Ivan CAPELLI
 I.CAPELLI
Leyton House Judd
Alain PROST
 A.PROST
Ferrari
Ayrton SENNA
 A.SENNA
McLaren Honda

491e Grand Prix

LXXVI Grand Prix de France
Ensoleillé
8 juillet 1990 - Le Castellet
80 tours x 3.813 km - 305.040 km
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
Alain Prost apporte la centième victoire de Ferrari au championnat du monde de F1.

Première pole position pour Ferrari cette saison, signée par Nigel Mansell devant Gerhard Berger, Ayrton Senna et Alain Prost.

 

Départ: Mansell fait patiner ses roues tandis que Berger s'élance parfaitement. Le Britannique conserve malgré tout au premier virage son avance sur l'Autrichien, suivi de Senna et Nannini. Mauvais départ de Prost qui se retrouve sixième derrière Patrese.

 

1er tour: Berger prend la première place à Mansell et s'échappe aussitôt.

 

2e: Senna déborde Mansell par l'extérieur à la sortie de la Ligne droite du Mistral. Les deux McLaren-Honda sont en tête. Nannini menace Mansell à son tour. Prost attaque Patrese.

 

3e: Berger compte 1.3s. d'avance sur Senna. Suivent Mansell (2.3s.), Nannini (3s.), Patrese (4.4s), Prost (4.7s.), puis Boutsen, Piquet, Alesi et Capelli.

 

6e: Senna est revenu à une seconde de Berger.

 

7e: Les freins de Pirro le lâchent à la sortie de la ligne droite de départ. L'Italien part en vrille, n'heurte heureusement personne, et sa monoplace s'immobilise sur le bas côté dans un nuage de fumée.

 

8e: Thierry Boutsen rentre au stand Williams-Renault pour abandonner, moteur cassé.

 

11e: Les écarts se sont considérablement réduits entre les quatre hommes de tête, tandis que Prost se fait pressant derrière Patrese.

 

15e: Prost tente de déborder Patrese par l'intérieur après le Mistral, mais l'Italien ferme la porte. Les deux hommes voient revenir sur eux Piquet, Alesi et Capelli.

 

17e: Berger mène toujours devant Senna (0.9s.), Mansell (1.5s.), Nannini (2.3s.), Patrese (4.5s.) et Prost (4.9s.).

 

18e: Gugelmin prend la dixième place à Bernard.

 

19e: Mansell se loupe dans le premier virage et manque de déraper. Nannini tente de le surprendre mais part de trop loin pour réussir. Capelli tente de doubler Alesi au même endroit. L'Avignonnais résiste et les deux voitures manquent de peu de se toucher.

 

20e: Piquet effectue son changement de pneus à la fin de ce tour en huit secondes. Il ressort quinzième.

 

23e: Dans la ligne droite de départ Capelli déborde Alesi mais le pilote Tyrrell résiste encore. Il est finalement débarrasser de ce dernier à la fin de ce tour puisqu'Alesi effectue son changement de pneus. Capelli est l'homme le plus rapide en piste et remonte sur Patrese et Prost.

 

24e: Abandon d'Alex Caffi. Jean Alesi met également pied à terre, différentiel cassé.

 

27e: Nannini tente une nouvelle fois de passer Mansell au premier virage mais échoue. Les deux voitures se touchent légèrement. Prost change ses pneus à la fin de ce tour en 7.6s. Le champion du monde ressort neuvième, derrière les deux March de Capelli et Gugelmin.

 

28e: Au premier virage Senna passe enfin Berger par l'intérieur. Mansell attaque aussitôt l'Autrichien. Ce dernier rentre changer ses pneus à la fin de ce tour en compagnie de Nannini. L'arrête de Berger est très long (douze secondes), et il ne ressort que onzième. Prost, Nannini et Piquet qui ont déjà ravitaillé sont devant lui.

 

29e: Senna est en tête devant Mansell à deux secondes, puis suivent Patrese et Capelli. Le pilote March attaque la Williams.

 

30e: Senna rentre à son stand effectuer son arrêt. Le changement de la roue arrière gauche prend beaucoup de temps et l'arrêt dure en tout seize secondes. Le Brésilien repart huitième, devant Berger, mais derrière Prost et les deux Benetton. Mansell est en tête devant Patrese, Capelli et Gugelmin.

 

31e: Mansell s'arrête à son tour, laissant Patrese en tête. Les mécaniciens de Ferrari changent ses pneus en 9s.5, et Il Leone repart sixième entre Nannini et Piquet.

 

33e: Au premier virage Capelli attaque Patrese et le passe par l'intérieur. Le jeune Italien est en tête de la course.

 

Patrese change ses pneus à la fin de ce tour et revient en course à la dixième place.

 

34e: Aussi incroyable que cela puisse paraître, les deux Leyton House-Judd, qui ne se sont pas arrêtées, sont en tête de la course, Capelli devant Gugelmin, alors qu'elles étaient non-qualifiées lors de la course précédente. Suivent Prost, Nannini, Mansell, Piquet, Senna, Berger, Alliot et Patrese.

 

35e: Senna prend la sixième place à Piquet.

