Alessandro ZANARDI
...
Alessandro Leone Zanardi
Nation : Italie
Né le 23 octobre 1966 - Bologne - 50 ans
Premier Grand Prix :
Espagne 1991
Dernier Grand Prix :
Japon 1999
Meilleur classement :
6e
Meilleure qualification :
4e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 20e en  1993
1991
nc
1992
nc
1993
20
1994
nc
1999
nc
1
2
3
1
4
5
6
7
1
8
9
1
10
1
11
1
12
4
13
4
14
6
15
5
16
3
17
1
18
1
19
3
20
4
21
1
22
3
23
1
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
1
6
2
7
3
8
3
9
1
10
3
11
12
2
13
1
14
1
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Alessandro Zanardi n'a pas connu en F1 la réussite qu'il aurait du avoir, tandis qu'il a brillé en CART. Victime d'un gros accident, amputé de ses jambes, sa reconversion en fait un exemple de détermination.

 

Né à Bologne, Alessandro commence sa carrière par le karting, disputant les saisons 1985 et 1986 dans son championnat national, avant de passer au championnat européen en 1987. En 1988, il commence à courir en Formule 3, et termine quatorzième du championnat pour sa première saison. L'année suivante, un problème d'essence commence à l'handicaper au milieu de saison, ce qui ne l'empêche pas d'effectuer un premier passage en F3000 avec Automotive/BVM, terminant seizième à Dijon. En 1990, Alex commence véritablement à triompher, avec RC Motorsport, il remporte ses premières courses en F3000 italienne à Varano et Vallelunga, pour terminer vice-champion derrière Colciago. Alex remporte également la coupe européenne de F3 sur le circuit Bugatti au Mans.

 

En 1991, il peut enfin disputer sa première saison complète en F3000 avec l'équipe Il Barone Rampante, et c'est une véritable révélation, le pilote italien s'impose dès le début de la saison à Vallelunga, puis au Mugello. Une succession de secondes places assurent à Alex une place de vice-champion du monde à cinq points de Christian Fittipaldi. En Espagne, Eddie Jordan a besoin d'un pilote pour remplacer Michael Schumacher, parti chez Benetton, et Alessandro effectue ses débuts en F1.

 

En 1992, il devient pilote-essayeur pour Benetton, et court chez Minardi en Grand Prix pour remplacer Fittipaldi, blessé. Mais le peu de compétitivité de la voiture empêche Alex de se qualifier à deux reprises. L'année suivante, il part remplacer Mika Häkkinen chez Lotus, avec qui il aide au développement d'un système de suspension active, et dès la seconde course qu'il dispute en 1993, il marque son premier (et dernier) point en F1. Mais en Belgique, il est victime d'un terrible accident à l'Eau rouge sur le circuit de Spa-Francorchamps, à plus de 240 km/h, sa voiture est totalement détruite, Alex est hospitalisé, victime d'une commotion cérébrale. Il effectue son retour en 1994 en remplacement de Pedro Lamy, alors que l'écurie Lotus commence à dégringoler. Malgré tous ses efforts, il ne peut briller en course, et en 1995, l'équipe Lotus met la clé sous la porte.

 

En 1995, il ne dispute qu'une seule course en Voitures de sport avec Lotus, et triomphe à Imola. En 1996, il part aux Etats-Unis disputer le championnat de CART, dans lequel il va réaliser la meilleure partie de sa carrière automobile. Pour sa première saison avec Chip Ganassi, après un début difficile, il remporte sa première victoire à Portland, avant d'enchaîner les podiums et de triompher de nouveau à Mid-Ohio et Laguna Seca. Au final, il termine vice-champion ex æquo avec Michael Andretti, tout en prenant le titre de meilleur rookie de l'année.

 

L'année suivante, Alessandro réalise un exploit, avec ses quatre pole positions de l'année 1996, il démarre 1997 avec deux autres poles, devenant le seul pilote à enchaîner six poles position consécutives dans l'histoire du CART. Il remporte cinq courses et s'en va prendre son premier titre. En 1998, il réalise une autre magnifique saison, et s'en va égaler la performance d'Al Unser, Jr. en 1990, en s'imposant lors de quatre épreuves consécutives. Au total, sept victoires dans la saison, et un nouveau titre. Dès le milieu de la saison, Alex dispose d'un magnifique contrat de trois ans avec l'écurie Williams.

 

En 1999, le pilote italien est donc de retour en F1, cinq ans après l'avoir quitté. Cela étant, la voiture est bien moins performante depuis le départ du motoriste Renault, et bien que le moteur Supertec soit un V10 venant de Renault, Alex ne pourra jamais terminer une course dans les points, tandis que Ralf Schumacher son coéquipier marque tous les points de son équipe. Williams lui préfère Jenson Button pour la saison 2000, et Alex ne dispute aucune course cette année-là. Il conclut un accord avec Mo Nunn et revient aux Etats-Unis pour le championnat de CART. Mais il n'est plus aussi performant qu'à ses premières années, il ne terminera jamais sur le podium.

 

Pire encore, sur le circuit du Lausitzring, où Michele Alboreto avait perdu la vie peu de temps auparavant en essais, il est heurté par une voiture allant à plus de 320 km/h alors qu'il était pratiquement à l'arrêt. Hélitreuillé vers l'hôpital de Berlin, il échappe à la mort, mais devra être amputé de ses deux jambes et doit marcher à l'aide de prothèses. Pourtant, malgré son handicap, Alex reprend le volant à la fin de l'année 2002 dans un kart avec des membres artificiels. En 2003, il dispute une épreuve du championnat ETCC à Monza, avant de disputer en 2004 une saison complète sur BMW, terminant quinzième au championnat.

 

Alessandro Zanardi dispute le championnat du monde de voitures de toursime WTCC de la FIA sur BMW, et le 29 août 2005, il réussit l'exploit de s'imposer à Oschersleben, sa première victoire en course automobile depuis sa double amputation.

Julien