unis
Né le 24 janvier 1918 - Jersey City
Décédé le 15 avril 2005 - LaPorte - 87 ans
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1952
Dernier Grand Prix :
Indianapolis 1955
Meilleur classement :
2e
Meilleure qualification :
12e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 10e en  1953
1952
18
1953
10
1954
nc
1955
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
1
12
13
14
15
16
17
18
19
1
20
21
22
23
1
24
25
26
1
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
3
4
1
5
6
7
8
9
10
1
11
12
13
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Art Cross fut le premier à y glaner le titre de rookie de l'année.

 

Né à Jersey City, Arthur s'acheta une Midget à l'âge de 18 ans, et commença à courir d'abord avec ses amis dans des petites courses, puis peu à peu à participer à des épreuves plus importantes en 1938 sur la côte ouest, pilotant 5 à 6 courses par semaine. Il devint rapidement un pilote professionnel, avec comme employeur Pappy Hough, dont les voitures étaient surnommées les "Little Iron Pigs" (traduit littéralement : les petits cochons d'acier).

 

En 1941, comme beaucoup de ses concitoyens, il est appelé par la patrie à défendre ses couleurs pendant la seconde guerre mondiale. Pendant trois années, il conduira un tank et sera blessé en 1944 pendant un bombardement. Mais son courage sera remarqué et lui vaudra la plus haute distinction militaire américaine, le Purple Heart.

 

Une fois la paix revenue, il reprend rapidement le volant en compétition et court toujours en Midgets, mais cette fois dans le championnat national AAA, qu'il finit par remporter en 1951. Cette même année, il assiste en tant que spectateur aux 500 Miles d'Indianapolis et se sens prêt à relever le défi dès l'année suivante.

Art commence à courir sur une Schroeder, mais manque la qualification. Il retente sa chance, mais cette fois au volant d'une des meilleures voitures du plateau américain, une Kurtis Kraft. Il se qualifie en 20ème position, mais effectue une belle remontée en course, pour finalement terminer en 5ème position, et parmi tous les débutants, les "rookies", c'est lui le mieux classé, et à l'honneur d'inaugurer le palmarès des meilleurs rookies de l'année.

 

L'année suivante, il est toujours au volant d'une Kurtis Kraft et réalisera une belle course. La course se court sous une chaleur intenable, plus de 100°F (37.77°C), et certains pilotes souffrent dans leurs monoplaces, Carl Scarborough décédant même d'une insolation. Comme son ami Bill Vukovich, il n'a pas besoin d'être relayé et ces deux pilotes terminent dans l'ordre 1-2. Avec la somme d'argent gagnée, il décide de s'acheter une ferme avec un terrain de 40 ares, dans la ville de La Porte dans l'Indiana.

Il court à deux autres reprises à Indianapolis, en 1954, il réussit à mener la course pendant 8 tours, mais rétrogradera pour terminer 11ème. Enfin, en 1955, il mène la course pendant 24 tours avant d'être dépassé par Don Freeland, et à 32 tours de la fin, sa voiture l'oblige à abandonner. A la fin de l'année, fatigué par tous les trajets à réaliser entre les courses, il décide de se retirer dans sa ferme.

 

Art Cross y décèdera d'ailleurs, le 15 avril 2005, à l'âge de 87 ans.

Julien