Riccardo PATRESE
 R.PATRESE
Williams Renault
Ayrton SENNA
 A.SENNA
McLaren Honda
Michele ALBORETO
 M.ALBORETO
Tyrrell Ford Cosworth

472e Grand Prix

XIII Gran Premio de Mexico
Ensoleillé
28 mai 1989 - Mexico
69 tours x 4.421 km - 305.049 km
Course interrompue après 2 tours suite à un accident, relancée pour la distance originale.
Affiche
F1

Le saviez-vous ?

Pilote
Constructeur
Moteur
  • 45e victoire pour Honda
  • 40e pole position pour Honda
Les Ferrari ont réussi à passer Alain Prost, mais la course va être interrompue.

Un mois après son terrifiant accident à Imola, Gerhard Berger est de retour dans sa Ferrari pour ce Grand Prix du Mexique. 

 

Les qualifications se jouent comme toujours entre les deux pilotes McLaren. Pour la septième fois consécutive, Senna décroche la pole, sa trente-troisième en carrière. Il égale ainsi le vieux record détenu par Jim Clark. De plus, il dépasse le record de six poles consécutives établi par Niki Lauda en 1974. Prost est relégué à près d'une seconde et commence à émettre de sérieux doutes sur le traitement que lui réserve son équipe, et en particulier le motoriste Honda. Mansell est troisième devant l'étonnant Capelli sur sa March-Judd. Patrese et Berger sont en troisième ligne, suivis par Alboreto qui obtient une belle septième place au volant de la nouvelle Tyrrell. Boutsen est huitième puis viennent Modena et Warwick.

Tout va très mal chez Lotus. Trois semaines après sa non-qualification à Monaco, Piquet se qualifie de justesse en vingt-sixième et dernière position. Enfin pour la première fois de l'année Johansson parvient à se qualifier avec son Onyx, en vingt-et-unième position.

 

Départ: Excellents départs des Ferrari de Berger et de Mansell qui passent Prost, mais restent derrière Senna. Derrière de Cesaris percute Nakajima qui part en tête-à-queue. Le Japonais abandonne. 

 

1er tour: Prost repasse Berger. Senna mène devant Mansell, Prost, Berger, Patrese, Alboreto et Boutsen. Modena est victime d'une très grosse sortie de piste dans la Parabolique et sa Brabham se fracasse contre le mur.

 

2e: Modena sort sans problème de son épave, mais le drapeau rouge est brandi.

 

Les deux premiers tours sont annulés, la course va recommencer à zéro avec un nouveau départ. La grille originelle est reconstituée, mais sans Capelli qui est victime d'un problème de joint et partira des stands. Nakajima reprend sa place sur la grille.

 

Deuxième départ: De nouveau les Ferrari partent bien, mais cette fois Prost conserve sa deuxième place derrière Senna.

 

1er: Senna mène devant Prost, Berger, Mansell, Patrese, Boutsen, Alboreto, Warwick, Nannini et de Cesaris.

 

2e: Capelli n'aura fait que quelques mètres et met pied à terre aux stands.

 

3e: Prost est dans les échappements de Senna qui ne parvient pas à s'enfuir. Nannini passe Warwick.

 

5e: Il y a moins d'une seconde d'écart entre les deux McLaren-Honda, tandis que les Ferrari gardent le contact avec elles.

 

7e: Mansell prend la troisième place à Berger.

 

8e: De Cesaris est aux stands pour changer de pneus et repart dernier.

 

9e: Senna est bloqué par de Cesaris après les Esses. L'Italien manque de peu d'accrocher le Brésilien en se rabattant sur lui. Il s'écarte finalement au virage suivant.

 

10e: Senna a pris du champ sur Prost tandis que les Ferrari sont semées. Palmer revient au garage Tyrrell pour abandonner en panne d'accélérateur.

 

13e: Senna continue à consolider son avance d'environ trois secondes sur Prost.

