Jean ALESI
 J.ALESI
Benetton Renault
Damon HILL
 D.HILL
Williams Renault
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Ferrari

583e Grand Prix

XXV Grande Premio do Brasil
Pluie
31 mars 1996 - Interlagos
71 tours x 4.325 km - 307.075 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Premier tour, Jean Alesi dépasse Rubens Barrichello.

Hill est en pole position largement devant la surprenante Jordan de Barrichello qui est à domicile. Villeneuve et Schumacher sont respectivement en 3e et 4e position. Irvine n'est que 10e sur l'autre Ferrari.

 

Tour de formation: Les pilotes s'élancent sur une piste inondée. La visibilité semble nulle. Herbert partira finalement des stands avec le mulet. Le britannique partait 12e sur la grille de départ.

 

Départ: Barrichello prend un bon départ contrairement à Schumacher qui patine beaucoup. Hill défend sa première position ce qui permet à Villeneuve de passer Barrichello.

 

1er tour: Alesi parvient également à dépasser le brésilien pour la 3e position. Schumacher s'en sort bien et reste 5e. Villeneuve tient le rythme de Hill, lui qui n'était pas habitué à ce genre de conditions aux Etats-Unis. Marques part en tête à queue à l'amorce de la montée dans la ligne droite principale et abandonne. Le jeune brésilien disputait son premier Grand Prix et partait avant-dernier soit 21e.

 

2e: Après une petite passe d'armes entre Villeneuve et Alesi, Hill compte déjà 6 secondes d'avance.

 

4e: En queue de peloton, Katayama tente de dépasser à l'extérieur Lamy et les deux pilotes se touchent. Pas de dégâts à signaler et ils repartent. A l'avant, Hill s'échappe de plus en plus roulant 2 secondes plus vite que Villeneuve.

 

5e: Hill compte 12 secondes d'avance sur son coéquipier, suivent Alesi, Barrichello, Schumacher et Frentzen qui complète le top 6.

 

6e: Barrichello tente au premier virage sur Alesi mais celui-ci le croise et reprend sa 3e place.

 

7e: Après Schumacher, c'est au tour de Frentzen de réaliser le meilleur tour en course. La piste semble s'assécher même si l'ensemble du circuit reste très mouillé.

 

8e: Hill mène devant Villeneuve (14.3s), Alesi (15.5s), Barrichello (16s), Schumacher (17.3s) et Frentzen (20.4s).

 

9e: Frentzen enchaîne les meilleurs tours en course et revient sur Schumacher.

 

10e: Barrichello tente de nouveau sur Alesi mais le français récupère encore sa position.

 

12e: Hill compte désormais 15 secondes d'avance sur Villeneuve qui s'échappe légèrement des pilotes qui le suivent, Alesi, Barrichello, Schumacher et Frentzen. Frentzen manque de percuter Schumacher au 3e virage et perd beaucoup de temps.

 

13e: Verstappen, qui occupe la 7e place, a la piste dégagée et enchaîne les meilleurs tours en course avec sa modeste Footwork.

 

18e: Verstappen s'arrête aux stands pour peut-être tenter quelque chose étant donné que la piste s'assèche. Il n'en est rien puisque le néerlandais abandonne sur un problème moteur laissant la 7e place à Hakkinen.

 

21e: Barrichello semble avoir de gros soucis avec ses pneus et résiste à Schumacher. En tête, Hill domine avec 17 secondes d'avance sur Villeneuve.

 

23e: Schumacher est le premier des hommes de tête à s'arrêter. Il repart 10e en pneus pluie.

 

24e: Rosset perd le contrôle de sa Footwork et percute le rail. Après l'abandon de Verstappen, c'est décidément un Grand Prix à oublier pour l'écurie Footwork. Rosset était 13e.

 

25e: Alesi est à l'aspiration de Villeneuve pour le gain de la 2e place. Le canadien défend chèrement sa place, trop sans doute puisque il part en tête à queue dans le 3e virage et enlise sa Williams dans les graviers. C'est l'abandon. Brundle se retrouve dans les points.