 

37e: Capelli mène avec 7.7s. d'avance sur Gugelmin. Prost est juste derrière le Brésilien, gêné par de Cesaris à un tour.

 

39e: Prost se montre franchement dans les rétroviseurs de Gugelmin. Nannini n'est qu'à une seconde et demie du Français.

 

41e: Martini est au ralenti dans la ligne droite de départ. L'Italien s'arrête sur le bas-côté.

 

42e: Lutte entre les deux Larousse de Bernard et Suzuki pour la dixième place. Le Japonais passe son équipier.

 

44e: Capelli mène devant Gugelmin (8.2s.), Prost (8.8s.), Nannini (9.8s.), Mansell (14.4s.), Senna (18.5s.).

 

49e: A l'abord du premier virage Prost commet une petite erreur que Nannini manque d'exploiter.

 

52e: Dans la ligne droite du Mistral Prost prend l'aspiration de Gugelmin et tente de le déborder par l'intérieur, mais le pilote March garde sa position. Nannini reste dans le sillage des deux hommes.

 

54e: Au bout de la ligne droite de départ Prost déborde Gugelmin à l'intérieur et le dépasse enfin. A la fin de ce tour Capelli compte 5.3s. d'avance sur Prost, 6.4s. sur Gugelmin, 6.9s. sur Nannini, 13.3s. sur Mansell et 15s. sur Senna.

 

56e: Prost est gêné par Alliot en lui prenant un tour. Le pilote Ligier lui ferme en effet dangereusement la porte dans Signes avant de s'écarter dans Beausset. Le pilote Ferrari compte maintenant cinq secondes de retard sur Capelli. Grosse sortie de piste pour de Cesaris entre Beausset et Bendor, mais le pilote de la Scuderia Italia parvient à rejoindre la piste.

 

58e: Senna prend la cinquième place à Mansell. En tête de la course Capelli est gêné par la Lotus de Donnelly.

 

59e: Mauricio Gugelmin ralentit et abandonne à l'entrée des stands, moteur Judd cassé.

 

60e: Capelli n'a plus qu'une seconde et demie d'avance sur Prost. Mansell change de nouveaux ses pneus et tombe au huitième rang.

 

62e: Prost est revenu à un peu moins d'une seconde d'Ivan Capelli. L'Italien réalise pourtant le meilleur tour en course. Yannick Dalmas est immobilisé au stand AGS suite à un problème technique. Il pourra cependant repartir.

 

64e: Prost n'est plus qu'à six dixièmes de Capelli. La Ferrari est plus rapide dans les lignes droites, mais la March est très efficace dans les enchaînements. Meilleur tour en course pour Nigel Mansell en 1'08''012.

 

65e: Abandon de Satoru Nakajima. Prost colle à Capelli dans le Mistral, sans succès.

 

67e: Capelli mène devant Prost (0.6s.), Nannini (8.9s.), Senna (12.4s.), Piquet (33.4s.) et Berger (36s.). Suivent Patrese, Mansell, Suzuki et Bernard.

 

69e: Mansell dépasse Patrese, puis tente d'attaquer Berger dans le S de l'école, mais l'Autrichien résiste.

 

71e: Prost perd du temps derrière Bernard et Modena. L'écart entre lui et Capelli est désormais de 2.7s. Toutefois le pilote Leyton House rencontre des problèmes d'alimentation.

 

72e: Capelli toujours tête devant Prost (2.1s), Nannini (6.7s.), Senna (10.5s.), Piquet (34.4s.), Berger (38.6s).

 

73e: Le moteur de la Ferrari de Mansell part en fumée dans Signes. Le Britannique se range dans les graviers. Prost a repris plus d'une seconde au leader.

 

76e: Prost prend l'aspiration de Capelli dans la ligne droite du Mistral et tente de le déborder dans Beausset, à l'extérieur puis à l'intérieur, mais l'Italien tient bon.

 

Nannini, victime d'une panne d'électricité sur sa Benetton, est contraint à l'abandon, ce qui permet à Patrese d'entrer dans les points.

 

78e: Collé à Capelli, Prost le déborde à l'intérieur dans Beausset et cette fois-ci le pilote March ne peut rien faire, le Français prend la tête du Grand Prix. Il creuse tout de suite un grand écart sur la March.

 

80ème et dernier tour: Victoire d'Alain Prost, sa cinquième en France, qui lui permet de revenir à trois points de Senna au championnat. C'est également la centième victoire de la Scuderia Ferrari en quarante ans de championnat du monde. Capelli est second et peut être fier de sa performance. Il finit au ralenti, talonné par Senna. L'Italien marque les premiers points de l'écurie Leyton House, les seuls de sa saison 1990. Senna est troisième devant Piquet, Berger et Patrese. Suivent Suzuki, Bernard, Alliot, Alboreto, Warwick, Donnelly, Modena, Larini, de Cesaris, Brabham et Dalmas. De Cesaris est disqualifié après la course, sa monoplace n'ayant pas le poids réglementaire.

 

Sur le podium, Senna et Prost s'ignorent ostensiblement. Le Brésilien félicite Capelli et s'éclipse avant même la douche au champagne.

Tony