Anthony DAVIDSON
...
Anthony Denis Davidson
Nation : Royaume-Uni
Né le 18 avril 1979 - Hemel Hempstead - 37 ans
Premier Grand Prix :
Hongrie 2002
Dernier Grand Prix :
Espagne 2008
Meilleur classement :
11e
Meilleure qualification :
11e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 22e en  2008
2002
nc
2005
nc
2007
23
2008
22
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
2
11
12
1
13
2
14
4
15
1
16
2
17
1
18
3
19
4
20
4
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
3
11
1
12
13
3
14
1
15
5
16
17
1
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Anthony Davidson est né le 18 avril 1979 à Hemel-Hempstead. Après avoir débuté en karting, il court en Formule Zetec et décroche deux titres en 1999 et 2000. En 2001, il devient le pilote d'essais de BAR-Honda. Parallèlement, il termine second du championnat anglais de F3 avec 6 victoires et est champion européen FIA de F3.

 

En 2002, il reste essayeur chez BAR et court ses deux premières courses en Formule 1 avec Minardi, en remplacement d'Alex Yoong. S'il abandonne lors de ces deux GP sur sortie de piste, il fait néanmoins mieux que le pilote malais qui retrouva son volant après le GP d'Italie.

Ensuite, Anthony redevint essayeur pour BAR-Honda pendant quatre ans. En 2004, il pilote la troisième voiture de l'écurie lors des séances d'essais du vendredi avant la course, et y réalise souvent de très bons chronos.

 

Au GP de Malaisie 2005, il remplace au pied levé Takuma Sato, malade, mais son moteur explose au bout de quelques tours. Davidson retrouve alors son rang de n°3.

Fin 2005, BAR est absorbé par Honda, mais cela ne change pas le rôle de Davidson : pilote d'essais. En 2006, il devra à nouveau se contenter de tester la voiture lors des essais libres du vendredi.

 

Essayeur irréprochable, Davidson reçoit alors de Honda l'occasion de montrer de quoi il est capable : il est engagé comme pilote titulaire pour 2007 par Super-Aguri, le team B de Honda.

Le Britannique a donc l'occasion de disputer sa première saison complète en F1, mais sa monoplace, la Honda RA106 améliorée, ne lui permet pas de quitter le fond du plateau. Toutefois, Super Aguri a fait des progrès entre 2006 et 2007 et, à quelques reprises, Sato et Davidson parviennent à signer quelques performances. Ainsi, Anthony réussit à sa qualifier au onzième rang à Melbourne ou Istanbul. Mais hélas, en course, il ne pourra jamais inscrire de point. Il n'est cependant pas ridicule au volant d'une monoplace privée de réel développement, et réussit même à devancer parfois son équipier Sato.

 

Après cette saison plutôt positive, Anthony conserve son volant pour 2008. Malheureusement pour lui, Super Aguri connaît alors de graves difficultés financières qui empêchent le moindre développement de la nouvelle voiture. Après quatre courses très difficiles, l'équipe est contrainte de mettre la clé sous la porte avant le GP de Turquie.

Davidson se retrouve donc sans volant. Honda ne le laisse cependant pas tomber et en juin, il effectue des séances d'essais au volant de la RA108.

 

Fin 2008, Honda se retire de la F1, ce qui aurait pu marquer la fin de la carrière de Davidson. Il obtient toutefois le poste de second pilote d'essais chez Brawn-Mercedes, la nouvelle écurie de pointe du plateau. En parallèle il est commentateur pour BBC Radio 5 Live. Il dispute aussi les 24 heures du Mans 2009 au volant d'une Aston Martin, aux côtés de Darren Turner et Jos Verstappen. Il termine l'épreuve au treizième rang.

 

Pour 2010, le Britannique recherche un volant en Formule 1, notamment avec Virgin ou Lotus, mais n'obtient pas satisfaction. Brawn ayant été racheté par Mercedes, Davidson n'entre pas dans les plans à la firme à l'étoile et cède son baquet d'essayeur à Nick Heidfeld. Il poursuit donc sa carrière en Endurance, et quitte Aston Martin pour Peugeot, vainqueur des dernières 24 heures du Mans. Sa saison débute par une belle victoire aux 12 heures de Sebring en compagnie de Marc Gené et Alexander Wurz. C'est avec ce même équipage qu'il prend part à l'épreuve mancelle. Malheureusement, il n'échappe pas à la bérézina qui frappe les 908 ces 12 et 13 juin 2010: aucune Peugeot n'est à l'arrivée !

En fin de saison, il se console en remportant les 1000 Km de Silverstone aux côtés de Nicolas Minassian.

 

Pour 2011, Davidson rempile avec Peugeot et constitue avec Gené et Wurz l'équipage des « anciens de la F1 » engagé par le constructeur sochalien. Le 7 mai ils remportent les 1000 Km de Spa et apparaissent ainsi comme des favoris pour les 24 heures du Mans. Hélas c'est de nouveau Audi qui l'emporte. Davidson et ses équipiers ne finissent que quatrièmes.

Tony