Alpine A500

Les autres modèles
1976
En 1975, Renault à pour objectif de faire son entrée en Formule 1 pour la saison suivante avec son célèbre moteur V6 turbocompressé, et c'est le département sport de Renault, à savoir Alpine, qui se charge de démarrer le projet avec l’A500. C'est aussi l'époque où le constructeur français envisage de remanier Alpine pour devenir Renault Sport. Face à cette rumeur et de peur de voir le projet abandonné, les employés d'Alpine décident de révéler le projet par l'intermédiaire de la presse écrite. Puis les rumeurs deviennent réalité, Renault fusionne Alpine et Gordini, et délocalise le tout à Viry-Châtillon: c'est la naissance de Renault-Sport.

Après divers problèmes en essai, dû tout d'abord à un temps de réponse du turbo trop lent, puis à de nombreuses casses moteurs à cause de la chaleur engendrée par les modifications apportées, l'Alpine A500 est enfin prête et le projet Renault RS01 peut démarrer. La suite est connue...