Jacques VILLENEUVE
 J.VILLENEUVE
Williams Renault
Damon HILL
 D.HILL
Williams Renault
Eddie IRVINE
 E.IRVINE
Ferrari

582e Grand Prix

LXI Australian Grand Prix
Ensoleillé
10 mars 1996 - Melbourne
58 tours x 5.302 km - 307.516 km
Course interrompue après 1 tour suite à un accident, relancée pour la distance originale.
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Terrible accident de Martin Brundle qui prendra pourtant part au second départ.

Jacques Villeneuve, fils du défunt Gilles Villeneuve, fait la sensation durant les qualifications puisqu'il signe sa première pole position pour sa première course devant son coéquipier Hill, 2 fois vice-champion du monde consécutivement. Irvine surprend également en signant le 3e chrono devant son illustre équipier, le double champion du monde en titre Schumacher.

 

Tour de formation: Lamy a eu un problème de boîte de vitesses durant le tour de mise en grille et s'élancera donc des stands. Il s'élançait 17e. Frentzen est déjà contraint à abandonner après un problème mécanique sur sa monoplace. Il range sa voiture sur le bord de la piste et ne pourra rejoindre la piste car le tour de formation est bientôt terminé. L'allemand s'élançait 9e sur la grille de départ.

 

Départ: Alesi qui part 6e se rate complètement et plus de la moitié du peloton passe devant lui. Hill se rate également mais parvient à garder l'avantage sur les deux pilotes Ferrari. Mais ensuite, il patine à l'accélération après le 2e virage et les deux Ferrari en profitent pour passer le pilote britannique. A l'abordage du second virage, la McLaren de Coulthard met un peu la pagaille en milieu de peloton après s'être fait percuter et Brundle décolle littéralement sur Coulthard et part dans les graviers. Brundle s'en sort indemne contrairement à sa monoplace qui est complètement disloquée. Le drapeau rouge est instantanément déployé. Un nouveau Grand Prix va donc démarrer avec une nouvelle procédure du départ et l'intégralité de la course.

 

Second tour de formation: Coulthard a pu prendre sa voiture de rechange. Herbert quant à lui ne prendra pas ce second départ, il partait pourtant en 14e position et ne semblait pas avoir de graves dégâts sur sa voiture. Même Brundle qui vient pourtant de sortir indemne d'un terrible accident ira au pas de course demander la confirmation auprès des médecins de la FIA qu'il peut courir le Grand Prix. Le britannique s'élancera des stands ainsi que Coulthard à bord de sa McLaren.

 

Second départ: Alesi, contrairement au premier départ, s'envole depuis sa 6e place et dépasse Schumacher et Hakkinen. Villeneuve conserve la tête devant Hill et Irvine. Schumacher parvient à récupérer sa 4e place à Alesi en passant à l'extérieur dans le premier virage.

 

1er tour: Brundle rate son dépassement sur Diniz et le touche légèrement à l'arrière. Le britannique part en tête à queue et cale. Il abandonne au même endroit que son terrible accident.

 

2e: Irvine ouvre la porte à Schumacher qui s'empare aisément de la 3e place. Berger passe Barrichello pour la 8e place.

 

4e: Villeneuve devant Hill (1s), suivent Schumacher (1.7s), Irvine (4.1s), Alesi (4.9s) et Hakkinen (11.2s). Schumacher enchaine les meilleurs tours en course et revient sur son rival Hill.

 

5e: Le rookie Rosset rate complètement son dépassement sur Lamy. Il part en tête à queue et le percute légèrement. Lamy ne perd pas sa place mais Rosset est désormais dernier de la course.

 

6e: Alesi met la pression à Irvine alors que Schumacher est de plus en plus prêt de Hill.

 

8e: Le rookie Villeneuve mène toujours devant son coéquipier Hill (0.7s), suivent Schumacher (1.3s), Irvine (6.4s), Alesi (7s) et Hakkinen (18.1s).

 

9e: Alesi tente un dépassement sur Irvine mais de trop loin. Le français préfère partir en tête à queue pour ne pas percuter la Ferrari mais perd un morceau de carrosserie de sa Benetton. Alesi entre aux stands mais les dégâts semblent beaucoup plus importants que prévu puisque le radiateur a été touché, il abandonne. Barrichello rentre donc dans les points avec sa Jordan. Le brésilien est à moins d'une seconde de la McLaren de Hakkinen.

