David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes
Mika HAKKINEN
 M.HAKKINEN
McLaren Mercedes
Jacques VILLENEUVE
 J.VILLENEUVE
Williams Mecachrome

625e Grand Prix

LX Grosser Preis von Deutschland
Couvert
2 août 1998 - Hockenheim
45 tours x 6.823 km - 307.035 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Début de la parade des Flèches d'Argent à Hockenheim.

Ce Grand Prix d'Allemagne s'annonce comme une véritable promenade de santé pour les McLaren-Mercedes, qui dominent en effet les séances d'essais. Häkkinen signe sans difficulté une nouvelle pole position devant Coulthard. En revanche, comme la saison précédente sur cette piste, les Ferrari ne sont pas du tout à la fête. Non seulement Schumacher n'est que neuvième sur la grille, après avoir été gêné par Diniz lors d'un tour de qualification, mais il est battu par Irvine, sixième, un événement rarissime !

Dans ces conditions les Williams-Mecachrome s'en sortent bien (Villeneuve se qualifie troisième), tout comme les Jordan en pleine renaissance: R. Schumacher est quatrième, Hill cinquième.

Le Grand Prix se dispute sous un ciel couvert voire menaçant, mais aucune pluie n'est à signaler.

 

Départ: Excellent démarrage des deux McLaren qui prennent immédiatement une longueur d'avance. Villeneuve part en revanche beaucoup moins bien et se fait déborder par les deux Jordan. Depuis le neuvième rang, M. Schumacher doit faire un gros écart vers l'intérieur de la piste pour éviter Wurz qui a du mal à démarrer. Les drapeaux jaunes sont agités mais l'Autrichien parvient finalement à s'élancer sans se faire toucher.

 

1er tour: Villeneuve prend l'aspiration derrière Hill et double son ancien équipier à la première chicane. Dans la deuxième ligne droite M. Schumacher dépasse sans difficulté Fisichella. Häkkinen mène devant Coulthard, R. Schumacher, Villeneuve, Hill, Irvine, M. Schumacher, Fisichella, Frentzen et Alesi.

 

3e: Diniz s'arrête en panne d'accélérateur.

 

4e: Häkkinen est toujours en tête, mais derrière R. Schumacher est proche de Coulthard. Irvine loupe son freinage à la première chicane, met deux roues dans les graviers et se fait passer par M. Schumacher.

 

5e: Häkkinen mène devant Coulthard (1.6s.), R. Schumacher (2.4s.), Villeneuve (4.9s.), Hill (7.2s.) et M. Schumacher (9.9s.). Panis, alors quatorzième, reçoit une pénalité pour avoir volé le départ.

 

7e: Panis effectue son stop and go et se retrouve dernier.

 

9e: Léger en essence, Ralf Schumacher parvient toujours à suivre le rythme des McLaren et est à moins de trois secondes du leader.

 

11e: Belle bataille entre Trulli et Wurz pour la treizième place qui se conclut au profit de l'Autrichien.

 

14e: Premier arrêt de Ralf Schumacher en 8.9s. Le jeune Allemand repart neuvième, entre Frentzen et Alesi.

 

15e: Häkkinen mène devant Coulthard (1.8s.), Villeneuve (5.8s.), Hill (10.2s.), M. Schumacher (17.1s.) et Irvine (18.7s.).

 

17e: Coulthard signe le meilleur tour en course en 1'46''116. Häkkinen signe également son meilleur chrono en 1'46''252 .

 

21e: Ravitaillement d'Alesi qui passe de la dixième à la treizième place.

 

22e: Arrêts simultanés de Fisichella et Frentzen, en 10.6s. et 10.4s. L'Italien repart devant l'Allemand, derrière Wurz.

 

23e: Arrêt de Villeneuve en 11.5s. suivi par celui de Hill 10.3s. Les deux champions du monde repartent respectivement cinquième et septième, Ralf Schumacher s'intercalant entre eux. Ravitaillement également de Wurz qui chute de la huitième à la treizième place. Il ressort derrière Herbert et Barrichello qui se sont arrêtés avant lui. Ceux-ci sont en bataille et Barrichello parvient à passer Herbert après que ce dernier a coupé à deux reprises les chicanes pour défendre sa place.

 

24e: M. Schumacher, brièvement troisième, effectue son ravitaillement qui dure 10.9s. Il ressort septième derrière les deux Jordan.

 

25e: Irvine, qui était troisième, ravitaille en 12.1s. et rejoint la course au huitième rang, au niveau de Fisichella. Verstappen est arrêté à l'Ostkurve suite à un problème de transmission.

 

26e: Irvine et Fisichella accomplissent le premier tronçon roues dans roues, mais c'est l'Italien qui s'impose à la première chicane. Häkkinen s'engouffre en fin de tour dans la voire des stands pour effectuer son ravitaillement. Il reste immobilisé 9.9s. et reprend la piste au deuxième rang, laissant la première place à son équipier.

 

27e: Arrêt de Coulthard en 9.8s. L'Écossais repart juste derrière Häkkinen.

 

28e: Abandon de Barrichello sur un problème de boîte de vitesses.

 

29e: Häkkinen mène devant Coulthard (1.1s.), Villeneuve (6.3s.), R. Schumacher (8.1s.), Hill (17s.) et M. Schumacher (21.2s.). Derrière Irvine menace sérieusement Fisichella. R. Schumacher effectue son second arrêt en 7.9s. et revient en piste au sixième rang, derrière son frère.

 

35e: McLaren est inquiet quant à la possibilité pour Häkkinen de finir la course, faute de carburant suffisant. Le Finlandais baisse de rythme et ralentit son équipier. Villeneuve est revenu à trois secondes de Coulthard.

 

37e: Nakano abandonne dans le premier secteur, boite de vitesses cassée.

 

38e: Irvine tente sans succès de déborder Fisichella à la première chicane. Le Nord-Irlandais patine au redémarrage et effectue une petite excursion dans l'herbe. En difficulté depuis quelques tours, Herbert s'arrête suite à la casse de sa boîte de vitesses.

 

40e: Villeneuve perd du temps sur les McLaren après être tombé sur les retardataires Salo et Takagi. Il est désormais à six secondes d'Häkkinen.

 

43e: Pourchassant toujours Fisichella, Irvine se loupe cette fois à l'Ostkurve et tire tout droit à la chicane. Son coéquipier Schumacher a bien du mal à passer Takagi dans le Stadium, et manque de peu de se mettre dehors dans le dernier virage.

 

45e: Les deux McLaren franchissent la ligne quasiment roues dans roues, après une tranquille démonstration. Mika Häkkinen remporte sa sixième victoire de la saison et accroit encore son avance au championnat sur Michael Schumacher, seulement cinquième. Coulthard complète un nouveau doublé qui permet à McLaren de dominer désormais largement le classement des constructeurs. Troisième, Villeneuve obtient enfin son premier podium de la saison. Hill, excellent quatrième, ouvre quant à lui son compteur de points en 1998. Les deux Schumacher suivent ensuite, ainsi que Fisichella, Irvine, Frentzen, Alesi, Wurz, Trulli, Takagi, Salo, Panis et Tuero.

Tony