 

16e: Boutsen s'arrête dans l'herbe, le système électrique de sa Williams étant en panne

 

17e: Berger revient au stand Ferrari. La boîte semi-automatique de l'Autrichien ne fonctionne plus, c'est l'abandon. Johansson est aussi hors-course à cause d'une panne d'embrayage. Alliot est de retour aux stands à cause d'un souci technique et y reste arrêté plus d'une demi-heure.

 

20e: Prost s'arrête pour changer de pneumatiques. Le Français repart sixième. Senna mène désormais devant Mansell, Patrese, Alboreto et Nannini.

 

22e: Abandon de de Cesaris à cause d'un problème de pompe à essence.

 

24e: Prost remonte sur Nannini.

 

26e: Prost passe Nannini et se retrouve cinquième.

 

29e: Senna augmente encore son avance sur Mansell, pris dans le trafic.

 

35e: Surprise: Prost s'arrête de nouveaux aux stands pour changer de gommes, son précédent train s'effondrant. L'arrête dure une bonne quinzaine de secondes à cause d'une roue avant-droite récalcitrante. Le Français repart huitième, derrière Warwick et Tarquini.

 

36e: Prost revient en piste juste devant Senna, qui a un presque un tour d'avance. Warwick abandonne à cause d'une panne électrique. L'étonnant Tarquini se retrouve sixième sur la très modeste AGS.

 

37e: Prost s'efface devant Senna dans le premier virage. Nakajima s'arrête dans l'herbe, boîte de vitesses fumante.

 

40e: Senna compte plus de dix secondes d'avance sur Mansell. Prost reste quant à lui dans le sillage du Brésilien et revient sur Tarquini.

 

41e: Mansell réalise le meilleur tour en course: 1'20''420'''.

 

43e: De la fumée s'échappe de la Ferrari de Mansell. L'Anglais ne s'en rend pas compte et poursuit sa route. Prost déborde Tarquini.

 

44e: Cette fois la boîte de vitesses de Mansell rend l'âme. Il doit s'arrêter dans l'herbe. Patrese prend la deuxième place suivi par Alboreto.

 

46e: Patrese se fait une petite frayeur dans la Parabolique, récupérant sa Williams après un dangereux sous-virage.

 

48e: Herbert s'arrête pour changer de pneus et ressort après vingt secondes d'arrêt. Le jeune Anglais est seizième et dernier.

 

51e: Les deux McLaren roulent toujours ensemble. Senna mène devant Patrese, Alboreto, Nannini, Prost, Tarquini, Cheever, Grouillard, Brundle et Modena.

 

56e: Alors en lutte avec Arnoux, Martini abandonne, moteur cassé.

 

58e: Patrese et Alboreto sont pris dans le trafic. A la surprise générale la modeste Tyrrell suit le rythme de la Williams, n'étant reléguée qu'à cinq secondes.

 

62e: Senna compte une trentaine de secondes d'avance sur Patrese. Alboreto est à trente-six secondes du leader.

 

66e: Senna lève le pied en fin de course pour soulager sa mécanique. Il perd ainsi quinze secondes de marge sur Patrese.

 

69ème et dernier tour: Ayrton Senna remporte un soporifique Grand Prix du Mexique. Patrese termine deuxième et obtient ainsi le premier podium de l'association Williams-Renault, qui est également son premier depuis deux ans. Alboreto obtient une très belle troisième place. C'est le premier podium obtenu officiellement par l'équipe depuis la victoire au GP de Détroit 1983, décrochée par ce même Alboreto. Nannini est quatrième devant le malchanceux Prost. Tarquini finit sixième et obtient ainsi son premier point en carrière, ce qui constitue un exploit pour AGS. Suivent Cheever, Grouillard, Brundle, Modena, Piquet, Danner, Caffi, Arnoux et Herbert.

 

Grâce à ce troisième succès de rang, Senna prend la première place au championnat du monde, avec 27 points contre 20 à Prost. Au classement des constructeurs, McLaren-Honda compte maintenant 47 unités contre onze à Benetton-Ford et neuf à Ferrari et à Williams-Renault.

Tony