Heinz-Harald FRENTZEN
 H.FRENTZEN
Williams Renault
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Eddie IRVINE
 E.IRVINE
Ferrari

605e Grand Prix

LXXXIII Grand Prix de France
Variable
29 juin 1997 - Magny-Cours
72 tours x 4.250 km - 306.000 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Nouvelle démonstration de Michael Schumacher qui s'envole au championnat.

Après l'accident de Panis, Prost appelle le jeune débutant Trulli pour le remplacer. Chez Minardi, retour de Marques qui avait disputé deux Grand Prix en 1996. A noter également que Morbidelli s'est cassé le bras et Peter Sauber a fait appel au jeune argentin de 22 ans Fontana qui dispute sa première course.

 

En pole on retrouve pour la 2e fois consécutive M. Schumacher devant Frentzen, R. Schumacher, Villeneuve, Irvine, Trulli dans sa nouvelle équipe signe le 6e chrono. Suivent Wurz, Alesi, Coulthard, Hakkinen et Fisichella.

 

Départ: Bon envol des deux McLaren qui se retrouve 6e et 7e alors que Trulli passe 8e. Irvine se retrouve 3e devant Villeneuve et R. Schumacher qui a donc perdu deux places. Hill s'accroche légèrement et tire tout droit dans les graviers en abîmant son aileron avant.

 

1er tour: Hill passe aux stands pour changer son museau avant et repart bon dernier.

 

5e: M. Schumacher mène la course devant Frentzen (4.1s), Irvine (6.7s), Villeneuve (8.5s), R. Schumacher (11.4s) et Coulthard (12.5s). Marques ralenti dans la ligne droite des stands avec de la fumée qui s'échappe de sa Minardi. Casse moteur pour le retour du jeune brésilien. Il était 16e.

 

8e: Nakano manque son freinage dans la dernière chicane et part en tête à queue. Le japonais est bloqué dans les graviers et c'est donc terminé pour le pilote Prost. Il était 11e derrière les deux Benetton.

 

12e: Diniz manque son dépassement à l'épingle d'Adelaïde sur Verstappen. Le brésilien accroche le hollandais et perd son aileron avant qui reste bloquer sous la voiture jusqu'à ce que Diniz entre aux stands pour le changer. Il était 16e et se retrouve 19e.

 

14e: M. Schumacher mène toujours devant Frentzen (7.6s), Irvine (15.5s), Villeneuve (19.3s), R. Schumacher (29s) et Coulthard (29.5s).

 

16e: Verstappen ne peut arrêter sa Tyrrell qui file directement dans un mur de pneus au milieu du circuit. Une casse de freins est à l'origine de la sortie de piste du hollandais qui était 15e.

 

18e: Hakkinen ralenti dans la ligne droite principale et immobilise sa McLaren dans une échappatoire à l'épingle d'Adelaïde. Casse moteur pour le finlandais qui était en 7e position.

 

20e: M. Schumacher mène devant Frentzen (7.4s), Irvine (18.2s), Villeneuve (25.8s), R. Schumacher (37.3s) et Coulthard (38.7s).

 

23e: La valse des ravitaillements débute avec un arrêt pour le leader M. Schumacher qui repart 2e. Ravitaillement pour Alesi également.

 

24e: Frentzen aux stands qui ressort 3e. Irvine et Coulthard s'arrêtent aussi et repartent 5e et 9e.

 

25e: Ravitaillement pour Wurz qui parvient à ressortir devant son coéquipier Alesi.

 

26e: Arrêt aux stands pour le vice-champion du monde en titre Villeneuve qui ressort 4e derrière Irvine. Arrêt de R. Schumacher aussi qui sort à la 6e place.

 

31e: Trulli effectue son premier arrêt et repart derrière les deux Benetton à la 10e place. Fisichella se retrouve dans les points et ne s'est toujours pas arrêté. De gros nuages arrivent autour du circuit. M. Schumacher compte 15 secondes d'avance sur Frentzen.

 

33e: M. Schumacher mène toujours devant Frentzen (13.3s), Irvine (28.1s), Villeneuve (33.6s), R. Schumacher (48.8s) et Fisichella (53s).

 

34e: Magnussen entre aux stands pour abandonner suite à un problème de freins. Il était 15e.

 

35e: Fisichella effectue enfin son premier arrêt aux stands et repart 10e derrière Trulli. Coulthard retrouve la zone des points.

 

37e: Après Magnussen, c'est la deuxième Stewart qui s'arrête dans les graviers, celle de Barrichello, suite à un problème moteur. Il était 12e.

 

40e: M. Schumacher en tête devant Frentzen (21.9s), Irvine (36.8s), Villeneuve (47.5s), R. Schumacher (1min3s) et Coulthard (1min4s).

