David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes
Mika HAKKINEN
 M.HAKKINEN
McLaren Mercedes
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari

616e Grand Prix

XXVII Grande Premio do Brasil
Couvert
29 mars 1998 - Interlagos
72 tours x 4.292 km - 309.024 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Häkkinen démarre une longue course en solitaire.

L'affaire du week-end est le fameux système de freinage utilisé par McLaren-Mercedes et censé expliquer son outrageante domination du GP d'Australie. C'est oublié qu'un système du même type est aussi utilisé par Williams et Jordan. La FIA décide son interdiction, mais comme prévu cela n'altère en rien les performances des McLaren qui signent les meilleurs temps de toutes les séances d'essais. La nouveauté est que contrairement à ce qu'il s'était produit à Melbourne, Häkkinen domine très franchement Coulthard. Ainsi le Finlandais signe la pole position avec sept dixièmes de seconde d'avance sur son équipier. Derrière c'est la débandade. Frentzen sauve l'honneur pour Williams avec une troisième place sur la grille, tandis que Villeneuve n'est que dixième. Le Québécois qui archi-dominait son équipier en 1997 semble très mal à l'aise avec les nouveaux pneus rainurés. Chez Ferrari M. Schumacher obtient la quatrième place alors qu'Irvine est sixième. Wurz est cinquième sur sa Benetton tandis que Fisichella est septième. En fond de grille, c'est la bérézina pour l'écurie Arrows: Salo est vingtième, Diniz vingt-deuxième et dernier !

Les différentes séances d'essais ont enfin été marquée par de nombreux accidents, les plus violents étant ceux de Panis et Herbert.

 

Le Grand Prix se dispute sous un ciel chargé et menaçant, mais l'épreuve restera sèche.

 

Départ: Excellent départ d'Häkkinen suivi par Coulthard et Frentzen. En revanche mauvais envol pour Schumacher qui se fait déborder par Irvine et Wurz.

 

1er tour: R. Schumacher part en tête-à-queue dans le troisième virage et atterrit dans les graviers. Le jeune Allemand doit abandonner. M. Schumacher reprend l'avantage sur Wurz. Häkkinen mène devant Coulthard, Frentzen déjà relégué à trois secondes du Finlandais, Irvine, Schumacher, Wurz, Villeneuve, Fisichella, Alesi et Barrichello.

 

2e: Barrichello prend la neuvième place à Alesi.

 

4e: Nakano part en tête-à-queue à l'abord des Esses de Senna, juste sous le nez de Takagi. La Minardi ne sort pas de la piste et reste bloquée sur le côté extérieur de la piste. Elle est rapidement dégagée par les commissaires de course.

 

5e: Häkkinen compte 1.5s. d'avance sur son équipier. Frentzen est quand à lui relégué à plus de sept secondes.

 

10e: Schumacher dépasse très facilement Irvine dans le premier virage et prend la quatrième place.

 

14e: Enchaînant les meilleurs tours, Häkkinen passe sous la barre de la minutes et vingt secondes. Villeneuve menace la sixième place de Wurz.

 

15e: Häkkinen mène devant Coulthard (4.2s.), Frentzen (20s.), M. Schumacher (21s.), Irvine (25.1s.) et Wurz (28.4s.).

 

18e: Trulli rentre au stand Prost pour abandonner, victime d'un problème de pompe à essence.

 

19e: Tandis que le leader tombe sur les premiers retardataires que sont Diniz et Tuero, Salo s'arrête sur le bord de la piste, moteur cassé.

 

20e: Le moteur de Takagi explose dans la ligne droite suivant la Curva del Sol. Le Japonais se range dans l'herbe tandis qu'une épaisse fumée s'échappe de sa Tyrrell.

 

25e: L'écart entre les deux leaders est désormais de 6.7s. Schumacher menace Frentzen pour la troisième place.

 

27e: Premier ravitaillement de Schumacher, bloqué derrière Frentzen. L'arrêt dure 8.5s. et le pilote Ferrari ressort huitième.

 

28e: Gêné par Diniz, Frentzen s'engouffre dans la voie des stands. Son ravitaillement dure 7.7s. et l'Allemand repart derrière Schumacher qui fait donc une excellente affaire. Arrêt également d'Irvine, en huit secondes. Le Nord-Irlandais ressort onzième. Diniz s'arrête en panne d'ans l'herbe et conclut ainsi un week-end calamiteux pour Arrows.

 

29e: Schumacher est bloqué derrière Fisichella et voit revenir derrière lui Frentzen.

 

30e: Schumacher déborde Fisichella à l'intérieur du premier virage. Frentzen tente d'en faire autant dans la foulée mais sans succès. Il réitère son attaque dans le virage à droite après Ferradura et cette fois la manœuvre réussit. Villeneuve ravitaille en 9.3s. et revient en piste au douzième rang, derrière Herbert.

