Rubens BARRICHELLO
 R.BARRICHELLO
Stewart Ford Cosworth
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Eddie IRVINE
 E.IRVINE
Ferrari

602e Grand Prix

LV Grand Prix Automobile de Monaco
Pluie
11 mai 1997 - Monaco
62 tours x 3.366 km - 208.692 km
Course prévue pour 78 tours, stoppée au bout de 2 heures.
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Accident pour Herbert alors qu'il était dans les points.

Frentzen continue sur sa belle lancée après sa victoire à Saint-Marin. L'allemand signe la pole position pour la première fois de sa carrière. Il devance M. Schumacher, Villeneuve, Fisichella et Coulthard. Hakkinen est 8e et Irvine n'est que 15e sur la grille. La piste est humide.

 

Tour de formation: la pluie s'abat sur la piste et les pilotes ayant pris le pari de mettre des pneus pour le sec vont être en difficultés... Ainsi, Frentzen, Villeneuve et Hakkinen sont en pneus pour le sec.

 

Départ: Sans réel surprise, les deux Williams ne parviennent pas à s'élancer correctement et M. Schumacher et Fisichella se retrouvent en tête.

 

1er tour: Diniz part en tête à queue juste avant le tunnel et cale. Il ne peut répartir, il s'élançait 16e. M. Schumacher a mis tout le monde d'accord en ayant déjà plus de 6 secondes d'avance sur Fisichella après ce premier tour. Les Williams sont loin avec Frentzen seulement 4e et Villeneuve déjà 9e...

 

2e: Coulthard part en tête à queue à la sortie du tunnel et arrive en marche arrière à l'amorce de la chicane. L'écossais créé un bouchon et derrière, Hakkinen ne peut ralentir sa McLaren avec ses pneus pour le sec et frappe la Benetton d'Alesi à l'arrière. Le finlandais perd sa roue avant gauche sous le choc et doit abandonner. Coulthard doit lui aussi abandonner, Grand Prix noir pour McLaren dû à une stratégie osée. Le champion du monde en titre Hill est lui aussi pris dans l'accrochage et doit renoncer.

 

3e: M. Schumacher mène largement avec plus de 15 secondes d'avance devant Fisichella, R. Schumacher, Barrichello, Herbert et Panis. Villeneuve effectue un arrêt pour enfin monter les pneus pluies et repart 18e et dernier.

 

4e: Larini part en tête à queue à la chicane après le tunnel, sans conséquence.

 

5e: Frentzen s'arrête lui aussi et repart 16e devant son coéquipier. R. Schumacher part presque en tête à queue à l'epingle ce qui permet à Barrichello de prendre la 3e place.

 

6e: Barrichello continue en passant l'autre Jordan, Fisichella, au freinage de la chicane après le tunnel. R. Schumacher, opportuniste, passe son coéquipier à l'amorce de la Piscine pour récupérer la 3e position.

 

7e: M. Schumacher compte plus de 27 secondes d'avance sur ses poursuivants...

 

8e: Trulli défend sa 15e place face à Frentzen mais finit dans le mur à Mirabeau.

 

10e: Herbert tire tout droit au premier virage et écrase sa Sauber dans le mur de pneus après avoir touché le rail. Irvine, auteur d'une belle remontée depuis la 15e place sur la grille, se retrouve 6e. Berger part à la faute au même endroit que Trulli et perd son aileron avant alors qu'il était 10e. Il rentre aux stands et repart 15e.

 

11e: R. Schumacher part en tête à queue au Casino et cale... c'est l'abandon pour le jeune allemand et Salo se retrouve dans la zone des points.

 

15e: M. Schumacher prend un tour à Villeneuve et mène devant Barrichello (30.4s), Fisichella (47.9s), Panis (54s), Irvine (1min2s) et Salo (1min15s). La pluie tombe toujours et la piste et détrempée.

 

18e: Alesi part en tête à queue, après être remonté sur Salo, juste avant le tunnel. Le français tente de repartir mais cale et c'est l'abandon. Villeneuve entre aux stands pour abandonner. Sa Williams semble abîmer après un contact avec le rail lorsqu'il avait laissé passer M. Schumacher. Deuxième abandon consécutif pour Villeneuve qui réalise une mauvaise opération au championnat avec son rival chez Ferrari largement en tête.

