Riccardo PATRESE
 R.PATRESE
Williams Renault
Ayrton SENNA
 A.SENNA
McLaren Honda
Gerhard BERGER
 G.BERGER
McLaren Honda

502e Grand Prix

XX Grande Premio do Brasil
Variable
24 mars 1991 - Interlagos
71 tours x 4.325 km - 307.075 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur

Senna est en pole pour la 5e fois consécutive et espère enfin remporter la victoire sur son propre Grand Prix. Il devance Patrese et Mansell sur leur Williams. Berger est 4e devant Alesi, Prost et Piquet. Suzuki ne prendra pas le départ de cette course, victime d'un souci de pompe à essence durant le warm-up. Débuts en Grand Prix du français Comas qui s'élance 23e sur sa Ligier.

 

Départ: Senna s'envole parfaitement et derrière lui, les deux Williams sont côte à côté à l'amorce du premier virage. C'est finalement Mansell qui prend l'avantage sur son coéquipier. Alesi prend l'avantage sur Berger et Piquet passe Prost.

 

1er tour: Tarquini est pris dans les frictions du premier tour et sort de la piste. L'italien partait 24e sur son AGS.

 

5e: Senna mène devant Mansell (1.4s), Patrese (5.7s), Alesi (8s), Berger (9.4s) et Piquet (11.8s).

 

9e: Gugelmin a été victime d'un incident insolite durant le warm-up. Le brésilien a vu l'extincteur de sa monoplace se déclenché et lui brûlé les fesses ! La douleur est trop grande et Gugelmin entre aux stands pour renoncer à cette course alors qu'il était 9e. Ses mécaniciens l'aide à sortie de sa Leyton House. A l'avant, Senna et Mansell sont beaucoup plus rapide que le reste du peloton et la lutte fait rage.

 

12e: Nakajima part en tête à queue et sort dans l'herbe. Le japonais coupe son moteur et c'est l'abandon. Il était 18e.

 

15e: Senna mène toujours devant Mansell (1.9s), suivent Patrese (11s), Alesi (18s), Berger (19.7s) et Piquet (24.5s). Prost est juste derrière le triple champion du monde brésilien.

 

18e: Prost s'arrête aux stands et repart 11e. Capelli n'ira pas plus loin dans ce Grand Prix après une casse moteur sur sa Leyton House.

 

19e: Après Nakajima, c'est au tour de Modena d'abandonner. Les deux Tyrrell avaient fini dans les points aux Etats-Unis et cette fois-ci, c'est un double abandon. Modena était remonté 7e et renonce à cause de sa boîte de vitesses. Mansell n'est plus qu'à 7 dixièmes de Senna.

 

22e: De Cesaris sort de la piste et tape légèrement le mur. Le pilote Jordan abandonne alors qu'il occupait la 8e position.

 

24e: Lehto abandonne à son tour suite à un souci d'alternateur sur sa Dallara. Il était 13e.

 

26e: Mansell effectue un arrêt. Mais le britannique n'arrive pas à remettre la première assez rapidement et perd quelques secondes avant de repartir en 4e position derrière Alesi. L'arrêt de Mansell a duré 15 secondes.

 

27e: Senna s'arrête à son tour. L'arrêt est bien plus rapide en 7 secondes. Senna mène donc devant Patrese (3.2s), Mansell (8s), Alesi (12.1s), Berger (13.4s) et Piquet (17.2s).

 

28e: Patrese et Berger s'arrêtent aux stands. Ils repartent respectivement en 4e et 7e position. Alesi a également effectué un arrêt et il est désormais en 6e position derrière Prost qui a bien joué le coup en s'arrêtant plus tôt que ses concurrents.

 

29e: Senna mène devant Mansell (7.2s), suivent Piquet (19.9s), Patrese (27.9s), Prost (31.9s) et Alesi (36.3s).

 

34e: Patrese ressort mieux du dernier virage et passe Piquet dans la ligne droite des stands pour la 3e place. Bernard est quant à lui contraint à l'abandon après un problème d'embrayage sur Lola. Le français était 10e. Senna mène devant Mansell (6.8s), suivent Patrese (28.9s), Piquet (29s), Prost (35.7s) et Alesi (39.9s).

 

35e: Berger passe Alesi pour la 6e place.

 

37e: Casse moteur pour Blundell. Le rookie était 16e.

 

38e: Nouvel arrêt pour Prost qui se retrouve en 7e position à la sortie des stands.

 

40e: Mansell n'est plus qu'à 3 secondes de Senna.

 

43e: Alesi effectue son 2e arrêt. Le français repart 7e derrière son coéquipier. Berger revient très rapidement sur Piquet pour la 4e place.

 

45e: Berger passe Piquet au bout de la ligne droite des stands dans le premier virage. Le triple champion du monde résiste mais l'autrichien a le dernier mot.

 

47e: Piquet effectue enfin son premier arrêt aux stands. Le brésilien repart entre les deux Ferrari en 6e position. A l'avant, Mansell perd désormais du terrain sur Senna. L'écart est passé à 5 secondes.

 

48e: Martini part en tête à queue dans le dernier virage. Le moteur se coupe et l'italien abandonne alors qu'il était 9e.

 

49e: Senna compte maintenant 9 secondes d'avance sur Mansell.

 

51e: Mansell effectue son second arrêt et repart 2e. Senna compte désormais 34 secondes d'avance sur Mansell et va prendre un tour à la Ferrari d'Alesi.

 

53e: Comas part en tête à queue. Le français part dans l'herbe et de la fumée s'échappe de sa Ligier. Il abandonne alors qu'il occupait la 11e place. Une légère pluie fait son apparition.

 

57e: Senna mène devant Mansell (21s), Patrese (37.9s), Berger (49.1s), Prost (1min4.3s) et Piquet (1min11.8s).

 

59e: Mansell part en tête à queue dans le premier virage. Le britannique repart directement mais abîme fortement sa boîte de vitesses. Mansell arrête sa Williams quelques mètres plus loin pour abandonner. Alesi retrouve la zone des points.

 

61e: Senna mène désormais devant Patrese (36.1s), Berger (44.6s), Prost (56.8s), Piquet (1min3.7s) et Alesi (1min6.2s).

 

65e: Gachot est trahit par l'un de ses échappements. Le pilote Jordan renonce alors qu'il était 8e.

 

67e: Patrese n'est plus qu'à 5 secondes de Senna qui semble avoir des soucis de boîte de vitesses.

 

70e: Une grosse averse tombe sur le circuit !

 

Arrivée: Senna remporte pour la première fois sa course nationale.

 

Le circuit est désormais complètement détrempé. Le brésilien fond en larmes sur le podium et accroît son avance de 10 points de plus au championnat. Le double champion du monde souffrait en fait de grosses douleurs musculaires en fin de course. Il tient à peine debout sur le podium. Patrese remonte enfin sur le podium qui lui échappait depuis sa victoire à Imola en 1990. Berger retrouve également le podium ce qui fait tout de même deux McLaren aux trois premières places. Prost limite les dégâts en finissant 4e. Piquet finit 5e et marque 2 nouveaux points. Alesi marque son premier point depuis le Grand Prix de Monaco 1990 soit une éternité. La Ferrari semble toutefois en difficulté face à la McLaren et la Williams. Au championnat constructeur, McLaren compte désormais 14 points d'avance sur Ferrari.

Nahuw