Nico ROSBERG
 N.ROSBERG
Williams Toyota
Fernando ALONSO
 F.ALONSO
Renault
Lewis HAMILTON
 L.HAMILTON
McLaren Mercedes

800e Grand Prix

I Singapore Grand Prix
Nuit
28 septembre 2008 - Singapour
61 tours x 5.067 km - 308.950 km
(Offset: 137 m)
info
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
  • 114e victoire pour Renault
  • 250e Grand Prix pour BMW
17e tour, Felipe Massa repart trop tôt et arrache le tuyau du ravitailleur d'essence.

Départ : Massa conserve son avantage au premier virage.

 

1er tour : Kovalainen touche Kubica et perds 2 places, Il est 7e.

 

4e : Rosberg passe brièvement Trulli au virage 1 mais sort large et l'Italien reprend sa 9e place.

 

7e : Rosberg passe Trulli.

 

8e : Nakajima passe Trulli.

 

9e : Alonso double à son tour Trulli.

 

10e : Massa mène avec 3.3s sur Hamilton. Suivent ensuite Raikkonen (7.3s), Kubica (14.9s), Vettel (21.9s), Glock (23.6s), Kovalainen (25.8s), Heidfeld (27.3s), Rosberg (38.0s), Nakajima (47.8s) et Alonso (51.5s) à la 11e place.

 

12e : Alonso, parti en pneus tendres, rentre aux stands pour ravitailler. Il repart dernier.

 

13e : Tête-à-queue de Bourdais, il repart 18e.

 

14e : Piquet perd le contrôle de sa monoplace à la sortie du virage 17 et se crashe. (1)

 

15e : La voiture de sécurité est en piste. Abandon de Barrichello, moteur cassé. Rosberg ravitaille.

 

16e : Arrêt ravitaillement pour Kubica.

 

17e : La pit-lane est ouverte. De nombreux pilotes rentrent aux stands pour ravitailler. Massa repart trop tôt, il arrache le tuyau d'arrivée d'essence. Il remonte ainsi la voie des stands avant de s'arrêter. Raikkonen, qui attendait derrière Massa perd lui aussi du temps. Le Brésilien repart 18e et dernier

 

20e : La course reprend. Rosberg mène devant Trulli, Fisichella, Kubica, Alonso, Webber, Coulthard, Hamilton, Glock et Vettel à la 10e place. Raikkonen est 15e, Massa 18e.

 

22e : Rosberg et Kubica sont sous investigation pour avoir ravitaillé alors que la voie des stands n'était pas encor ouverte.

 

24e : Massa effectue un drive-through suite à l'incident dans les stands. Rosberg et Kubica reçoivent une pénalité : Stop-and-go de 10s dans les stands.

 

25e : Rosberg mène avec 11.2s sur Trulli. Suivent ensuite Fisichella (16.6s), Kubica (17.2s), Alonso (18.2s), Webber (19.8s), Coulthard (20.8s), Hamilton (21.4s), Glock (22.3s) et Vettel (23.0s) à la 10e place.

 

27e : Kubica rentre aux stands pour observer sa pénalité. Il repart dernier.

 

28e : C'est au tour de Rosberg d'observer sa pénalité. Il repart 3e. Trulli est en tête.

 

29e : Fisichella ravitaille et repart 17e.

 

30e : Abandon de Webber.

 

33e : Trulli ravitaille, il repart 8e. Alonso est le nouveau leader.

 

38e : Nakajima passe Trulli.

 

39e : Raikkonen passe Trulli à son tour.

 

40e : Arrêt ravitaillement pour Rosberg, il repart 7e.

 

41e : Alonso ravitaille et repart en tête.

 

45e : Alonso mène avec 6.1s sur Glock. Suivent ensuite Rosberg (14.8s), Raikkonen (18.6s), Hamilton (25.8s), Trulli (35.2s), Vettel (36.3s), Heidfeld (37.9s), Coulthard (40.6s) et Nakajima (51.2s) à la 10e place.

 

46e : Arrêt ravitaillement pour Glock, il repart 5e.

 

50e : Arrêt ravitaillement pour Raikkonen, il repart 5e. Massa perd le contrôle de sa Ferrari dans le virage 18 et touche légèrement le mur. Il repart juste avant que Sutil ne crashe au même endroit. La voiture de sécurité entre en piste.

 

51e : Abandon de Trulli.

 

54e : La course reprend.

 

58e : Raikkonen se rate au virage 10 et termine sa course dans le mur.

 

61e : Victoire d'Alonso.

 

 

(1) : Piquet avouera en 2009 que le l'accident était délibéré et que c'est Flavio Briatore et Pat Symonds qui lui avait demandé.
Voir la décision de la FIA du 21 septembre 2009
.