Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Mika HAKKINEN
 M.HAKKINEN
McLaren Mercedes
David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes

629e Grand Prix

II Grosser Preis von Luxemburg
Couvert
27 septembre 1998 - Nürburgring
67 tours x 4.556 km - 305.252 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Les Ferrari partent en tête, mais Häkkinen parviendra à les vaincre de main de maître.

Avant cette avant-dernière manche Häkkinen et Schumacher sont à égalité au classement général. Toutefois Häkkinen peut être sacré s'il emporte la course et que son rival abandonne, car il compte plus de deuxièmes places que lui. Mais les essais sont dominés par les Ferrari qui monopolisent la première ligne, Schumacher devant Irvine. Häkkinen est troisième et Coulthard seulement cinquième. A noter le net regain de forme des Benetton après un été calamiteux avec la quatrième place de Fisichella.

 

La course démarre sous un ciel chargé et relativement menaçant, l'humidité étant de plus de 90% Toutefois la pluie ne semble pas attendue pendant l'épreuve.

 

Départ: Bon départ des deux Ferrari mais c'est Irvine qui s'envole le mieux et déborde son chef de file au premier freinage. Derrière se trouvent Häkkinen et Coulthard qui s'est débarrassé de Fisichella.

 

1er tour: Irvine se « loupe » à la chicane, ce qui permet à Schumacher de le déborder et de prendre la tête de l'épreuve. Suivent Häkkinen, Coulthard, Fisichella, Wurz, Frentzen, R. Schumacher, Villeneuve et Hill. Tuero rentre au stand Minardi, victime d'un souci technique. L'Argentin reste plusieurs tours arrêté avant de repartir.

 

3e: Schumacher commence à s'échapper en tête. Suivent Irvine (2s.), Häkkinen (2.6s.), Coulthard (3.8s.), Fisichella (5s.) et Wurz (6s.).

 

6e: Schumacher continue à accroître son avance. Häkkinen est désormais à plus de quatre secondes de l'Allemand.

 

7e: Abandon de Diniz suite à une panne hydraulique. Trulli s'arrête également sur le bas-côté, transmission cassée.

 

10e: Häkkinen, relégué à plus de cinq secondes de Schumacher, réagit en signant le meilleur tour et se rapproche d'Irvine. En revanche Coulthard ne parvient pas à suivre cette cadence.

 

13e: Irvine sort mal de la chicane et Häkkinen tente de le dépasser, sans succès. Le Nord-Irlandais joue à la perfection son rôle de bouchon car le Finlandais est désormais relégué à sept secondes de Schumacher.

 

14e: Häkkinen déborde Irvine par l'intérieur à la chicane. Le pilote Ferrari ne résiste pas et perd sa deuxième place. Il était temps pour le Finlandais car Schumacher vient d'améliorer le record du tour.

 

15e: Häkkinen réplique à Schumacher avec le meilleur temps au tour. Irvine, très en difficulté, est rattrapé par Coulthard et un Fisichella très véloce.

 

17e: Häkkinen monte sur ses freins à la chicane et fait un plat sur son pneu avant-gauche, perdant une seconde dans l'aventure.

 

18e: Häkkinen améliore encore le record du tour. L'écart avec Schumacher est de huit secondes.

 

22e: Häkkinen poursuit son festival et est revenu à cinq secondes de Schumacher. Derrière Irvine est très menacé pour Coulthard, qui lui-même a sur ses talons les deux Benetton de Fisichella et Wurz.

 

23e: Fisichella rentre au stand à la fin de ce tour pour ravitailler. Son arrêt dure une dizaine de secondes à cause d'un problème d'embrayage. L'Italien ressort dixième. Premier arrêt également de Ralf Schumacher qui était huitième.

 

24e: Schumacher ravitaille à la fin de cette boucle. L'arrêt dure 8.6s. et le double champion du monde reprend la piste deuxième, derrière Häkkinen mais devant Irvine et Coulthard. Wurz s'arrête également et comme son équipier a du mal à repartir. Il se retrouve derrière Fisichella.

 

25e: Meilleur tour en course d'Häkkinen 1'20''450, temps qui ne sera pas battu. Pendant ce temps Irvine ravitaille en 10.6s. et revient en piste au septième rang, derrière Frentzen, Villeneuve et Hill. Derrière lui Alesi ralentit les deux Benetton.

 

26e: Häkkinen a réussi à se forger un écart de 17s. sur Schumacher qui est en train de perdre la tête de l'épreuve. En effet le Finlandais a une piste claire devant lui tandis que son rival est gêné par les retardataires Barrichello, Verstappen et Salo.

 

Hill, alors sixième, ravitaille en 8.6s. et cède sa place dans les points à Irvine.

 

27e: Ravitaillement de Frentzen qui chute de la quatrième à la sixième place. Il fait toutefois une excellente opération car il se retrouve devant les Benetton.

 

28e: Ayant creusé une marge de près de vingt secondes sur Schumacher, Häkkinen entre au stand McLaren pour ravitailler en 8.7s.

 

29e: Häkkinen repart des stand juste sous le nez de Schumacher qui n'a rien pu faire. Coulthard s'arrête en fin de tour pour 8.6s. L'Écossais ressort quatrième, devant Irvine et derrière Villeneuve qui ne s'est pas arrêté.