 

26e: Berger rentre aux stands pour abandonner sur problème d'hydraulique alors qu'il était 10e. Montermini met pied à terre, lui aussi surpris par la piste détrempée alors qu'il était 19e et dernier.

 

28e: Herbert est victime d'un souci moteur et doit renoncer. Il était 15e.

 

29e: Hill domine toujours la course et derrière c'est au tour de Coulthard de partir à la faute. L'écossais ne parvient pas à repartir, bloqué dans l'herbe, le moteur a surchauffé. Il était en 14e position.

 

32e: Alesi remonte fort sur Hill mais fait une faute ce qui permet à Barrichello de passer 2e.

 

34e: Barrichello s'arrête aux stands et Alesi reprend la 2e position à une vingtaine de secondes de Hill, impérial. Salo est 4e devant Irvine et Frentzen. Schumacher est 7e.

 

36e: Irvine effectue son arrêt et repart 9e.

 

37e: Salo s'arrête à son tour. Il reste dans les points. Frentzen abandonne sur problème moteur. L'allemand occupait la 6e place.

 

38e: Alesi remonte considérablement sur Hill. L'écart est de 15 secondes et le français réalise le meilleur tour en course.

 

39e: Hill fait patienter ses mécaniciens et pourrait tenter le pari de mettre des pneus pour le sec alors que Alesi lui reprend encore 1 seconde.

 

40e: Hill s'arrête finalement pour chausser des pneus pour le sec. La pluie a cessé mais la piste reste globalement détrempée. Schumacher effectue un nouvel arrêt alors qu'il était 4e. Il repart 7e en pneus sec également en laissant passer Alesi qui lui prenant un tour avec une petite passe d'arme.

 

43e: Alesi s'arrête aux stands pour chausser des pneus pour le sec. Il repart 2e. Hill récupère la tête.

 

44e: Hill mène devant Alesi avec 25 secondes d'avance après avoir profité de ses pneus neufs. Barrichello était 3e mais s'arrête à nouveau et repart 4e. Schumacher est donc sur le podium. Hakkinen est 5e devant son compatriote Salo. La plupart des pilotes s'arrêtent désormais pour chausser les pneus pour le sec même si des nuages gris restent menaçant aux alentours du circuit.

 

45e: Brundle s'arrête à son tour mais cale alors qu'il était 5e. L'anglais repart 9e seulement.

 

49e: Alesi revient doucement sur Hill. Schumacher est toujours 3e avec 8 secondes d'avance sur Barrichello.

 

50e: Hakkinen qui occupe la 5e position résiste aux assauts de Salo.

 

51e: Barrichello n'est plus qu'à 6 secondes de la Ferrari de Schumacher.

 

54e: Barrichello est pressé par Hill qui veut lui prendre un tour. Le pilote brésilien est à 3 secondes de Schumacher. Alesi réalise à nouveau le meilleur tour.

 

58e: Barrichello est désormais dans les échappements de Schumacher qui accuse un retard de 55 secondes d'Alesi.

 

59e: Barrichello tente sa chance au premier virage mais Schumacher le croise. Quelques mètres plus loin, Barrichello part à la faute et s'échoue dans les graviers. Le brésilien abandonne sa Jordan alors qu'il était en mesure d'aller chercher le podium à domicile. Panis rentre dans les points.

 

61e: Alesi compte 21 secondes de retard sur Hill qui vient de prendre un tour à Schumacher.

 

64e: Brundle part en tête à queue au premier virage et glisse dans l'herbe. Le britannique tente de repartir mais cale. Il était 7e.

 

Arrivée: Hill remporte sa deuxième victoire consécutive après avoir mené la majorité de la course. Il bat ainsi son père en nombre de victoire avec un 15e succès. Alesi empoche la 2e place devant Schumacher qui monte sur son premier podium pour Ferrari et se retrouve donc à 14 points de Hill au classement. Après sa 5e place en Australie, Hakkinen fait mieux ici en finissant 4e. Salo se retrouve lui aussi pour la deuxième fois en deux courses dans les points avec cette 5e place. Panis marque son premier point de la saison. Au classement constructeur, Williams compte 17 points d'avance sur Benetton.

Nahuw