David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Giancarlo FISICHELLA
 G.FISICHELLA
Benetton Renault

677e Grand Prix

LIX Grand Prix de Belgique
Couvert
2 septembre 2001 - Spa-Francorchamps
36 tours x 6.968 km - 250.848 km
Course prévue pour 44 tours, stoppée après 5 tours et réduite à 36 suite à l'accident de Luciano Burti.
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Après un contact avec Eddie Irvine, Luciano Burti s'encastre dans un mur de pneus à plus de 300 km/h.

Départ : Faux départ à cause de la Prost de Frentzen qui a calé. L'Allemand, brillant quatrième aux essais qualificatifs, est obligé de partir du fond de la grille.

 

2e pour de formation : Montoya cale à son tour et rejoint Frentzen à la queue de peloton. Ralf Schumacher se retrouve en pôle de fait.

 

Deuxième départ : Les deux Schumacher virent en tête, Ralf devant Michael. Excellent départ de Fisichella qui pointe à La Source au quatrième rang derrière Barrichello.

 

1er tour : Michael Schumacher dépasse Ralf aux Combes. Le Baron rouge est en tête avec 2.1s. d'avance sur son frère à l'issue de ce tour, 3s.sur Barrichello, plus de cinq secondes sur Fisichella, Häkkinen et Coulthard. Suivent Villeneuve, Raïkkönen, Button et Alesi.

 

3e : Häkkinen dépasse Fisichella aux Combes. L'Italien fait ensuite une erreur à la sortie de Rivage, ce qui profite à Coulthard qui prend la cinquième place. Raïkkönen dépasse Villeneuve à l'Arrêt de Bus. Plus de cinq secondes d'avance pour M.Schumacher sur son cadet qui est sous la pression de Barrichello. Alonso abandonne sur un problème de transmission.

 

4e : Dans Blanchimont,  Burti  tente de dépasser Irvine par l'intérieur. Mais le Britannique ne voit pas la Prost et les deux voitures se touchent. Privé de son aileron, la Prost est propulsée comme un boulet de canon dans les murs de pneus tandis qu'Irvine part en vrille. Le choc est effroyable pour Burti, sa monoplace étant littéralement enterrée sous les pneus.

 

5e : Le drapeau rouge est déployée et la course arrêtée. Raïkkönen met pied à terre suite à une casse de sa boîte de vitesse.

 

Les commissaires de course et les médecins, aidés par Irvine, dégagent le malheureux Burti de sa monoplace. S'il ne souffre d'aucune blessure grave, sa saison est terminée. Au bout d'une demie-heure, une nouvelle course commence. La grille est déterminée en fonction du classement de la course quand celle-ci a été arrêtée. Dix-huit monoplaces sont au départ, Alonso, Raïkkönen, Irvine et bien sûr Burti ne pouvant repartir.

 

Tour de formation : A cause d'un cafouillage de Williams, Ralf Schumacher ne peut partir, sa monoplace étant encore poser sur levier ! Comme Montoya, il doit partir du fond de la grille.

 

Départ : Les deux Ferrari sont premières sur la grille. Schumacher part sans problème en tête. Excellent départ de Fisichella et Button, respectivement deuxième et quatrième au premier virage. Montoya, de la Rosa et Heidfeld s'accrochent.

 

1er tour : Coulthard passe Button aux Combes tandis que Fisichella ralentit Barrichello et Coulthard. Heidfeld s'arrête, suspension cassée après son accrochage.

 

2e : Häkkinen passe Button. Montoya se retire après l'explosion de son moteur BMW. De la Rosa abandonne à son stand suite aux chocs du départ.

 

3e : M.Schumacher caracole en tête tandis que Barrichello harcèle Fisichella. Trulli dépasse à son tour Jenson Button.

 

4e : Alesi passe Button pour la septième place. Panis et R.Schumacher tentent de prendre la neuvième place à Verstappen.

 

5e : Plus de dix secondes d'avance pour Schumacher sur Fisichella.

 

6e : Villeneuve prend la huitième place à Button. Trulli effectue son premier ravitaillement.

 

7e : Meilleur tour en course pour Schumacher en 1'49''758. Premier ravitaillement pour Häkkinen en 8.5s. Il ressort dixième. Alesi et Panis stoppent également. R.Schumacher passe Verstappen.

