Gerhard BERGER
 G.BERGER
McLaren Honda
Riccardo PATRESE
 R.PATRESE
Williams Renault
Alessandro NANNINI
 A.NANNINI
Benetton Ford Cosworth

487e Grand Prix

X Gran Premio di San Marino
Ensoleillé
13 mai 1990 - Imola
61 tours x 5.040 km - 307.440 km
Affiche
F1
Coupe

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
7 ans que Riccardo Patrese n'avait pas gagné !

Martini ne participera pas à cette course suite à un accident.

 

Départ: Les McLaren conservent la tête. Moreno ne parvient pas à partir sur la seule Eurobrun sur la grille de départ suite à un souci d’accélérateur. Il s'élançait 24e.

 

1er tour: Mansell met une roue dans la poussière ce qui aveugle le reste du peloton et accrochage se produit entre Capelli et Nakajima. La Tyrrell du japonais s'écrase contre le mur et est complètement détruite. Boutsen parvient à prendre l'avantage sur Berger pour s'emparer de la seconde place. Prost est parvenu à passer les deux Ferrari et il est 5e désormais. Donnelly s'élançait 11e mais le pilote Lotus est parti tout seul en tête à queue sans heurter d'autres voitures. Le britannique repart 16e.

 

2e: Piquet passe Prost pour la 7e place. Pirro part en tête à queue et doit renoncer. Il était 19e.

 

3e: Le leader abandonne ! Senna est victime d'une casse au niveau de sa jante et le brésilien file tout droit dans les graviers laissant la tête à Boutsen poursuivit par Berger. Mansell parvient à dépasser le français Alesi pour le gain de la 4e place.

 

5e: Piquet doit s'arrêter aux stands. Le brésilien repart 12e. Une légère fumée s'échappe de la Ferrari de Mansell. Mais le britannique met toujours la pression sur Patrese.

 

6e: McLaren déclare que l'incident de Senna serait dû aux débris de la monoplace de Nakajima.

 

7e: Nannini prend l'avantage sur Alesi qui sort des points. Piquet passe Alliot. Il est 11e.

 

9e: Piquet passe Suzuki pour s'emparer de la 10e position.

 

10e: Le triple champion du monde brésilien fait un festival et remonte tranquillement en passant Bernard pour la 9e place.

 

13e: Piquet passe Warwick pour la 8e place. Devant, Boutsen mène toujours, poursuivi de près par Berger, suivent Patrese, Mansell, Prost et Nannini.

 

17e: Suzuki doit abandonner suite à un problème avec son embrayage sur sa Lola. Il était 11e derrière son coéquipier Bernard.

 

18e: Coup de théâtre à l'avant du peloton. Boutsen est au ralenti avec de la fumée qui s'échappe de sa voiture. C'est l'abandon suite à une casse moteur. Le belge entre aux stands et doit renoncer. Berger mène désormais ce Grand Prix. Derrière, c'est au tour d'Alesi de se faire passer par Piquet qui se retrouve 6e.

 

22e: Mansell trouve enfin l'ouverture sur Patrese et passe 2e de la course. C'est le champion du monde en titre qui se montre dans les rétroviseurs de la Williams désormais.

 

23e: Alesi effectue un arrêt. Il repart 9e.

 

27e: Prost s'arrête aux stands et ressort derrière Nannini en 5e position.

 

28e: Mansell se fait une frayeur en essayant de passer De Cesaris pour lui prendre un tour. L'italien lui a fermé la porte mais Mansell peut continuer malgré un léger contact.

 

29e: Gugelmin entre aux stands pour abandonner. Le brésilien était dernier depuis quelques tours et sa Leyton House a subit un soucis d'électricité.

 

30e: De Cesaris abandonne finalement après son contact avec Mansell. Sa roue est trop abîmée. Le pilote Dallara était 13e.

 

32e: Modena entre aux stands et doit abandonner suite à un problème de freins. Il était 14e.

 

33e: Mansell est désormais dans les échappements de la McLaren de Berger. Le britannique est à l'aspiration mais Berger le tasse dans l'herbe et la Ferrari part en tête à queue. Mansell parvient à rattraper sa voiture de manière incroyable en remettant sa Ferrari dans le droit chemin alors que celle-ci était en perdition.

 

36e: Foitek range sa voiture sur le côté pour abandonner suite à un souci moteur. Il était 14e.

 

38e: L'acrobatie de Mansell n'a pas fait du bien à sa Ferrari. Le britannique laisse échapper un gros nuage de fumée et c'est l'abandon. Casse moteur pour Mansell. Patrese s'empare donc de la 2e place et Nannini complète le podium sur sa Benetton. Alesi est à nouveau dans les points.

 

42e: Patrese, grâce notamment aux retardataires, revient très fort sur Berger et il est désormais juste derrière lui.

 

50e: Patrese passe Berger avec l'aide d'un retardataire pour prendre la tête de la course. Prost est désormais dans les échappements de Nannini pour la 3e position.

 

55e: Grouillard est contraint à l'abandon suite à un souci avec une de ses roues. Le français était en difficulté depuis le début de la course et occupait la dernière place.

 

57e: Bernard range sa voiture sur le côté et abandonne à cause de sa boîte de vitesses défaillante. Le français était 10e. Nannini est toujours sous pression de Prost.

 

Arrivée: Patrese remporte la victoire, ce qui ne lui était pas arrivée depuis le Grand Prix d'Afrique du Sud en 1983 ! Berger monte sur un nouveau podium et se trouve désormais 2e au championnat à un point de Senna qui garde la tête malgré son abandon. Le brésilien manque encore une belle occasion d'accroître son avance au championnat. Nannini grimpe sur son premier podium de la saison. Prost marque des points importants dans la lutte pour le titre. Piquet est encore dans les points mais toujours pas de podium. Alesi marque le point de la 6e place.

Nahuw