Alpine A350

Les autres modèles
1968
Alpine se lança en 1968 dans un projet F1. Poussé par Elf, la firme de Dieppe se lança dans la construction de l'A350. Elle fut dessinée par Richard Bouleau ainsi que quelques ingénieurs Michelin pour la suspension se voulant révolutionnaire, et ce n'est pas Mauro Bianchi, pilote d'essai de l'époque, qui s'en plaindra, déclarant que la tenue de route de la voiture était tout simplement "extraordinaire".

Alors qu'on attend avec impatience du côté de chez Alpine le Grand Prix de France, Renault va s'opposer à cette participation, jugeant que le V8 Gordini ne ferait pas le poids face au Cosworth et que la Formule 1 ne reflète pas l'image de Renault.

Le projet est donc abandonné, et l'A350 détruite.