Sebastian VETTEL
 S.VETTEL
Red Bull Renault
Jenson BUTTON
 J.BUTTON
McLaren Mercedes
Kimi RAIKKONEN
 K.RAIKKONEN
Lotus Renault

870e Grand Prix

LXVIII Grand Prix de Belgique
Légérement nuageux
2 septembre 2012 - Spa-Francorchamps
44 tours x 7.004 km - 308.052 km
(Offset: 124 m)
info
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Deuxième Grand Prix de Belgique et deuxième carambolage dans le 1er tour pour Romain Grosjean.

Après la traditionnelle pause estivale d'un mois, la Formule 1 est de retour sur le tracé de Spa Francorchamps. C'est Jenson Button qui a décroché la pole position, sa première depuis le Grand Prix de Monaco 2009. Kobayashi complète la première ligne, alors que Perez est 4e. Enfin, les Red Bull partent respectivement 10e et 12e, suite à la pénalité de Webber. Tout le monde est en tendres, à l'exception de Rosberg et d'Hülkenberg qui ont choisi les durs.

 

La météo offre un beau soleil avec quelques nuages, mais la pluie n'est en aucun cas attendue pendant la course.

 

 

Départ : Sur la grille, de la fumée s'échappe de la Sauber de Kobayashi. Heureusement, cela ne l'empêche pas de prendre le départ. Maldonado jaillit de la 6e place et passe 2e, alors que Button conserve la tête. Au 1er virage, Grosjean percute Hamilton, qui va ensuite accrocher Alonso et Perez. Les 4 pilotes doivent abandonner, de nombreux débris jonchent la piste et la Safety Car est évidemment déployée. Après quelques secondes inquiétantes resté dans sa monoplace, Alonso est aidé par les commissaires à s'extraire. Personne n'a l'air blessé, mais ce fut une belle frayeur pour Alonso, notamment.

 

1er tour : Sous le régime de la SC, Button mène. Suivent ensuite : Räikkönen, Hülkenberg, Di Resta, Schumacher, Ricciardo, Vergne, Webber, Senna, Kovalainen. Les grands perdants suite à cet accrochage sont Kobayashi, qui se retrouve 19e, et Maldonado qui est 20e et dernier.

 

4e : La voiture de sécurité s'efface. Button garde la tête de la course, alors que Maldonado abandonne suite à un accrochage. Décidément, la chance ne lui sourit pas.

 

5e : Hülkenberg double Räikkönen pour le gain de la 2e place.

 

6e : Schumacher double quant à lui Di Resta. Vettel attaque en vain Massa dans Kemmel.

 

7e : Vettel double Massa pour la 10e place.

 

8e : Button mène avec 5.2s d'avance sur Hülkenberg. Suivent ensuite : Räikkönen (6.4s), Schumacher (7.5s), di Resta (9.6s), Ricciardo (10.3s), Vergne (11.2s), Senna (12.3s), Webber (12.7s) et Vettel (13.2s) à la dixième place. Le DRS est activable.

 

9e : A la chicane de l'arrêt de bus, Vettel prend un risque en attaquant Webber mais finalement, ça passe. Vettel a un peu doublé au chausse-pied, mais aucune friction entre les équipiers Red Bull.

 

10e : Di Resta passe aux stands.

 

11e : Schumacher double Räikkönen, le Finlandais ainsi que Webber rentrent aux stands pour changer de pneus.

 

13e : Vettel prend la 5e place à Senna. Hülkenberg change de pneus.

 

15e : Vettel double maintenant Vergne dans la ligne droite de Kemmel. Räikkönen double quant à lui Rosberg.

 

16e : Accrochage entre Kovalainen et une HRT dans les stands, mais les deux pilotes continuent. Kovalainen doit néanmoins changer d'aileron avant, et Caterham pourrait avoir une pénalité.

 

19e : Belle passe d'armes entre Schumacher et Vettel. Vettel attaque son compatriote à la chicane, Schumacher bloque ses roues, croise pour rentrer aux stands et oblige Vettel à faire un magnifique travers pour éviter un accrochage.

 

20e : Le leader de la course, Button, effectue son 1er arrêt aux stands. Il ressort toujours en tête, avec Vettel 2e.

 

21e : Vettel s'arrête également pour la 1re fois de la course.

 

22e : A mi-course Button mène avec une avance de 8.5s sur Räikkönen. Suivent ensuite : Hülkenberg (12.8s), Webber (14.6s), Massa (18.7s), Vettel (19.3s), Ricciardo (21.9 s), Schumacher (22.2s), Vergne (29.8s) et di Resta (31.4s).

 

23e : Touchette sans gravité entre Senna et di Resta. Senna est passé, tout comme Vettel sur Massa.

 

27e : Hülkenberg, Webber et Massa Changent de pneus.

 

28e : Arrêt pneumatique pour Räikkönen.

 

29e : Massa prend l'avantage sur Senna grâce au DRS.

 

30e : Tête-à-queue et abandon pour Karthikeyan, qui part taper le mur. Pendant ce temps, Schumacher double Räikkönen.

 

34e : Magnifique dépassement de Räikkönen sur Schumacher ... dans le Raidillon ! Il s'empare donc de la 3e place.

 

35e : C'est Hülkenberg qui double maintenant Schumacher, à la Source. « Schumi » repasse quelques virages après. Mais le pilote Mercedes file aux stands.

 

36 : Massa double Webber grâce à la vitesse de pointe. Les Toro-Rosso dépassent Rosberg aux Combes.

 

39e : En difficulté avec ses pneus, Senna se fait aspirer par Vergne dans la longue ligne droite.

 

40e : Ricciardo passe Senna. Ce dernier passe par les stands, les pneus fusillés. Di Resta rentre dans les points.

 

41e : A quelques tours du but, Button mène avec 14.3s d'avance sur Vettel. Suivent ensuite Räikkönen (27.2s), Hülkenberg (30.3), Massa (32.8s), Webber (33.8s), Schumacher (52.3s), Vergne (61.0s), Ricciardo (63.4s) et di Resta (64.4).

 

44e : Button gagne la course, devant Vettel et Räikkönen. Hülkenberg signe une magnifique 4e place, devant Massa, Webber, Schumacher, Vergne, Ricciardo et di Resta. Au championnat, Vettel prend la 2e place à Webber et accuse 24 points de retard sur Alonso, alors que Räikkönen prend la 4e place à Hamilton, qui a abandonné. Grâce à cette victoire, Button remonte au 6e rang.

 

 

Après course : Quelques jours plus tard, Grosjean, jugé responsable du carambolage du départ, est exclu du GP d'Italie. Maldonado est pénalisé de 10 places au GP d'Italie suite à deux pénalités (5 places pour départ anticipé et 5 autres pour son accrochage avec Glock)

 

Paolo