Fernando ALONSO
 F.ALONSO
Renault
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Juan-Pablo MONTOYA
 J.MONTOYA
McLaren Mercedes

754e Grand Prix

XXVI Gran Premio di San Marino
Ensoleillé
23 avril 2006 - Imola
62 tours x 4.959 km - 307.221 km
(Offset: 237 m)
info
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Poussé par Yuji Ide, Christijan Albers part en tonneaux.

Départ: Pas d'incidents. Alonso prend la 4e place à Barrichello. Raikkonen se fait passer par Trulli et Webber.

 

1er tour: Ide envoie Albers en tonneaux après quelques virages. Le pilote néerlandais sort indemne de ce violent accident. La voiture de sécurité entre en piste.

 

3e: Restart sans changements de position. Barrichello se fait un peu surprendre.

 

4e: Ide rentre dans son box. Le japonais semble avoir précépité la fin de sa carrière suite à l'accident d'Albers.

 

5e: Tete a queue de Liuzzi dans la nouvelle chicane. Il était 16e et perd 2 places au profit de son coéquipier Speed et Klien. Trulli rentre aux stands pour abandonner sur un problème de direction alors qu'il occupait la 8e position.

 

11e: Ide reprend la piste.

 

14e: Barrichello s'arrête aux stands. Il occupait la 5e place et à perdu beaucoup de temps. Il repart 13e.

 

15e: C'est au tour de Button de s'arrêter. Il repart 8e.

 

16e: R.Schumacher rentre aux stands. Il repart 10e.

 

19e: Massa s'arrête aux stands. Il repart 7e.

 

 

20e: Arrêt du leader, M.Schumacher. Alonso s'empare de la tête. M.Schumacher repart 2e.

 

21e: Alonso mène devant M.Schumacher (7.3s), suivent Montoya (12.2s), Webber (15.8s), Raikkonen (16.6s), Button (21.1s), Massa (25.5s) et Villeneuve (34.1s).

 

22e: Raikkonen s'arrête aux stands. Il repart 9e derrière Fisichella.

 

23e: Montoya et Webber s'arrêtent aux stands. Ils repartent respectivement 5e et 7e. Ide abandonne finalement sur problème mécanique.

 

25e: Alonso s'arrête enfin aux stands. Il repart 2e.

 

29e: Fisichella s'arrête aux stands. Il état 7e et ressort 10e.

 

30e: Arrêt de Button. L'homme à la sucette laisse partir le britanique avant de rabaisser la sucette car le bout du tuyau d'essence est resté dans la monoplace de Button. L'anglais parvient tout de même à repartir en 8e position mais a perdu beaucoup de temps.

 

32e: R.Schumacher s'arrête aux stands et repart en 10e position.

 

34e: Après avoir repris 1 seconde au tour, Alonso revient dans les échappements de la Ferrari de M.Schumacher.

 

39e: M.Schumacher mène devant Alonso (0.2s), suivent Massa (14.6s), Montoya (16.2s), Webber (25.4s), Raikkonen (27.8s), Button (39.4s) et Fisichella (45.6s).

 

40e: Klien abandonne sur problème hydraulique. Il occupait la 16e place.

 

41e: Alonso s'arrête aux stands pour essayer de passer M.Schumacher avec une stratégie décalé. Massa s'arrête également. Alonso repart 3e et Massa 6e.

 

42e: M.Schumacher et Webber s'arrêtent aux stands. L'allemand repart juste devant Alonso. L'australien ressort 8e. Montoya prend la tête du Grand Prix.

 

44e: Montoya s'arrête aux stands tout comme Button. Montoya sort devant Massa alors que Button repart hors des points en 9e position.

 

45e: M.Schumacher mène devant Alonso (0.5s), suivent Raikkonen (4.4s), Montoya (14.5s), Massa (15.9s), Fisichella (21.6s), R.Schumacher (26.1s) et Webber (33.8s).

 

47e: Raikkonen s'arrête aux stands et repart en 6e position derrière Fisichella.

 

48e: Sato part en tête à queue et abandonne. Il était en dernière position. Fisichella s'arrête aux stands et ressort juste derrière Button à la 8e place. Coulthard abandonne également sur problème de transmission alors qu'il était en 11e place.

 

51e: Villeneuve passe Heidfeld pour la 12e place.

 

53e: M.Schumacher mène devant Alonso (0.3s), suivent Montoya (14.4s), Massa (17s), Raikkonen (17.3s), Webber (35.1s), Button (37s) et Fisichella (37.7s).

 

58e: Alonso manque de se mettre dans le mur en se rapprochant de M.Schumacher et en tapant trop un vibreur. L'espagnol décide de réduire sa cadence lors de ces derniers tours.

 

Arrivée: Après avoir battu le record de poles positions, M.Schumacher remporte sa première victoire de la saison en ayant résister à Alonso comme l'avait fait l'espagnol face à l'allemand en 2005. Montoya monte sur son premier podium de la saison.

Nahuw