Fondateur : Clyde Adams
Nation : Etats-Unis
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1950
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
27e
Meilleure qualification :
17e
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
1
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

L'écurie Adams concourrait uniquement à Indianapolis. Sa dernière participation, et également sa première dans le championnat de Formule 1, date de 1950.

 

Il faut remonter en 1932 pour voir apparaître cette écurie à la célèbre course. Equipée d'un moteur Miller, la voiture est confiée à Stubby Stubblefield. Il termine la course en quatorzième position, à vingt-deux tours du leader.

On retrouve une Adams en 1934, avec à son volant, Kelly Petillo. Il termine en onzième position, après avoir mené la course pendant six tours. L'autre Adams est confiée à Al Gordon, mais il abandonne suite à un accident. L'année suivante Rex Mays et Babe Strapp abandonne tous les deux. En 1936, George Connor mène la voiture à la dixième position. Son malheureux coéquipier, Rex Mays, abandonne à huit tours de l'arrivée sur une panne d'essence, alors qu'il avait mené la course pendant douze tours. Un troisième Adams, à moteur Cragar est engagée également, avec au volant Fred McGurk, mais elle abandonne.

En 1937, George Connor ramène une nouvelle fois la voiture à l'arrivée, en douzième position. Les deux Adams à moteur Sparks de Jimmy Snyder et Bob Swanson abandonnent. L'année suivante, Frank Wearne, sur Adams-Offenhauser, termine dixième, à treize tours du leader. Ronney Householder et Jimmy Snyder abandonneront sur leurs Adams-Sparks sur casse moteur. Même chose pour George Connor, sur l'Adams-Miller, tandis que Emile Andres, sur l'Adams-Brisko se crash au quarante-cinquième tour.

 

La gloire arrive enfin en 1939, Jimmy Snyder décroche la deuxième place finale, après avoir mené la course pendant soixante-cinq tours et décroché la pole, avec l'Adams-Sparks. Joel Thorne, termine quant à lui septième. La troisième voiture à moteur Sparks de Rex Mays abandonne, même chose pour les Adams à moteur Offenhauser de George Connor et Al Miller.

 

En 1940, Joel Thorne fini cinquième de l'épreuve sur la voiture à moteur Sparks, mais à trois tours du vainqueur. Les Adams-Offenhauser de Joie Chitwood et Al Putnam terminent également la course, mais loin derrière. Quand à celle de Tommy Hinnershitz, c'est l'abandon, après un accident au trente-deuxième tour de course.

 

L'année suivante, Ted Horn termine troisième de l'épreuve, sur le modèle Sparks. Tommy Hinnershitz, sur la version Offenhauser termine également la course, en dixième position. Joel Thorne, abandonne quant à lui suite à un accident.

 

De 1942 à 1945, il n'y a pas de course, à cause des hostilités.

 

En 1946, la course reprends, et de la meilleur façon possible pour l'écurie Adams. En effet, George Robson, sur l'Adams-Sparks remporte la course, après s'être élancé de la quizième place, et avoir mené la course pendant cent-trente-huit tours ! Cependant Harry McQueen et Duke Dinsmore abandonne tout deux.

 

1947 est nettement moins bon. Deux Adams sont engagées, une à moteur Sparks, et l'autre à moteur Offenhauser, et c'est l'abandon pour les deux modèles, pilotés par Mel Hansen et Hal Robson. Même scénario en 1948, l'ajout d'une deuxième Sparks pilotée par Sam Hanks ne change rien, c'est trois abandons supplémentaires pour Adams. En 1949, une seule Adams est au départ, avec au volant George Fonder, même débâcle...

 

En 1950, la course d'Indianapolis compte pour le championnat de Formule 1. Bill Cantrell et Bayliss Levrett, sur leur Adams-Offenhauser ne font pas de miracle.

 

Le pire advint en 1951, où la voiture de John Holmes n'arrive même plus à se qualifier et l'écurie Adams disparait d'Indianapolis.

Alicia