 

8e : Schumacher mène avec 17s. d'avance sur Fisichella, 18s. sur Barrichello, 20s. sur Coulthard, 32s. sur Villeneuve et 37s. sur Button.

 

9e : Barrichello ravitaille en neuf secondes, suivi par Villeneuve et Ralf Schumacher.

 

10e : Barrichello attaque Häkkinen qui est ressorti devant lui. M.Schumacher ravitaille en 9.5s. et repart deuxième derrière Fisichella. Coulthard et Button ravitaillent également. L'Ecossais ressort devant Häkkinen et Barrichello.

 

11e : Arrêt de Fisichella en 7.3s. Le Romain conserve sa deuxième position devant Coulthard alors que Schumacher récupère sa première place.

 

14e : Fisichella est à 22s. de Schumacher, Coulthard à 23s.

 

15e : Fisichella et Coulthard sont tous les deux à 24s. de la Ferrari de tête. Häkkinen est à 28s., Barrichello 29s., Trulli 36s. R.Schumacher tente de passer Button pour la neuvième place.

 

17e : Barrichello perd son aileron avant sur un vibreur à l'Arrêt de bus.

 

18e : Après s'être fait passer par Trulli et Alesi, Barrichello rentre au garage pour réparer. Il repart huitième. A l'Arrêt de bus, Button perd lui aussi son aileron et la Benetton, inconduisible, heurte le muret. Le Britannique doit abandonner.

 

19e : Second ravitaillement pour Trulli en 10.9s.

 

20e : Alesi s'arrête aux stands (9.5s.) et ressort derrière son équipier Trulli mais devant Barrichello.

 

21e : Ravitaillement en huit secondes pour Villeneuve qui passe de la cinquième à la neuvième position. R.Schumacher apparaît au cinquième rang.

 

22e : M.Schumacher mène avec 29,3s. d'avance sur Fisichella, 30.3s. sur Coulthard et 38.6s. sur Häkkinen. R.Schumacher est à plus d'une minute.

 

23e : Deuxième arrêt pour Fisichella qui dure 7.8s., sans changement de pneus. Häkkinen s'arrête aussi en 7.4 et ressort devant R.Schumacher qui le double dans la montée de l'Eau Rouge. Le Finlandais repasse l'Allemand aux Combes.

 

24e : David Coulthard aux stands. Son arrêt (avec changement de pneus) dure 7.2s. L'Ecossais repart juste derrière Fisichella.

 

25e : Second ravitaillement pour Schumacher en 7.7s. L'Allemand rejoint la piste largement en tête. Coulthard se rapproche dangereusement de Fisichella. R.Schumacher ravitaille aussi et ressort neuvième, derrière les deux Jordan et Villeneuve.

 

26e : 29s. d'avance pour Schumacher sur le duo Fisichella-Coulthard. Häkkinen est à quarante secondes.

 

28e : A La Source, Fisichella et Coulthard manquent de se télescoper en prenant un tour à Bernoldi. L'Ecossais parvient enfin à passer l'Italien aux Combes. Fisichella, qui tient un podium inespéré pour Benetton-Renault, n'a pas insisté. R.Schumacher double Jacques Villeneuve.

 

31e. Schumacher mène devant Coulthard (à 25.6s.), Fisichella (à 33.1s.), Häkkinen (à 41.3s.), Trulli (à une minute) et Alesi (à une minute et quatre secondes). L'Avignonnais se retrouve sous la pression de Barrichello et R.Schumacher. Les trois hommes se tiennent en effet en moins d'une seconde.

 

32e : Barrichello passe Alesi aux Combes. Trulli, cinquième, se range dans les graviers, moteur cassé. Barrichello gagne ainsi deux places en un tour.

 

34e : Schumacher lève considérablement le pied, laissant Coulthard revenir à dix secondes. Son frère met une grande pression sur Alesi.

 

35e : R.Schumacher tente de passer Alesi aux Combes, mais le pilote Jordan ferme autoritairement la porte.

 

36e : Michael Schumacher remporte sa cinquante-deuxième victoire en carrière, battant le record d'Alain Prost. Coulthard est deuxième, Fisichella troisième, Häkkinen quatrième, Barrichello cinquième. Jean Alesi sauve in extremis le point de la sixième place convoité par Ralf Schumacher

Tony