Giancarlo FISICHELLA
 G.FISICHELLA
Benetton Playlife
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Eddie IRVINE
 E.IRVINE
Ferrari

621e Grand Prix

XXXVI Grand Prix du Canada
Couvert
7 juin 1998 - Montréal
69 tours x 4.421 km - 305.049 km
Course interrompue après 1 tour suite à un carambolage, relancée pour la distance originale.
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Impressionnante cabriole de Wurz lors du premier départ.

Départ : Coulthard part en tête tandis que Schumacher déborde Häkkinen au premier freinage. Ralf Schumacher reste immobilisé sur la grille. Wurz tente de déborder Alesi par l'intérieur mais manque complétement son freinage. La Benetton décolle sur la Sauber et part en tonneaux dans le bac à sable, entraînant avec elle la Prost de Trulli. Panis et Herbert sont également impliqués dans le carambolage. Tous sont indemnes, mais la course est arrêtée.

Un deuxième départ est donné, permettant aux pilotes accidentés de repartir avec leur mulet. Herbert démarre des stands.

 

Deuxième départ : Coulthard s'élance bien tandis que Schumacher se fait passer par Fisichella. Häkkinen est soudainement victime d'un problème de boîte de vitesse et ralentit en pleine ligne droite, ce qui crée la panique. Ralf Schumacher part en embardée à l'abord du deuxième virage et se retrouve en travers de la piste. Salo coupe à travers le gazon pour l'éviter et revient sur la piste au niveau de Trulli, Alesi et Wurz. L'Italien part en vrille et percute l'arrière de la Sauber, sur laquelle il reste perché. Cette fois ci, Trulli et Alesi ne peuvent pas repartir.

 

1er tour : Tandis que les commissaires éteignent l'incendie qui se déclare sur la Prost de Trulli, Schumacher passe Fisichella à l'épingle du Casino. Takagi s'arrête suite à un problème d'embrayage, Häkkinen rentre aux stands pour abandonner, tandis qu'Irvine, victime d'une crevaison à l'arrière-gauche, rentre réparer.

 

2e : La voiture de sécurité entre sur la piste, la course est neutralisée.

 

6e : La course redémarre avec Coulthard devant Schumacher, Fisichella, Villeneuve, Frentzen, Barrichello, Hill et Magnussen. Barrichello dépasse Frentzen peut avant la dernière chicane.

 

7e : Schumacher menace Coulthard, dont il est à seulement deux dixièmes. Fisichella est déjà à trois secondes.

 

8e : Barrichello dépasse Villeneuve et prend la quatrième place.

 

10e : Trois dixièmes de seconde entre Coulthard et Schumacher. Ce dernier signe le meilleur tour.

 

11e : Barrichello loupe son freinage à l'épingle et tire tout droit. Il repart derrière les deux Williams et la Jordan de Hill.

 

13e : Diniz part en tête-à-queue et sort de la piste à la première chicane, celle qui précède l'épingle. En redémarrant, son Arrows disperse quantité de terre et d'herbe sur la piste. De grosses mottes de gazons sont répandues dans la dernière portion du circuit.

 

15e : Déploiement de la voiture de sécurité afin de nettoyer la piste. Diniz rentre au stand pour astiquer sa voiture et repart. Rosset, étonnant dixième, effectue son premier ravitaillement.

 

18e : La course redémarre. Coulthard coupe la ligne en tête devant Schumacher, Fisichella, Villeneuve, Frentzen et Hill. Diniz, à un tour, est intercalé entre la Ferrari et la Benetton.

 

19e : Coulthard ralentit, en panne d'accélérateur, et se fait dépasser par tout le peloton. Salo tape le mur dans la ligne droite avant l'épingle du Casino, où Herbert est bloqué, en tête-à-queue. Coulthard rentre aux stands et abandonne, tandis que Schumacher, nouveau leader, améliore le record du tour.

 

20e : Troisième neutralisation de la course pour dégager l'Arrows de Salo et la Sauber d'Herbert. Schumacher rentre au stand à la fin du tour pour ravitailler, en 9s.1. Fisichella passe en tête devant Villeneuve.

 

21e : En ressortant des stands, Schumacher tasse sur l'extérieur Frentzen qui arrive à pleine vitesse. Aucun des deux ne cède, et Frentzen est expédié dans le bas à sable au premier virage. Il sort furieux de sa voiture. Patrick Head se plaint de Schumacher auprès de la direction de course. Barrichello ravitaille.

