Archie SCOTT-BROWN
...
William Archibald Scott-Brown
Nation : Royaume-Uni
Né le 13 mai 1927 - Paisley
Décédé le 19 mai 1958 - Francorchamps (Belgique) - 31 ans - Accident durant une course de voitures de sport sur Lister
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1956
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
10e
Jamais classé en Championnat du Monde
1956
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Malgré son handicap, Archie Scott-Brown a malgré tout réalisé quelques magnifiques courses dans sa carrière.

Né à Paisley, Archie était atrophié à la naissance. Sa mère ayant attrapé une maladie grave en Allemagne, il aura fallu pratiqué au bébé pas moins de 22 opérations pour réparer son bras droit, ainsi que ses jambes et ses pieds atrophiés. Archie sera toute sa vie déterminé à vivre comme un homme normal. Il gagna sa vie comme VRP dans le but de pouvoir récolter des fonds pour financer sa future carrière de pilote automobile, qui débutera au volant d'une modeste MG TD en 1950, dans des épreuves mineures. Mais c'est en 1954 que tout va radicalement changer, lorsqu'il forme un partenariat en voitures de sport avec Brian Lister, Archie va donc piloter à partir de ce moment-là, surtout une lister-Bristol. Il va alors s'imposer lors de nombreuses courses en clubs, et même dans des épreuves nationales.

Ainsi, en 1956, il est engagé par l'équipe Connaught pour piloter en Grand Prix. Au volant de la monoplace B, il terminera second du BRDC International Trophy, et aura aussi l'occasion de piloter lors du Gp de Grande-Bretagne. Même si la perte d'une roue l'oblige à abdiquer très tôt dans la course, son coup de volant n'a échappé à personne, Fangio dira même de lui que sa maîtrise du volant était exceptionnelle. Preuve en sera faite lors du BRSCC Race, où il s'imposera. L'année suivante, l'équipe BRM lui offre la possibilité de courir à nouveau le GP de Grande-Bretagne, mais des problèmes de freins durant des essais feront qu'il déclinera l'offre. Archie poursuit sa carrière en voitures de sport avec Lister, mais il lui manque toujours l'essentiel : une licence internationale pour pouvoir courir à l'étranger. Il n'aura droit qu'à une seule dérogation, pour disputer le trophée Wilgram en Nouvelle-Zélande, course qu'il rempotera par ailleurs.

Le 18 mai 1958, lors d'une course à Spa-Francorchamps, Archie Scott-Brown perd le contrôle de sa Lister et se crashe. La voiture s'enflamme instantanément, et son pilote, prisonnier des flammes décèdera le lendemain. Il avait 31 ans.
Julien