Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari
Damon HILL
 D.HILL
Williams Renault
Mika HAKKINEN
 M.HAKKINEN
McLaren Mercedes

597e Grand Prix

XXIII Japanese Grand Prix
Ensoleillé
13 octobre 1996 - Suzuka
52 tours x 5.864 km - 304.928 km
Course prévue pour 53 tours, réduite à 52 suite à l'annulation de la procédure de départ.
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Damon HILL est Champion du Monde
Constructeur
Moteur
Jacques Villeneuve manque son départ et voit le titre s'envoler.

Villeneuve signe la pole la plus importante de sa saison s'il veut espérer être champion. Il doit impérativement l'emporter en espérant que Hill ne marque aucun point. Celui-ci est deuxième sur la grille suivi de Schumacher, Berger, Hakkinen, Irvine, Frentzen et Coulthard. Alesi n'est que 9e.

 

Premier départ: Coulthard cale et ne parvient pas à s'élancer. Il parvient finalement à repartir mais s'élancera bon dernier. Il y aura donc un nouveau départ.

 

Deuxième départ: Villeneuve manque son départ ! Il se retrouve à la 6e place après le premier virage laissant le commandement à son rival Hill. Berger et Hakkinen grimpent aux 2e et 3e places. Brundle et Barrichello réalisent de bons départs en gagnant quelques places et se trouvent désormais 7e et 8e.

 

1er tour: Alesi se sort tout seule juste avant les S et écrase sa Benetton dans le mur. La voiture est détruite, le pilote indemne. Triste fin de saison pour le français qui se plaignait de sa voiture au warm-up. Coulthard entre aux stands et semble avoir beaucoup de mal pour démarrer sa McLaren.

 

3e: Berger freine tard à la dernière chicane et manque de percuter Hill. Il le touche et abîmé son aileron avant. Rien à signaler sur la Williams du vice-champion du monde en titre.

 

4e: Berger entre aux stands pour changer d'aileron. Coup dur pour Benetton qui n'a que un point d'avance au championnat sur Ferrari et qui va devoir tenir avec Alesi en moins et Berger qui repart seulement 13e. Hill mène devant Hakkinen (4.3s), Schumacher (4.9s), Irvine (5.3s), Villeneuve (5.8s) et Brundle (6.6s).

 

11e: Hill mène devant Hakkinen (4s), Schumacher (5.2s), Irvine (8.2s), Villeneuve (8.9s) et Brundle (11.5s). La tâche semble impossible pour Villeneuve désormais...

 

12e: Villeneuve passe Irvine à la dernière chicane à l'intérieur pour la 4e place.

 

13e: Débarassé d'Irvine, meilleur tour en course pour Villeneuve qui revient fort sur Schumacher.

 

14e: Villeneuve s'arrête aux stands. Il repart 7e juste derrière Berger. Diniz monte trop sur le vibreur en sortie de la dernière chicane et part en tête à queue. Il s'échoue dans les graviers et abandonne alors qu'il occupait la 12e place.

 

15e: Villeneuve trouve l'ouverture après un freinage risqué à la dernière chicane sur Berger.

 

16e: Le canadien continue en passant Panis en difficulté avec sa Ligier après les S.

 

17e: Schumacher et Brundle s'arrêtent et repartent respectivement 4e et 7e.

 

19e: Hill et Hakkinen s'arrêtent à leur tour. Hill parvient à reprendre la tête juste devant Schumacher qui a donc passé Hakkinen. Villeneuve déboule dans la ligne droite, il est juste derrière Hakkinen en 4e position.

 

20e: Hill mène devant Schumacher (1.5s), Hakkinen (3.2s), Villeneuve (5.2s), Irvine (10.8s) et Berger (12.1s).

 

22e: Casse moteur pour Salo qui était 15e.

 

23e: Arrêt de Berger qui repart 7e.

 

25e: Hill mène devant Schumacher (2s), Hakkinen (3.6s), Villeneuve (4.3s), Irvine (13.4s) et Brundle (25.9s).

 

26e: Katayama a son aileron avant qui bouge. Le japonais aurait légèrement touché Rosset. Celui-ci est pénalisé d'un stop and go de 10 secondes pour l'avoir bloqué. Les deux pilotes sont 15e et 16e.

 

27e: Berger passe de nouveau Brundle pour la 6e position.

 

30e: Villeneuve est à 7 secondes de Hill. Il ne parvient pas à se rapprocher suffisamment de Hakkinen pour tenter quelque chose.

 

32e: Schumacher, Hakkinen et Villeneuve s'arrêtent. Ils repartent aux mêmes positions excepté Villeneuve qui se retrouve 6e. En effet, le canadien a perdu beaucoup de temps dans son tour d'entrée aux stands car sa voiture semble avoir un souci aux freinages.

 

34e: Irvine s'arrête et repart 6e.

 

35e: Hill réalise son dernier ravitaillement et repart devant Schumacher en tête de la course.

 

37e: Tournant du championnat ! A l'amorce du premier virage, la roue arrière droite de la Williams de Villeneuve se décroche. La roue part dans le public. Le Canadien file tout droit à faible allure dans les graviers. C'est l'abandon ! Damon Hill est champion du monde 1996 !

 

38e: Casse moteur pour Katayama qui entre dans son stand. Il était 13e.

 

40e: Berger rate encore son dépassement à la dernière chicane. Cette fois-ci la victime est Irvine. Il accroche le pilote Ferrari qui part en tête à queue et cale. C'est terminé pour Irvine. Berger continue. Frentzen se retrouve 6e.

 

Arrivée: Hill remporte sa 8e victoire de la saison et le titre mondial, 28 ans après son père Graham Hill ce qui n'était jamais arrivée dans l'histoire de la Formule 1. C'est la 12e victoire cette saison pour Williams qui avait déjà remporté le titre constructeur depuis le Grand Prix de Hongrie. Ils finissent avec 105 points d'avance sur Ferrari qui s'empare de la 2e place grâce au podium de Schumacher qui conclut une bonne première saison chez Ferrari au vue de son matériel en 3e position du championnat pilote. Hakkinen monte sur son 4e podium de la saison. Berger aura fait quelques erreurs qui auront coûté à Benetton sur cette dernière course avec également Alesi qui s'est sorti dès le premier virage. Benetton échoue donc à 2 points en 3e position. Brundle finit 5e devant Frentzen qui retrouve les points qu'il avait quittés depuis sa 4e place en Espagne.

Nahuw