 

15e: Verstappen abandonne sur un problème moteur alors qu'il venait de s'arrêter aux stands. Il était 16e. Salo, qui fait partie du groupe Hakkinen, Barrichello, Berger, s'arrête aux stands. Il ressort 12e.

 

16e: Villeneuve mène toujours devant Hill (0.9s), suivent Schumacher (1.7s), Irvine (15.2s), Hakkinen (33.3s) et Barrichello (33.8s).

 

19e: Arrêt aux stands de Schumacher. Il ressort derrière Irvine en 4e position.

 

21e: Irvine s'arrête à son tour. Il repart 7e. Berger entre dans les points.

 

23e: Berger s'arrête aux stands et ressort 7e juste devant Katayama qui tente un dépassement mais l'autrichien résiste et conserve l'avantage.

 

24e: C'est au tour de Barrichello d'effectuer son arrêt. Il sort juste derrière Berger en 6e position. Coulthard entre aux stands pour abandonner sur un problème de freins. L'écossais ne pouvait espérer guère mieux après être parti des stands avec sa voiture de rechange. Il était 12e.

 

26e: Katayama s'arrête à son stand pour repartir 12e. Les Williams semblent désormais avoir un énorme avantage sur les Ferrari puisque la mi-course vient de passer et les Ferrari feront un deuxième arrêt contrairement aux Williams.

 

29e: Villeneuve s'arrête enfin aux stands. Le canadien est victime d'un petit problème à sa roue arrière droite. Villeneuve perd quelques secondes mais repart 2e. Hakkinen s'arrête également aux stands alors qu'il était 4e. Le finlandais ressort 6e.

 

30e: Hill perd du temps derrière les retardataires. Barrichello abandonne sur une casse moteur. Il occupait la 7e place.

 

31e: Schumacher s'arrête aux stands et perd un peu plus de 50 secondes. Les mécaniciens démontent l'avant de la Ferrari. Le double champion du monde en titre repart en 9e position.

 

32e: Schumacher tire tout droite dans son tour de sortie des stands, le pilote Ferrari semble ne plus avoir de freins. Il rentre finalement aux stands pour abandonner. C'est donc Irvine qui hérite de la 3e place. Hill est victime d'un mauvais arrêt de la part de ses mécaniciens. Il parvient tout de même à garder la tête de la course mais après une belle passe d'arme, Villeneuve parvient à récupérer la première place à Hill.

 

33e: Fisichella, pour son premier Grand Prix en F1, abandonne sur un problème d'embrayage alors qu'il était avant dernier en 13e position devant son coéquipier Lamy.

 

34e: Villeneuve se rate au premier virage et manque de partir en tête à queue. Puis le canadien défend sa position contre son coéquipier en empêchant Hill de passer. Villeneuve parvient finalement à conserver la tête du Grand Prix. Il mène avec 5 dixièmes d'avance sur son coéquipier, suivent Irvine (24.6s), Berger (45.4s), Hakkinen (1min2.5s) et Salo (1min3.3s). Salo rentre finalement aux stands ce qui permet à Frentzen de récupérer la 6e place.

 

38e: Frentzen s'arrête aux stands alors qu'il était 6e. Il repart 8e et Salo retrouve le point de la 6e place avec sa Tyrrell.

 

39e: Berger entre aux stands pour son second arrêt. Il ressort à la même position, c'est à dire 4e. Hill est toujours dans les échappements de son coéquipier en tête de la course.

 

40e: Irvine s'arrête également aux stands et conserve sa 3e place.

 

44e: Lamy sort de la piste et abandonne. Il était bon dernier.

 

49e: Les deux Williams mène toujours avec 51 secondes d'avance sur Irvine.

 

52e: Katayama rentre aux stands alors qu'il était 9e. Il repart dernier.

 

54e: Une légère fumée s'échappe de la Williams de Villeneuve. Le canadien est obligé de laisser passer Hill car une alerte moteur est désormais bien présente. Dommage pour le rookie qui ralentit sa cadence pour conserver son moteur. Il compte 50 secondes d'avance sur Irvine qui est 3e.

 

Arrivée: Villeneuve parvient à terminer son premier Grand Prix sur le podium. Hill et Williams commencent parfaitement bien la saison avec un maximum de points à la clé surtout après l'abandon de Schumacher. Irvine monte quant à lui sur le 2e podium de sa carrière. Ce podium reste son meilleur résultat cette saison mais il ne le sait pas encore.

Nahuw