Martin BRUNDLE
 M.BRUNDLE
McLaren Peugeot
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Benetton Ford Cosworth
Gerhard BERGER
 G.BERGER
Ferrari

552e Grand Prix

LII Grand Prix Automobile de Monaco
Ensoleillé
15 mai 1994 - Monaco
78 tours x 3.328 km - 259.584 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Départ parfait de Schumacher... Tandis que Häkkinen est percuté par Hill.

Lors des essais du jeudi matin, Karl Wendlinger est victime d'un très grave accident. Le pilote autrichien perd en effet le contrôle de sa Sauber à la sortie du tunnel et s'écrase très violemment dans les murs de protection de la chicane. A cause de l'absence de protection latérale sur la monoplace suisse, et aussi de la grande taille de Wendlinger, sa tête heurte les barrières. Transporté à l'hôpital de Nice, l'Autrichien se trouve dans un coma profond qui dure 19 jours. Suite à ce nouvel accident qui ébranle la F1, l'écurie Sauber se retire du Grand Prix.

 

Michael Schumacher signe le samedi sa première pôle position en carrière devant Häkkinen, Berger et Hill. Le Britannique est le seul représentant de l'équipe Williams sur ce Grand Prix du fait du décès d'Ayrton Senna à Imola. De même l'équipe Simtek n'aligne qu'une monoplace faute de remplaçant pour le malheureux Roland Ratzenberger.

 

Départ: Schumacher conserve l'avantage de cette première pôle, devant Hill qui harponne Häkkinen. Le Finlandais est expédié dans l'échappatoire. Le Britannique s'arrête dans la descente après le Casino, suspension cassée. Au même moment Martini percute Morbidelli avant Sainte-Dévote. Les deux Italiens abandonnent.

 

1er tour: Schumacher s'échappe littéralement avec 3.7s. d'avance sur Berger. Suivent Alesi, Fittipaldi, Brundle, Blundell, Katayama et Alboreto.

 

2e: Même écart entre Schumacher et Berger. Alesi, mécontent de sa Ferrari depuis le début du week-end, est à quatre secondes de son coéquipier.

 

3e: 5.7s. Entre Schumacher et Berger. L'Allemand s'envole en tête.

 

8e: Schumacher, qui multiplie les meilleurs tours, compte 13 secondes d'avance sur Berger et 22 secondes sur Alesi, menacé par la modeste Arrows de Fittipaldi.

 

10e: Schumacher mène avec 13.6s. d'avance sur Berger, 24s. sur Alesi.

 

12e: 14.3s. pour la Benetton de tête devant la Ferrari de Berger. Alesi est à 27 secondes, menacé par Fittipaldi et Brundle.

 

14e: Alboreto prend la septième position à Katayama.

 

15e: Sévère bagarre pour la douzième place entre Barrichello, Beretta et Lehto. De Cesaris double Katayama.

 

17e: Schumacher prend un tour à son équipier Lehto.

 

19e: Schumacher est bloqué derrière Beretta qui croit avoir à faire à Lehto. L'Allemand dépasse difficilement le Monégasque à la sortie du tunnel. Berger est revenu à 12 secondes. Barrichello s'écarte quant à lui sans histoire sur la ligne droite de départ.

 

20e: Après avoir pris un tour à Comas et Herbert, Schumacher a désormais 13.7s. d'avance sur Berger. Martin Brundle ouvre le bal des ravitaillement, avec un arrêt en huit secondes. Il ne perd qu'une place, au profit de Blundell et ressort juste devant Alboreto. Les équipes effectuent donc bien des ravitaillement en essence en Principauté, ce dont l'on doutait avant la course.

 

23e: Premier arrêt de Schumacher en onze secondes, suivi de l'arrêt de Berger. L'Allemand garde la tête devant Alesi et Fittipaldi tandis que l'Autrichien repart quatrième.

 

25e: Schumacher compte près de quatre secondes d'avance sur Jean Alesi. Grosse bagarre au cœur du peloton avec un groupe composé de Katayama, Comas, Herbert, Barrichello, Beretta et Lehto.

 

28e: Arrêts simultanés de Katayama et Barrichello. Tyrrell met vingt secondes à ravitailler le Japonais. Barrichello, victime d'un problème électrique, ne repart pas.

 

30e: Schumacher possède 10.7s. sur Alesi et 15s. sur Fittipaldi et Berger qui sont roues dans roues. Blundell est à 27s. et Brundle 29s.

 

32e: Ravitaillement de Blundell en 15s.2., il ressort huitième derrière Andréa de Cesaris.

