Ayrton SENNA
 A.SENNA
McLaren Ford Cosworth
Alain PROST
 A.PROST
Williams Renault
Michael SCHUMACHER
 M.SCHUMACHER
Benetton Ford Cosworth

537e Grand Prix

XXXV Gran Premio de España
Couvert
9 mai 1993 - Barcelone
65 tours x 4.747 km - 308.555 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Hill, Prost et Senna, trois pilotes au-dessus du lot.

On ne voit pas très bien qui pourrait menacer les Williams-Renault sur le très conventionnel circuit de Barcelone. Alain Prost est le grand favori de l'épreuve et, sans surprise, il obtient sa cinquième pole position en cinq courses, cinq dixièmes de secondes devant Hill. Senna est troisième, relégué à une seconde et demie de Prost. Quatrième, Schumacher est à près de trois secondes... La troisième ligne est composée de Patrese et de Wendlinger, la quatrième d'Andretti et d'Alesi. Une nouvelle fois Michele Alboreto échoue à se qualifier au volant de la deuxième Lola. Le vétéran italien semble complétement dépassé par les évènements en cette saison 1993.

 

Il a plu le vendredi d'avant la course, mais le dimanche la piste est sèche malgré un ciel couvert. Il aura donc fallu attendre le cinquième Grand Prix de la saison pour voir une course disputée sur le sec.

 

Départ: Prost prend de nouveau un départ moyen et se fait passer par Hill. Senna se place dans le sillage de l'Anglais et plonge par l'intérieur au premier virage, mais Prost garde sa ligne à l'extérieur et reste deuxième.

 

1er tour: Hill mène devant Prost, Senna, Schumacher, Patrese, Andretti, Alesi, Lehto, Berger et Alliot. Wendlinger a pris un mauvais envol est n'est que onzième. Katayama sort de la piste dans l'avant-dernier virage mais parvient à reprendre sa route.

 

2e: Herbert rencontre un problème de suspension. Il revient aux stands et doit abandonner.

 

3e: Hill compte une seconde d'avance sur Prost, deux secondes sur Senna et cinq secondes sur Schumacher.

 

7e: Prost est l'homme le plus rapide en piste et menace Hill. Senna est quelque peu distancé.

 

9e: Prost est dans les roues de son équipier.

 

11e: Dans la ligne droite principale Prost prend l'aspiration de Hill qui le laisse passer au premier freinage.

 

12e: Prost creuse l'écart sur ses rivaux. Dans le premier virage Brundle tente de passer Warwick mais se loupe, sort de la piste et s'échoue dans les graviers.

 

13e: Drapeaux jaunes dans le premier secteur pour évacuer la Ligier de Brundle. Sortie de piste pour Katayama. Cette fois-ci le petit Japonais est contraint à l'abandon.

 

15e: Prost double les premiers retardataires, à savoir les deux Minardi et la Tyrrell de de Cesaris.

 

20e: Prost et Hill doublent des retardataires, une seconde et demie les séparant. Senna est relégué à dix secondes, Schumacher à vingt secondes.

 

24e: Les deux Williams sont gênées par les retardataires et Hill est revenu dans les roues de son leader.

 

27e: Warwick part en tête-à-queue à Würth, mais évite la sortie de route et peut reprendre la course.

 

28e: Alliot abandonne, boîte de vitesses bloquée. Comas récupère sa dixième place tout en gênant Senna.

 

31e: Berger est le premier pilote à changer de pneumatiques. Il chute au quinzième rang.

 

33e: Prost rencontre des soucis de tenue de route, ce qui permet à Hill de revenir à moins d'une seconde.

 

35e: Prost mène devant Hill (0.3s.), Senna (18.9s.), Schumacher (24.4s.), Patrese (48.5s.) et Andretti (58.4s.). Suivent Alesi, Lehto, Wendlinger et Comas.

 

36e: Hill se montre dans les rétroviseurs de Prost.