 

21e: Panis met une belle pression à Fisichella pour la 3e place mais il est impossible de dépasser pour le moment. Frentzen tente de remonter, il occupe la 9e place.

 

27e: Larini est victime d'une crevaison à son pneu arrière droit et il arrête sa Sauber en haut de Sainte Dévote. Il était dernier et 13e.

 

30e: M. Schumacher compte 40 secondes d'avance sur Barrichello. Irvine revient fort sur Panis et Fisichella.

 

32e: M. Schumacher effectue son premier arrêt aux stands et repart en pneus pluies alors qu'il était en intermédiaires. La pluie continue de tomber de plus en plus fort.

 

34e: Panis trouve l'ouverture sur Fisichella au virage juste après la Piscine pour s'emparer de la 3e place.

 

35e: Fisichella se fait passer par Irvine au freinage de la chicane après le tunnel. L'italien s'arrête aux stands ce qui permet à Salo de le dépasser.

 

36e: Frentzen, après s'être pris un tour par M. Schumacher, fait un tout droit au premier virage et reste en 9e position.

 

37e: Panis s'arrête aux stands et repart 4e. Son coéquipier chez Prost, Nakano, part en tête à queue en haut de Sainte Dévote. Le japonais cale et c'est l'abandon alors qu'il était 11e.

 

38e: Frentzen s'arrête de nouveau aux stands et reste 9e. Magnussen prend l'avantage sur Fisichella pour la 6e place. Le pilote Jordan semble avoir des soucis de moteur et perd de la puissance depuis qu'il s'est fait passer par Panis et Irvine.

 

40e: Barrichello s'arrête pour la première fois de la course et conserve sa seconde position.

 

41e: M. Schumacher compte 58 secondes d'avance sur Barrichello. Frentzen se rate au freinage de la chicane du port et essaye de ne pas couper la chicane. Malheureusement pour lui, l'allemand escalade le vibreur et ne peut arrêter sa voiture qui tape le rail et provoque l'abandon de Frentzen. Le dernier double abandon de Williams remonte au Grand Prix de Monaco de l'année passée.

 

46e: Arrêt aux stands pour Irvine qui conserve 10 secondes d'avance sur Panis en 3e position. Le français manque de se mettre dans le mur au premier virage à cause d'un blocage de roue. Magnussen s'arrête aux stands après 46 tours et cela permet à Fisichella de récupérer le point de la 6e place.

 

47e: M. Schumacher détient maintenant plus d'une minute d'avance sur Barrichello. Magnussen grimpe sur le vibreur de la chicane du port et abîme son aileron avant. Le danois passe de nouveau par la case stands mais reste 7e.

 

52e: M. Schumacher fait un tout droit sans conséquence au premier virage mais conserve plus d'une minute d'avance sur Barrichello. Le Brésilien conserve 20 secondes d'avance sur Irvine et Panis est à un peu moins de 20 secondes de la Ferrari.

 

59e: A 5 minutes de la fin de la course qui n'ira pas au bout des 78 tours, les écarts sont stabilisés et Salo en 5e position ne s'est toujours pas arrêté aux stands.

 

60e: Magnussen part encore à la faute à la chicane du port et reste immobilisé de longues secondes mais repart et reste 7e.

 

Arrivée: La dernière victoire de Ferrari à Monaco remontait à 1981 avec Gilles Villeneuve. M. Schumacher remporte ici sa première victoire de la saison et efface le mauvais souvenir de l'année passée qui l'avait vu renoncé dès le premier tour à cause d'une erreur. L'allemand prend la tête du championnat pour 4 points face à Villeneuve qui ne marque pas. Barrichello permet à Stewart d'obtenir son premier podium en F1 et c'est aussi la première fois de l'année que l'écurie finit une course. Le jeune brésilien de 24 ans n'était pas monté sur un podium depuis le Canada en 1995. Troisième podium consécutif pour Irvine après être parti de la 15e place et qui s'empare de la 3e place au championnat à 10 points de son coéquipier. Panis ne rééditera pas son exploit de l'an passé mais finit tout de même 4e. Salo marque ses premiers points depuis Monaco l'année dernière et n'aura fait aucun arrêt, profitant de la diminution du nombre de tours suite aux conditions dantesques. Fisichella complète le top 6 avec un point. Ferrari s'empare de la tête du championnat constructeur 8 points devant Williams qui ne marque aucun point.

Nahuw