 

31e: Irvine se jette à l'intérieur dans les Esses de Senna et prend la neuvième place à Panis. Villeneuve se débarrasse de Herbert tandis qu'Häkkinen revient déjà sur lui.

 

33e: Irvine tente de passer Alesi dans le premier virage mais doit se déporter vers l'extérieur pour éviter un accrochage.

 

35e: Häkkinen compte 51 secondes d'avance sur Wurz, alors troisième.

 

36e: Alors que la mi-course est atteinte, Coulthard effectue son premier ravitaillement en 10.3s. Son avance sur Wurz est si grande qu'il reste deuxième. Long arrêt de Barrichello pendant plus de quinze secondes. Le Pauliste chute de la septième à la douzième place.

 

37e: Villeneuve dépasse Panis dans le premier virage et se retrouve neuvième.

 

38e: Häkkinen est en tête devant Coulthard (37.3s.), Wurz (56s.), M. Schumacher (57.8s.), Frentzen (59.5s.) et Fisichella (1m.10s.).

 

39e: Häkkinen effectue son unique ravitaillement en 11.8s. Le Finlandais ressort premier, trois secondes devant son équipier.

 

41e: Villeneuve prend la huitième place à Irvine dans le premier virage.

 

42e: Villeneuve dépasse Alesi. Ravitaillement en fin de tour de l'Avignonnais qui repart en dixième position. Schumacher et Frentzen menacent la troisième de Wurz.

 

45e: Frentzen effectue son second ravitaillement en 8.1s. Le pilote Williams repart en huitième position.

 

46e: Très pressé par Schumacher, Wurz rentre aux stands pour enfin effectuer son premier arrêt. Celui-ci dure 9.2s. L'Autrichien repart derrière Frentzen, manquant de peu de sortir de la piste en quittant les stands. Abandon de Tuero qui s'arrête avant les Esses.

 

47e: Ravitaillement de Fisichella qui repart en huitième position derrière son coéquipier.

 

48e: Second arrêt de Villeneuve, alors quatrième. Le Québécois reste stoppé 8.4s. et revient en piste derrière les deux Benetton.

 

49e: Villeneuve se fait prendre un tour par Häkkinen.

 

53e: Schumacher effectue son second ravitaillement. L'arrêt dure 13.6s. car les mécaniciens de la Scuderia ont du mal à fixer la roue arrière-droite. « Schumi » repart tout de même en quatrième position, laissant provisoirement sa place sur le podium à son équipier.

 

54e: Au moment même où Schumacher ressort des stands, Wurz attaque Frentzen dans le premier virage, s'engouffre à l'intérieur et prend la cinquième position au pilote allemand. Abandon de Rosset sur un problème de boite de vitesses.

 

55e: Deuxième arrêt d'Irvine en 7.7s. Le Nord-Irlandais ne repart que huitième et perd ainsi toute chance d'inscrire des points.

 

57e: Häkkinen mène devant Coulthard (4.9s.), M. Schumacher (1m. 04s.), Wurz (1m 05s.), Frentzen (1m 08s.). Suivent Fisichella, Villeneuve, Irvine, Alesi et Panis, tous à un tour.

 

58e: Barrichello abandonne une nouvelle fois lors de son Grand Prix national, victime de la casse de sa boite. Il était alors onzième. Aucun pilote brésilien ne verra donc le drapeau à damiers.

 

64e: Häkkinen signe le meilleur tour définitif en 1'19''337.

 

65e: Après une belle course, Panis s'arrête dans l'herbe, boite de vitesses cassée.

 

69e: Victime d'une forte douleur à la nuque suite à un accident aux essais libres, Herbert ne peut plus piloter correctement et revient à son stand pour abandonner.

 

72ème et dernier tour: Deuxième victoire en deux courses pour Mika Häkkinen devant David Coulthard. Cependant, contrairement à ce qu'il s'était passé en Australie, l'Écossais n'a cette fois jamais menacé son équipier. Ce dernier s'impose d'ores et déjà comme le grand favori dans la course au titre. Le Finlandais a réalisé une performance rare, à savoir le week-end absolument parfait: meilleurs temps de toutes les séances d'essais et du warm-up, pole position, victoire, meilleur tour et course menée de bout en bout.

Schumacher sauve les meubles avec une troisième place, terminant à plus d'une minute du vainqueur. Quatrième, Alex Wurz est le dernier pilote à finir dans le même tour que les McLaren. Frentzen termine cinquième, Fisichella sixième. Villeneuve échoue à la porte des points devant Irvine. Suivent Alesi, Hill et Magnussen. Le champion du monde 1996 est déclassé ensuite par les commissaires, le poids de sa Jordan étant inférieur à ce qui est autorisé par le règlement.

Tony