Sebastian VETTEL
 S.VETTEL
Red Bull Renault
Mark WEBBER
 M.WEBBER
Red Bull Renault
Robert KUBICA
 R.KUBICA
Renault

826e Grand Prix

LXVIII Grand Prix Automobile de Monaco
Ensoleillé
16 mai 2010 - Monaco
78 tours x 3.340 km - 260.520 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Spectaculaire accrochage entre Karun Chandhok et Jarno Trulli.

Tour de formation : Suite à un problème d'embrayage, Hulkenberg prend le départ en fond de grille.

 

Départ : Bon départ de Webber au contraire de Kubica qui se fait passer par Vettel au freinage de Ste Dévote. Barrichello passe Button et les deux Mercedes.

 

1er tour : Hulkenberg se crashe violement dans le tunnel. La voiture de sécurité entre en piste. Alonso en profite pour faire son changement de pneus et passer en durs.

 

3e : Abandon de Button à Ste Dévote, moteur cassé.

 

7e : La course reprend.

 

10e : Webber mène avec 2.4s sur Vettel. Suivent ensuite Kubica (3.4s), Massa (4.8s), Hamilton (6.1s), Barrichello (9.3s), Schumacher (10.5s), Rosberg (11.7s), Liuzzi (13.3s) et Sutil (14.0s) à la dixième place.

 

18e : Hamilton rentre au stand pour mettre des pneus durs. Il repart en 15e position juste devant Alonso.

 

19e : Massa, Barrichello, Schumacher et Liuzzi passent au stand. Schumacher ressort 14e devant le Barrichello mais derrière Alonso.

 

21e : Kubica rentre au stand.

 

22e : C'est au tour de Vettel de passer par son stand.

 

23e : Webber change de pneus et reste en tête de la course.

 

25e : Webber mène avec 0.9s sur Rosberg. Suivent ensuite Vettel (10.7s), Kubica (11.4s), Kobayashi (17.4s), Massa (18.s), Hamilton (18.7s), Alonso (19.4s), Schumacher (21.2s) et Sutil (28.2s) à la dixième place.

 

 

27e : Abandon de Kobayashi.

 

28e : Rosberg est le dernier des leaders à faire son changement de pneus. Il repart 8e.

 

31e : Barrichello perd le contrôle de sa Williams dans la montée de Massenet et heurte à deux reprises les rails. La voiture de sécurité entre en piste.

 

34e : La course reprend.

 

40e : Webber mène avec 2.3s sur Vettel. Suivent ensuite Kubica (3.4s), Massa (5.5s), Hamilton (6.8s), Alonso (10.0s), Schumacher (11.9s), Rosberg (14.8s), Sutil (17.6s) et Liuzzi (22.2s) à la dixième place.

 

43e : La voiture de sécurité rentre en piste afin de vérifier la plaque d'égout qui a causé l'accident de Barrichello.

 

46e : La course reprend.

 

50e : Webber mène avec 3.1s sur Vettel. Suivent ensuite Kubica (4.6s), Massa (6.1s), Hamilton (7.4s), Alonso (10.3s), Schumacher (11.6s), Rosberg (12.7s), Sutil (14.0s) et Liuzzi (16.4s) à la dixième place.

 

70e : Webber mène avec 6.0s sur Vettel. Suivent ensuite Kubica (7.5s), Massa (9.6s), Hamilton (19.6s), Alonso (23.4s), Schumacher (25.8s), Rosberg (27.3s), Sutil (34.8s) et Liuzzi (42.1s) à la dixième place.

 

74e : Trulli tente de passer Chandhok à la Rascasse mais les monoplaces s'accrochent et la Lotus termine sa course sur la HRT. La voiture de sécurité entre en piste.

 

78e : La voiture de sécurité rentre au stand et Webber remporte le GP de Monaco. Dans le dernier virage Schumacher passe Alonso, mais sera ensuite pénalisé de 20s car les dépassements sont interdits dans le dernier tour si il y a une voiture de sécurité.

.