 

31e: Schumacher met la pression sur Häkkinen qui est à moins d'une seconde devant lui. Villeneuve s'arrête en fin de tour pendant onze secondes. Le champion du monde en titre repart neuvième, entre Ralf Schumacher et Damon Hill.

 

34e: Schumacher n'est plus qu'à une demie-seconde du leader. Derrière Coulthard est isolé en troisième position tandis qu'Irvine ralentit un groupe composé de Frentzen et des deux Benetton. De gros nuages s'amoncellent à l'horizon.

 

37e: Fisichella attaque Frentzen par l'extérieur du virage Hatenbach mais l'Allemand résiste. Le Romain tente à nouveau sa chance à la chicane, sans succès. Il se déporte alors à l'intérieur et plonge dans le dernier freinage de Römer mais HHF se rabat fermement et l'empêche de passer.

 

38e: Dans la ligne droite Fisichella prend l'aspiration de Frentzen avec Wurz dans son sillage. Il parvient à passer de justesse dans le premier virage. Wurz tente de doubler la Williams dans les courbes suivantes mais sans résultat. Rosset se range dans les graviers, moteur cassé.

 

39e: Fisichella glisse dans le premier virage sur l'huile répandue par la Tyrrell de Rosset et passe par le gazon. Frentzen et Wurz en profitent pour le dépasser. Abandon d'Herbert, moteur cassé. Le Britannique était douzième derrière son équipier Alesi.

 

43e: Häkkinen compte désormais 1.3s. d'avance sur Schumacher. Fisichella effectue son second ravitaillement en fin de tour en 9.5s. et ressort dixième.

 

44e: Le soleil commence à refaire son apparition. Schumacher donne tout ce qu'il peut pour revenir sur la McLaren de tête et met deux roues dans l'herbe dans la courbe Castrol. Frentzen et Wurz rentrent ensemble aux stands, gênés par l'Arrows de Salo. L'Allemand reste arrêté 8.6s. et l'Autrichien 10.2s. Frentzen repart juste derrière Salo qui dans l'allée des stands reçoit un drapeau bleu et laisse passer la Williams à la sortie. Frentzen revient en piste devant Fisichella tandis que Wurz se retrouve derrière son équipier.

 

45e: En délicatesse avec la pression de ses pneumatiques, Schumacher perd du temps sur Häkkinen et se retrouve à plus de deux secondes du leader. Deuxième arrêt de Villeneuve en 8s., le Québécois repart onzième derrière les Benetton.

 

47e: Deuxième ravitaillement de Schumacher en 7.4s. Les nouveaux pneus montés ont une pression modifiée. L'Allemand ne perd pas de place.

 

48e: Häkkinen se retrouve pris dans le trafic derrière Salo, puis derrière Villeneuve et Barrichello. Il rentre intelligemment à la fin de ce tour. Les mécaniciens de McLaren effectuent l'opération en 6.9s., ce qui permet à Häkkinen de ressortir deux secondes devant Schumacher.

 

49e: Arrêt très court de Ralf Schumacher qui, surgissant de nulle part, repart sixième devant Frentzen.

 

50e: Arrêt d'Irvine en 7.1s. Il repart cinquième derrière Hill qui n'a pas effectué son second ravitaillement.

 

52e: Häkkinen creuse l'écart qui est désormais de quatre secondes avec Schumacher. Deuxième arrêt de Hill qui se retrouve dixième. Le classement est désormais le suivant: Häkkinen, M. Schumacher, Coulthard, Irvine, R. Schumacher, Frentzen.

 

54e: Ravitaillement de Coulthard en 7.3s. Il poursuit sa course en solitaire à la troisième place. R. Schumacher tire tout droit au premier virage puis revient en piste au ralenti, suite à un problème de freins. Il rentre péniblement au garage Jordan pour abandonner.

 

56e: Verstappen part dans les graviers au premier freinage juste devant Häkkinen qui n'est en rien gêné. Le Finlandais compte maintenant quatre secondes et demie d'avance sur Schumacher, gêné par Verstappen et Salo.

 

60e: Cinq secondes entre Häkkinen et Schumacher. Quelques gouttes de pluie tombent sur le circuit.

 

61e: Häkkinen perd un peu de temps dans le trafic derrière Hill, ce qui redonne courage à Schumacher qui revient à quatre secondes.

 

63e: Schumacher se retrouve à son tour dans le trafic et l'écart s'accentue à 5.3s.

 

66e: Häkkinen ménage sa McLaren et l'écart avec son poursuivant tombe à deux secondes.

 

67e et dernier tour: Mika Häkkinen remporte sa septième victoire de la saison et creuse ainsi un écart de quatre points au championnat sur Schumacher, deuxième. Le Finlandais sera donc le grand favori de la dernière manche au Japon cinq semaines plus tard. Avec sa troisième place devant Irvine, Coulthard apporte des points précieux à McLaren qui n'a plus besoin que d'un petit point pour s'assurer le titre constructeur. Frentzen est cinquième et Fisichella sixième, ce qui est le premier point de Benetton depuis le GP de Grande-Bretagne. Suivent Wurz, Villeneuve, Hill, Alesi, Barrichello, Panis, Verstappen, Salo, Nakano et Takagi. Tuero finit non-classé.

Tony