Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
David COULTHARD
 D.COULTHARD
McLaren Mercedes
Mika HAKKINEN
 M.HAKKINEN
McLaren Mercedes

598e Grand Prix

LXII Australian Grand Prix
Ensoleillé
9 mars 1997 - Melbourne
58 tours x 5.302 km - 307.516 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
La saison de Jacques Villeneuve commence par un accrochage avec Johnny Herbert.

Jacques Villeneuve accueille Heinz-Harald Frentzen chez Williams. Le canadien fait parti des favoris, vice-champion du monde en 1996. Son rival reste Michael Schumacher qui sera toujours aux côtés d'Eddie Irvine. Alesi et Berger feront encore équipe chez Benetton cette saison tout comme McLaren qui aligne Hakkinen et Coulthard sur une livrée grise et noire contrairement à blanche et rouge en 1996. L'écurie Jordan accueille deux jeunes pilotes qui ont les dents longues en la personne de Fisichella et Ralf Schumacher, frère du double champion du monde. L'écurie Prost entre piste avec Panis en leader. Stewart grime un échelon avec son équipe et s'installe en F1. Hill, champion du monde en titre, signe chez Arrows avec le moteur Yamaha. Retour en F1 de Lola qui revient après 4 ans d'absences. A noter que c'est le premier Grand Prix de Jarno Trulli en F1 à bord de sa Minardi.

Au niveau des pneus, Bridgestone revient en F1 après 30 ans d'absence. Les équipes Arrows, Prost, Minardi et Stewart utiliseront leurs différentes gammes durant la saison.

 

Villeneuve signe une pole position convaincante avec près de deux secondes d'avance sur son coéquipier Frentzen. M. Schumacher suit en 3e position devant Coulthard, Irvine, Hakkinen, Herbert et Alesi.

 

Tour de formation: Hill range son Arrows dans l'herbe. C'est déjà terminé pour le champion du monde en titre, victime d'un accélérateur défaillant.

 

Départ: Villeneuve manque son départ et plusieurs voitures le passent. A l'amorce du premier virage, Irvine freine tard à l'intérieur, Villeneuve est pris en sandwich avec Herbert sur sa droite et c'est l'accrochage. Herbert et Villeneuve abandonnent !

 

1er tour: Frentzen est donc en tête devant Coulthard, Schumacher, Hakkinen, Alesi et Berger complète le top 6. Irvine semble avoir crevé son pneu avant gauche dans l'accrochage. Le pilote Ferrari doit abandonner.

 

2e: C'est déjà fini également pour R. Schumacher qui pour son premier Grand Prix est victime d'un problème de boîte de vitesses sur sa Jordan. Il était 9e.

 

3e: Verstappen sort violemment de la piste au fameux gauche-droite de Melbourne. Il rebondit sur les graviers mais ne tape pas le mur. Mais le hollandais abandonne, bloqué dans les graviers alors qu'il était 13e.

 

4e: Petite sortie de piste sans conséquence au premier virage pour Nakano sur sa Prost qui dispute sa première course de F1.

 

8e: Frentzen s'envole en tête, sa Williams étant bien plus rapide que la McLaren de Coulthard et la Ferrari de Schumacher.

 

15e: Fisichella manque de percuter Barrichello au freinage après la deuxième ligne droite du premier secteur. L'italien rate son freinage, part en tête à queue et abandonne dans les graviers. Il était 10e.

 

18e: Frentzen s'arrête aux stands. L'allemand était peu chargé en essence ce qui explique son rythme rapide. Il repart 3e. M. Schumacher est toujours à une seconde de Coulthard. Frentzen est ressorti à 11 secondes du leader.

 

27e: Frentzen est revenu à 8 secondes du duo de tête. Juste derrière à une seconde on retrouve Hakkinen qui est poursuivi d'un rien par les Benetton d'Alesi et Berger.

 

30e: Berger effectue son premier arrêt. Il repart 7e.

 

31e: M. Schumacher s'arrête à son tour. Il repart 5e à une dizaine de secondes d'Alesi.

 

32e: Katayama abandonne sur problème d'alimentation sur sa Minardi. Il était 11e.

 

33e: Le leader s'arrête. Coulthard repart 4e nettement devant M. Schumacher qui a perdu beaucoup de temps.

 

34e: Hakkinen ravitaille lui aussi. Il ressort 5e. Alesi qui est 2e est au ralenti... le pilote français se met sur le côté de la piste pour abandonner victime d'une panne d'essence.

 

37e: Frentzen compte 23 secondes d'avance sur Coulthard mais doit encore s'arrêter pour un deuxième arrêt. Panis effectue son second arrêt et ressort 6e.

 

38e: Magnussen est contrait à l'abandon suite à un souci de tenue de route sur sa Stewart. Il occupait la 9e place.

 

40e: Frentzen s'arrête donc pour son dernier arrêt. Malheureusement les mécaniciens semblent avoir du mal à fixer la roue arrière droite. L'allemand perd plusieurs secondes et repart derrière M. Schumacher en 3e position à 5 secondes.

 

42e: Salo casse son moteur. Le finlandais était bon dernier depuis plusieurs tours.

 

44e: Frentzen profite de quelques retardataires pour remonter à l'avant. Il n'est plus qu'à 4 secondes de Coulthard et Schumacher.

 

49e: Problème de pression d'huile sur la Stewart de Barrichello. Le brésilien abandonner alors qu'il était 8e.

 

51e: Erreur de consommation chez Ferrari. M. Schumacher doit entrer aux stands pour rajouter de l'essence. Il repart tout de même 3e juste devant Hakkinen, laissant Frentzen à la poursuite de Coulthard.

 

56e: Frentzen bloque les roues et part à la faute au freinage du premier virage ! Le pilote Williams sort violemment en tête à queue dans les graviers. Il est en fait victime de ses freins ce qui permet à Larini d'entre dans la zone des points.

 

Arrivée: Coulthard remporte sa 2e victoire en Grand Prix après celle acquise en 1995 au Portugal. McLaren n'avait pas remporté de course depuis la dernière victoire en F1 d'Ayrton Senna en Australie en 1993. Schumacher marque 6 points grâce à sa 2e place et prend déjà de l'avance face à Villeneuve qui ne marque pas. Hakkinen permet à McLaren d'avoir les deux voitures sur le podium et réalise son meilleur résultat depuis le Japon en 1995. Berger finit juste derrière lui en 4e position. Panis permet à Ligier de marquer ses deux premiers points en F1. Larini, qui revenait après 3 ans d'absence, profite des nombreux abandons pour marquer ici ce qui sera son dernier point en F1.

Nahuw