 

33e: Arrêts de Alesi et Fittipaldi. Ferrari fait ressortir le Français au bout de dix secondes tout comme les mécaniciens d'Arrows pour le Brésilien. Tout deux ressortent derrière Berger et Brundle.

 

34e: Ravitaillement du sixième Michele Alboreto. Il est passé par de Cesaris et Blundell. Tête-à-queue d'Éric Bernard à la sortie du tunnel, heureusement à faible vitesse. Le pilote Ligier abandonne.

 

35e: Meilleur tour en course pour Michael Schumacher en 1'21''076'''. Il compte près de vingt-cinq secondes d'avances sur Gerhard Berger. Suivent Brundle, Alesi, Fittipaldi et de Cesaris. L'Italien ravitaille à la fin de ce tour et repart derrière Blundell mais devant Alboreto.

 

39e: Trente secondes entre Schumacher et Berger. Brundle est à 37 secondes du leader. Casse moteur pour Katayama dans ligne droite de départ.

 

41e: Alors qu'il vient de franchir la ligne, Mark Blundell voit son moteur partir en fumée. Il s'arrête dans l'échappatoire de Sainte-Dévote. Schumacher, qui le suivait, est surpris et manque de se mettre dehors. En revanche, Berger glisse sur l'huile et part en tête-à-queue au même endroit. Il repart juste devant Brundle qui l'attaque dans la montée de Beaurivage avant de le passer à Mirabeau. L'Autrichien n'insiste pas.

 

44e: Brundle a déjà plus de trois secondes d'avance sur Berger. Paul Belmondo, vaillant dernier, s'arrête à son stand pour ravitailler mais l'opération s'éternise.

 

45e: Brundle a 35 secondes de retard sur Schumacher et un peu moins de six secondes d'avance sur Berger lorsqu'il effectue son deuxième arrêt. McLaren-Peugeot effectue l'opération en 10s.1. Le Britannique ressort derrière Berger mais largement devant Alesi.

 

46e: Schumacher compte 39 secondes d'avance sur Berger, près d'une minute sur Brundle, une minute et sept secondes sur Alesi, une minute et dix secondes sur Fittipaldi. Le sixième de Cesaris est à un tour.

 

47e: Alesi s'arrête à son stand pour changer son capot avant endommagé, visiblement suite à un contact avec David Brabham. Celui-ci s'arrête à son stand et abandonne. Christian Fittipaldi s'arrête sur le bas-côté, boîte de vitesses cassée.

 

49e: Arrêt de Schumacher en 9s.3. Il repart évidemment en tête.

 

50e: Douze secondes entre Schumacher et Berger. Suivent Brundle, de Cesaris, Alesi et Alboreto.

 

51e: Ravitaillement de Berger en 8s.3., l'Autrichien se fait passer par Brundle.

 

57e: Schumacher a 37 secondes d'avance sur Brundle, 45 secondes sur Berger. Tous les autres pilotes sont à plus d'un tour. Abandon de Bertrand Gachot sur panne de la boîte de vitesses. Son coéquipier Belmondo est aux stands.

 

62e: Belmondo, qui est à neuf tours de Schumacher, rentre à son garage au ralenti et abandonne.

 

63e: Schumacher a 33 secondes de marge sur Brundle, 42 secondes sur Berger. Alesi est à environ quatre secondes de la Jordan de de Cesaris.

 

64e: Long arrêt pour Pedro Lamy. Les mécaniciens de Lotus démontent et remontent son capot avant.

 

66e: Alesi est revenu à moins de deux secondes de de Cesaris.

 

68e: De Cesaris est bloqué derrière Beretta ce qui permet à Alesi de se rapprocher à moins d'une seconde.

 

69e: Beretta laisse enfin passer le vétéran italien, avant de gêner Alesi un bon demi-tour.

 

70e: Schumacher possède 34 secondes d'avance sur Brundle, 57 secondes sur Berger. Alesi décroche à nouveau par rapport à de Cesaris. Abandon de Johnny Herbert.

 

75e: Schumacher prend un deuxieme tour à Lehto. Berger perd complétement pied par rapport à Brundle.

 

76e: Schumacher laisse passer Lehto dans Beaurivage.

 

78ème et dernier tour: Victoire de Michael Schumacher, sa quatrième en quatre courses, devant Brundle, Berger, de Cesaris, Alesi et Alboreto. Suivent ensuite Lehto, Beretta, Panis, Comas et Lamy.

Tony