 

43e: Fontana se sort dans les graviers et abandonne. Le jeune débutant était dernier et en grosse difficultés depuis le début de la course.

 

44e: Quelques gouttes de pluies font leur apparition.

 

45e: Irvine s'arrête aux stands et repart avec des pneus pour le sec. Il se retrouve 4e.

 

47e: Arrêt de M. Schumacher et ressort en pneus pour le sec.

 

48e: Frentzen s'arrête à son tour et ressort 2e derrière M. Schumacher.

 

49e: M. Schumacher mène devant Frentzen (21.6s), Villeneuve (42.8s), Irvine (52.3s), R. Schumacher (1min1s) et Coulthard (1min2s). Wurz et Alesi sont dans les échappements de la McLaren de l'écossais.

 

50e: Coulthard s'arrête et repart 9e derrière Trulli.

 

51e: Wurz s'arrête à son tour mais a du mal à repartir et enclencher la première. L'Autrichien parvient à repartir mais a perdu quelques secondes. Il se retrouve 10e.

 

53e: Arrêt de Villeneuve qui repart 4e. Trulli tente le pari de mettre des pneus rainurés et fait perdre quelques secondes à Frentzen en sortant des stands. Il est 10e.

 

54e: R. Schumacher et Alesi font un ravitaillement et repartent 6e et 7e en pneus pour le sec. Alesi est donc repassé devant son coéquipier Wurz. Coulthard se retrouve 5e.

 

55e: La pluie est permanente mais pas assez forte pour que les pilotes changent de pneus. Trulli avait fait le pari de mettre des pneus pluies mais l'italien dégringole au classement.

 

59e: Diniz part à la faute et abandonne sans doute dû aux gouttes de pluies qui augmentent. Il était 15e et dernier.

 

61e: Cette fois-ci, la pluie s'abat plus fortement. Wurz est une autre victime de la pluie et perd le contrôle de sa Benetton et s'échoue dans les graviers. Il était 8e.

 

62e: Hill et Herbert sont les premiers à mettre des pneus intermédiaires. M. Schumacher sort un peu large dans la grande courbe du premier secteur dans les graviers mais repart sans souci.

 

63e: Problème électronique pour Salo qui occupait la 10e position sur sa Tyrrell.

 

64e: Alesi s'arrête aux stands pour mettre des pneus pluies.

 

65e: R. Schumacher sort dans les graviers mais reste 6e. M. Schumacher et Frentzen restent en pneus slicks et perdent du temps mais comptent beaucoup d'avance. Fisichella s'arrête aux stands et ressort 9e derrière Herbert.

 

66e: R. Schumacher met la pression à Coulthard pour la 4e place.

 

68e: Irvine et Villeneuve s'arrêtent pour mettre des pneus intermédiaires. Irvine garde sa 3e place mais Villeneuve se retrouve 6e derrière Coulthard et R. Schumacher.

 

69e: M. Schumacher compte 37 secondes d'avance sur Frentzen et ne s'est toujours pas arrêté comme son compatriote. Alesi met une forte pression à Villeneuve pour le gain de la 6e place.

 

70e: A l'accélération juste avant la dernière chicane, Villeneuve profite de ses pneus intermédiaires pour passer R. Schumacher qui est en pneus slicks pour la 5e place.

 

71e: Villeneuve passe maintenant Coulthard lui aussi en pneus slicks à l'épingle d'Adelaïde et R. Schumacher se jette lui aussi à l'intérieur et passe l'écossais. Mais le jeune allemand part à la faute quelques virages plus loin et sort dans les graviers se retrouve hors des points derrière Alesi qui était juste derrière.

 

72e: Alesi se bataille avec Coulthard pour la 5e position et pousse l'écossais à la faute qui ne passera pas la ligne d'arrivée, s'échouant dans les graviers. Irvine est totalement au ralenti et Villeneuve tente même un dépassement dans le dernier virage mais part en tête à queue ! Le canadien repart de justesse devant Alesi pour finir 4e.

 

Arrivée: Fin de course incroyable pour les places d'honneur ! A l'avant, M. Schumacher remporte sa deuxième victoire consécutive et s'envole au championnat. Frentzen conclut une course solide et s'empare de la 3e place au championnat. Irvine sauve in-extremis la 3e place et monte sur son 4e podium de la saison. Villeneuve marque le pas et se retrouve à 14 points de M. Schumacher. Alesi finit 5e pour son Grand Prix national. R. Schumacher profite du cadeau de son frère qui après lui avoir pris un tour, l'a laissé le dédoublé pour qu'il puisse finir le dernier tour, lui permettant de dépasser Coulthard parti à la faute. Ferrari accroît son avance au classement constructeur avec maintenant 13 points d'avance sur Williams.

Nahuw