 

38e: Prost et Hill battent alternativement à chaque boucle le record de tour. Schumacher est le premier des leaders à changer de gommes. Il ressort toujours quatrième.

 

40e: En voulant doubler Badoer, Barbazza par en tête-à-queue et s'enlise dans les graviers. De Cesaris s'arrête devant les stands et est évacué, poussé dans les stands par les commissaires de piste.

 

41e: Hill entre dans les stands à cause d'une perte de puissance de son V10 Renault. Il s'engouffre dans son garage et les mécaniciens tirent aussitôt le rideau.

 

42e: Prost n'a désormais plus qu'à soulager sa mécanique pour gagner la course. Le moteur d'Alesi part en fumée et l'Avignonnais doit stopper dans l'herbe.

 

44e: Nouvelle sortie de route de Warwick, qui parvient de nouveau à repartir. Wendlinger abandonne à cause d'un souci de pression d'essence. Reparti dernier, de Cesaris reçoit le drapeau noir pour avoir été poussé par les commissaires de course.

 

46e: Prost manque de peu de se faire harponner par Zanardi en lui prenant un tour. Tandis qu'il effectuait son changement de pneus, Badoer casse son embrayage et est contraint à l'abandon.

 

48e: Schumacher est l'homme le plus rapide en piste et remonte sur Senna.

 

50e: Seuls Prost, Senna, Schumacher et Patrese sont dans le même tour. Cinquième et sixième, Andretti et Lehto ont été doublés par le leader.

 

52e: Senna change ses pneus, mais à cause d'une roue arrière-gauche récalcitrante, il ne ressort qu'au bout de quinze secondes. Il conserve toutefois sa deuxième place, quelques secondes devant Schumacher.

 

55e: Le moteur de Lehto part en fumée et le Finlandais stoppe dans le sable. Comas récupère la sixième place.

 

56e: Arrêt de Comas pour changer de pneus. Du coup, Zanardi entre dans les points, suivi par Blundell et Berger.

 

58e: Prost est derrière Patrese mais ne semble pas chercher à le doubler. Senna et Schumacher s'affrontent à distance à coup de records du tour. Andretti s'arrête chausser de nouvelles gommes et repart toujours cinquième.

 

61e: Meilleur tour en cours pour Schumacher: 1'20''989'''. L'Allemand est revenu à deux secondes de Senna, mais le Brésilien est aussi très rapide.

 

62e: Zanardi casse son moteur dans la courbe de New Holland. Schumacher, qui arrivait derrière lui, glisse sur l'huile et fait un gros écart par les graviers. Il ne pourra donc pas rattraper Senna. Grâce à l'abandon de Zanardi, Blundell récupère la sixième place, mais il est menacé par Berger.

 

64e: Prost double enfin Patrese.

 

65ème et dernier tour: Alain Prost remporte sa 47ème victoire en F1, la troisième de la saison 1993. Senna termine deuxième, suivi par Schumacher. Patrese est quatrième après une course anonyme, devant Michael Andretti qui inscrit enfin ses premiers points en Formule 1. Dans cette dernière boucle, Berger prend de justesse la sixième place à Blundell. La huitième place est occupée par Fittipaldi. Suivent Comas, Suzuki, Boutsen, Barrichello et Warwick.

 

Le podium de ce GP d'Espagne 1993 est exceptionnel. Il regroupe en effet Prost, Senna et Schumacher, trois hommes qui compteront à la fin de leurs carrières le palmarès cumulé suivant: 14 titres de champions du monde, 183 victoires, 166 poles positions, 340 podiums ! Mais bien évidemment, comme d'habitude Prost et Senna s'ignorent et la douche au champagne ne concerne que le Français et Schumacher.

 

Prost profite de cette victoire pour récupérer la première place au championnat de monde, avec 34 points contre 32 à Senna. Chez les constructeurs Williams-Renault totalise 46 points contre 34 à McLaren-Ford-Cosworth.

Tony