 

23e : La course redémarre. Fisichella mène devant Villeneuve qui tente de doubler l'Italien à l'inspiration. Mais le champion du monde loupe son premier freinage, tire tout droit puis est envoyé vers l'extérieur à la sortie de la chicane. Lorsqu'il repart, il ne voit pas arriver derrière lui la Minardi de Tuero, qui le percute. L'Argentin y perd son aileron avant et le Canadien l'aileron arrière. Les deux rentrent aux stands réparer mais Villeneuve doit mettre pied à terre.

 

24e : Fisichella mène toujours devant Schumacher, Hill, Magnussen, Panis et Nakano.

 

28e : Panis harcèle Magnussen pour la quatrième place.

 

29e : Fisichella mène avec 1s.5. sur Schumacher tandis que Hill est à sept secondes. Wurz passe Nakano à la chicane avant l'épingle. La Minardi, touchée par la Benetton, est tassée à la sortie et se fait aussi dépasser par Irvine. Villeneuve retourne en course, sa Williams ayant été péniblement réparée.

 

30e : Panis manque de peu de percuter Magnussen à la dernière chicane.

 

31e : Plus que six dixièmes entre Fisichella et Schumacher.

 

33e : Schumacher reçoit dix secondes de pénalité pour avoir sorti Frentzen.

 

34e : Schumacher effectue son stop and go et ressort troisième, derrière Damon Hill. Magnussen ravitaille en 10s.9. et repart neuvième.

 

37e : Fisichella a dix-neuf secondes d'avance sur Hill, qui est talonné par Schumacher.

 

38e : Schumacher passe difficilement Hill dans la dernière chicane. L'Allemand, après avoir dû se dédoubler deux fois, est obligé de tirer tout droit pour conserver sa nouvelle position.

 

39e : Premier et unique arrêt pour Hill, qui dure 11s.1. Le champion du monde 1996 repart sixième.

 

40e : Meilleur tour pour Schumacher. Panis, qui était troisième, perd le contrôle de sa Prost à la premier chicane suite à une panne d'accélérateur et se retrouve coincé dans les graviers. Le Grenoblois abandonne. Wurz ravitaille en 10s.7.

 

43e : Hill est au ralenti et rentre au garage pour abandonner. Fisichella mène toujours devant Schumacher, Barrichello, Irvine, Wurz et Magnussen. Il ravitaille à la fin de ce tour et ressort après 11s.6. d'arrêt. Schumacher est passé entre temps.

 

45e : Schumacher, qui doit encore s'arrêter, attaque pour semer Fisichella et améliore encore le record du tour en 1'19''977'''.

 

47e : Schumacher poursuit sur sa lancée et tourne en moyenne deux secondes au tour plus vite que l'Italien. L'écart entre les deux hommes est désormais de onze secondes.

 

48e : Meilleur tour définitif établi par le double champion du monde : 1'19''379. Barrichello ravitaille en 8s.5. Le Brésilien se fait ainsi dépasser par Irvine et Wurz.

 

49e : Seize secondes d'avance pour Schumacher sur « Fisico ». Toutefois le pilote Ferrari perd du temps en prenant un tour à Nakano puis Magnussen. Il rentre à la fin de cette boucle, ravitaille rapidement en 7s.2., et ressort juste sous le nez de Fisichella.

 

51e : Schumacher creuse l'écart sur Fisichella tandis qu'Irvine est relégué à plus de trente secondes. La course est jouée.

 

54e : Tuero abandonne suite à son accrochage.

 

55e : Deuxième arrêt d'Irvine en 6s.9. Il garde sa troisième place contre Wurz, qui est pourtant sur une stratégie à un seul arrêt.

 

56e : Environ sept secondes entre Schumacher et Fisichella.

 

61e : Schumacher a maintenant douze secondes d'avance sur le Romain, tandis qu'Irvine est à une minute. Pris dans le trafic, Fisichella prend péniblement un tour à Magnussen, dont la sixième place est convoitée par Nakano.

 

62e : Villeneuve reprend un tour à Magnussen à la première chicane, mais le Danois, qui ne l'a pas vu, manque de peu d'accrocher le Canadien. Nakano tente de passer la Stewart à l'épingle, sans succès.

 

65e : Seize secondes entre le leader et son dauphin

 

69e et dernier tour : Vingt-neuvième victoire de Michael Schumacher devant Fisichella et Irvine. Wurz est quatrième, suivi des deux Stewart de Barrichello et Magnussen, qui marque son premier point en F1. Nakano, Rosset, Diniz et Villeneuve coupent ensuite la ligne d'arrivée.

Tony