Nigel MANSELL
 N.MANSELL
Williams Renault
Riccardo PATRESE
 R.PATRESE
Williams Renault
Ayrton SENNA
 A.SENNA
McLaren Honda

506e Grand Prix

XV Gran Premio de Mexico
Ensoleillé
16 juin 1991 - Mexico
67 tours x 4.421 km - 296.207 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Pourtant parti en pole position, Patrese (à droite) manque son départ et se retrouve 4e après le premier virage.
Tour de formation: Alboreto qui s'élance bon dernier reste bloqué sur la grille. Il n'abandonne pas la course.

Départ: Patrese manque son départ et se retrouve 4e après le 1er virage. Alesi bondit de sa 4e place sur la grille de départ pour passer à l'intérieur Senna. Mansell prend la tête de la course.

 

1er tour: Senna parvient non sans mal à passer la Ferrari d'Alesi dans la ligne droite des stands pour la 2e position.

 

4e: C'est au tour de Patrese de prendre l'avantage sur le pilote français encore dans la ligne droite des stands. La Ferrari rétrograde au 4e rang. Senna rattrape de plus en plus la Williams de Mansell.

 

5e: Mansell mène la course devant Senna (0.9s), suivent Patrese (1.3s), Alesi (2.8s), Berger (5.4s) et Modena (5.7s). Patrese revient fort sur Senna. Berger qui occupait la 5e place casse son moteur. Derrière lui, Martini sur sa Minardi glisse sur l'huile éjectée de la McLaren suite à la casse moteur et Martini part en tête à queue et part dans un mur de pneus, il était 17e.

 

6e: De Cesaris passe Piquet et rentre dans les points.

 

10e: Patrese passe Senna imparablement et c'est désormais Alesi qui tente de revenir sur le double champion du monde. Patrese s'envole et est déjà dans les échappements de son coéquipier et leader Mansell.

 

12e: Mansell mène devant Patrese (0.4s), suivent Senna (1.3s), Alesi (1.8s), Modena (4.6s) et De Cesaris (6s).

 

13e: Alesi se jette à l'intérieur au bout de la ligne droite des stands et passe Senna pour la 3e place. Grouillard abandonne sur une fuite d'huile, il occupait la 19e place.

 

14e: Après une bataille musclé, Patrese passe finalement son coéquipier, étant plus rapide que lui. Derrière, Alesi part en tête à queue et perds tout le bénéfice de son début de course. Il repart 9e. Piquet parvient à passer De Cesaris et se retrouve donc 5e après le tête à queue d'Alesi.

 

15e: Piquet continue sa remontée et s'empare de la 4e position au bout de la ligne droite des stands en dépassant Modena. Gugelmin abandonne sur casse moteur, il était bon dernier.

 

17e: Modena qui était 6e sort de la piste mais n'abandonne pas. Il rentre tout de même aux stands et repart en queue de peloton. Prost rentre au ralentit dans les stands pour abandonner. Le triple champion du monde français quitte la course sur un problême d'alternateur alors qu'il était en 8e position.

 

18e: Patrese s'envole littéralement en tête de la course, il compte 4.8 secondes sur Mansell alors que Piquet revient sur son compatriote Senna.

 

20e: Capelli est contraint à l'abandon suite à un problême moteur sur sa Leyton House. Il était 17e. Après l'abandon de Gugelmin, il n'y a plus de Leyton House en piste.

 

21e: Patrese mène devant Mansell (7.2s), suivent Senna (10.3s), Piquet (10.9s), De Cesaris (12.6s) et Moreno (13.9s). Dans une section rapide de virages, Brundle perd sa roue arrière droite et ne peut éviter le tête à queue. Il était 16e.

 

25e: Alboreto abandonne sur un problême de pression d'huile. Il était 17e.

 

28e: Patrese mène devant Mansell (13s), suivent Senna (14s), Piquet (15s), De Cesaris (16s) et Alesi (18s).

 

29e: De Cesaris prend l'avantage sur Piquet pour la 4e place au bout de la ligne droite des stands. Alesi est désormais sur les talons du triple champion du monde brésilien.

 

30e: Piquet passe par les stands et ressort en 9e position. Patrese mène devant Mansell (18.s), suivent Senna (19.4s), De Cesaris (20.3s), Alesi (23s) et Moreno (25.7s).

 

31e: Lehto est contraint de ranger sa Dallara sur le bas côté suite à un problême moteur. En piste, Senna et Mansell se battent pour la 2e place à coup de roues.

 

37e: Patrese mène toujours devant Mansell (24.3s), suivent Senna (25s), Alesi (26.2s), De Cesaris (27.4s) et Moreno (31s).

 

40e: La lutte fait rage entre Mansell et Senna pour la 2e place.

 

43e: Patrese mène devant Mansell (24.8s), Senna (25.2s), De Cesaris (33.1s), Moreno (33.4s) et Piquet (47.5s). Alesi rentre aux stands pour abandonner sur un problême d'embrayage. Il occupait une très bonne 4e place.

 

44e: Un grand panache de fumée s'échappe d'une des roues de la Benetton de Piquet. Le brésilien rentre aux stands pour abandonner. C'est donc Gachot, à bord de sa Jordan, qui rentre dans les points.

 

48e: Mansell signe le meilleur tour en course et revient sur Patrese mais l'italien conserve une avance confortable.

 

49e: Moreno entre aux stands alors qu'il était 5e. Il ressort 6e derrière Gachot. En piste, Suzuki est contraint à l'abandon suite à un problême de boîte de vitesses. Il était 9e et il ne reste plus que 14 voitures en piste.

 

51e: Gachot part en tête à queue et reste bloqué dans les graviers. Le français est contraint à l'abandon, dommage pour lui puisqu'il était en 6e position. C'est désormais Bernard qui occupe la 6e place avec sa Lola.

 

55e: Patrese mène toujours mais voit son coéquipier revenir de plus en plus. En effet, Mansell n'est plus qu'à 11.8s, suivent Senna (21.6s), De Cesaris (33.2s), Moreno (1 tour)) et Bernard (1 tour).

 

56e: Blundell casse son moteur Yamaha. Il était 7e à la porte des points.

 

57e: Mansell prend plus d'une seconde au tour à son coéquipier Patrese qui mène la course.

 

60e: Patrese devance maintenant son coéquipier de seulement 7.2 secondes. Mansell enchaine meilleur tour en course sur meilleur tour en course.

 

Arrivée: Mansell, malgré une belle remontée en fin de course, ne parviendra pas à empecher Patrese de remporter sa 1ere victoire de la saison. L'italien se retrouve désormais à 24 points de Senna qui conforte sa 1ere place grâce à ce nouveau podium. Bernard marque quant à lui son 1er point de la saison et son dernier en formule 1 avant longtemps. C'est également le dernier point de l'écurie Lola en F1.

Nahuw