Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes
Eddie IRVINE
 E.IRVINE
Ferrari

618e Grand Prix

XVIII Gran Premio di San Marino
Ensoleillé
26 avril 1998 - Imola
62 tours x 4.930 km - 305.660 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Ces affreux ailerons en forme de candélabres seront interdits par la FIA après ce Grand Prix.

Départ : Excellent envol de Coulthard tandis qu’Häkkinen se rabat sur Schumacher et l’empêche de passer. Bon départ pour Villeneuve qui est quatrième. Wurz ralentit soudainement après son départ suite à une défaillance électronique de sa boîte, et se fait toucher à l’arrière par Hill. Barrichello perd son aileron arrière sur une touchette.

 

1er tour : Barrichello, privé d’appui, sort de la piste à Piratella et abandonne. Hill rentre aux stands pour réparer son aileron avant, accompagné par Magnussen et Wurz. Benetton change le volant de l’Autrichien qui ressort dernier.

 

2e : Coulthard mène devant Häkkinen, Schumacher, Villeneuve, Irvine, Frentzen. Alesi tente sans succès de dépasser Fisichella alors septième.

 

3e : Coulthard a 1.5s d’avance sur son équipier, trois secondes sur Schumacher.

 

5e : L’écart est stable entre les McLaren-Mercedes tandis que Schumacher est à presque cinq secondes. Villeneuve est à dix secondes.

 

8e : Fisichella attaque Frentzen pour la sixième place. Wurz, à un tour, fait le bouchon entre l’Italien et Alesi.

 

9e : Magnussen s’arrête suite à un problème de boîte de vitesses.

 

10e : Meilleur tour pour Coulthard, qui relègue Häkkinen à trois secondes. Schumacher est à neuf secondes, Villeneuve dix-huit.

 

11e : Fisichella essaie de passer Frentzen à Tamburello, mais n’y parvient pas.

 

12e : Victime d’une crevaison à l’arrière-droite, Johnny Herbert rentre à son stand et abandonne.

 

14e : Coulthard compte 4.5s de marge sur Häkkinen, 14s sur Schumacher.

 

17e : Häkkinen ralentit, boîte de vitesse cassée. Il revient au garage et abandonne.

 

18e : Fisichella perd le contrôle de sa Benetton à Acqua Minerale et sort à très haute vitesse. Sa voiture s’écrase dans les pneus en marche arrière. Mika Salo ouvre la première salve de ravitaillement.

 

19e : Wurz s’arrête dans l’herbe, moteur cassé. Diniz rentre au stand Arrows et met lui aussi pied à terre.

 

20e : Coulthard est premier devant M.Schumacher, Villeneuve, Irvine, Frentzen, Alesi, R.Schumacher et Trulli.

 

24e : Vingt secondes entre Coulthard et Schumacher.

 

25e : Premier ravitaillement de David Coulthard, qui ressort premier car Schumacher s’arrête aussi dans la foulée, en 8s.3. Les deux hommes gardent les premières places. Villeneuve ravitaille en 11.1s Il se fait passer par Irvine.

 

26e : Arrêt d’Irvine en huit secondes. Il est suivi par Frentzen, dont l’arrêt dure 7.8s.

 

27e : Deuxième arrêt de Salo qui s’éternise. Il ressort au bout de plus de trente secondes.

 

28e : Coulthard a vingt-trois secondes d’avance sur Schumacher. Suivent Irvine, Villeneuve, Alesi, Frentzen, Ralf Schumacher et Panis.

 

29e : Le moteur de Nakano explose à la sortie de la Variante alta. La Minardi prend feu, ce qui rend la visibilité précaire dans cette partie du circuit.

 

30e : Troisième arrêt de Salo, dont la ravitailleuse en essence est défectueuse.

 

31e : Panis dépasse Ralf Schumacher dans Tamburello.

 

35e : Trulli sort dans les graviers à Rivazza. Il rentre au stand Prost et abandonne, suite au blocage de son accélérateur.

 

36e : Ravitaillement du cadet des Schumacher en 14.4s Il repart derrière son équipier Damon Hill.

 

39e : Petite sortie de route d’Irvine à Tamburello, sans incidence.

 

40e : 23.3s d’écart entre Coulthard et Schumacher. Alesi effectue son second arrêt en 9.9s. Il repart à la sixième place.

 

41e : Frentzen ravitaille en 9.3s et ressort devant Alesi. Takagi abandonne au stand Tyrrell, moteur cassé.

 

43e : Arrêt rapide pour David Coulthard qui repart toujours en tête. Irvine et Villeneuve ravitaillent aussi à la fin de ce tour : 7.5s pour le Nord-Irlandais, plus de douze secondes pour le Québécois qui rejoint la piste évidemment loin derrière la Ferrari.

 

45e : Michael Schumacher effectue son deuxième arrêt aux stands, qui dure 6.8s. Il ressort à sa place, la deuxième.

 

47e : Coulthard a vingt secondes d’avance sur Schumacher, cinquante-et-une secondes sur Irvine, plus d’une minute sur Villeneuve. Suivent Frentzen, Alesi, Panis et Hill.

 

48e : Schumacher signe le record du tour en 1'29''345.

 

49e : Petite alerte pour Coulthard : de petits débris logés dans ses radiateurs font chauffer son moteur. Il doit ménager sa McLaren pour terminer la course.

 

51e : Schumacher est revenu à quatorze secondes de l’Ecossais. La Ferrari gagne plus d’une seconde au tour sur la McLaren-Mercedes.

 

52e : Abandon de Ricardo Rosset sur panne de moteur.

 

56e : Treize secondes entre les deux hommes de tête.

 

57e : Le moteur Peugeot de Panis rend l’âme. Il se range sur le bas-côté après Rivazza.

 

58e : Damon Hill rentre au garage Jordan et abandonne.

 

59e : Plus que neuf secondes entre Coulthard, très lent, et Schumacher.

 

60e : Six secondes entre l’Ecossais et l’Allemand. Alesi et Ralf Schumacher séparent les deux hommes.

 

61e : Schumacher n’est plus qu’à cinq secondes du leader, qui ménage grandement son moteur Mercedes.

 

62e : David Coulthard l’emporte de quatre secondes et demie sur Schumacher. Eddie Irvine complète le podium. Villeneuve, Frentzen et Alesi sont aussi dans les points. Seulement trois autres pilotes sont à l’arrivée : Ralf Schumacher, Esteban Tuero et Mika Salo.

Tony